French Carcan


Jean-Edern Hallier explose tout ! by Yann
22/12/2009, 06:00
Filed under: L'Apostrophe du moment | Mots-clefs:

03 Juin 1983 – Comme toujours entre vérité et mythomanie, Jean-Edern HALLIER évoque dans « L’Enlèvement » sa séquestration et sa vie de terroriste pontifiant. Notre ami est en verve ce soir là, Bernard Pivot n’hésite d’ailleurs pas à se moquer gentiment de ce génie sacrifié.

En 1982, l’écrivain est soupçonné d’avoir simulé un faux enlèvement et commandité un attentat dans l’immeuble de Régis Debray. Les sources de ces faits rapportés sont nombreuses : récemment l’auteur de sa biographie a confirmé le fait, ainsi que Gilles Ménage. HALLIER revient ici sur cette période.

Publicités

8 commentaires so far
Laisser un commentaire

Mais c’est quoi ça? Du Frédo Mitterand avant l’heure et un peu plus stylé, ou quoi? A quand ça remonte la surenchère du pervers qui se branle avec un pied de chaise dans le cul qui fait pal, criant en plein milieu de la rue, obliger de s’exposer dans l’attitude la plus répulsive qui puisse être, pour pouvoir gicler? Ces quoi ces espèces de malades mentaux revendiquant fièrement des actes ignobles qu’ils auraient pu tout aussi bien s’inventer? Ce masochisme exhibitionniste gratuit n’appelle qu’à la franche boucherie rigolarde afin d’annihiler cet égo malade dans l’acte auto-satisfacteur et réificateur imposé par un le désir d’un autre. Il y a des rôles ingrats à prendre parfois, pour le bien de la société, mais nul n’est besoin de cette complaisance malsaine moitié mythomane, moitié exhibitionniste franchement répugnante.

Commentaire par Gotfried

Jean-Edern Hallier ne peut laisser indifférent. On peut en rire, on peut s’en moquer, mais..
Il fut, à mon avis, une des victimes de Miterrand. Un livre, dont les notes ont été volées après son assassinat, devait sortir et semblait être un véritable brûlot.
Je n’ai pour ma part pas beaucoup de sympathie pour le personnage, trop ambigu pour susciter la confiance, mais je ne peux m’empêcher d’être troublé par certaines de ses affirmations, par sa vie et par son destin.

Commentaire par Hebe

Très beau montage, bravo French.
C’est troublant, et ça parait venir du fond des âges, d’un autre temps.
Malgré toutes les objections, ça donne de l’ardeur. Ah, « l’éclair d’une épée qui illuminera tout un siècle »…

Les villes de solitude pour illustrer tout ça, c’est du nectar la meilleure Sardou peut-être (et quelle production!), et ça colle parfaitement, absolument.
C’est très fort et très réussi, bravo encore.

Commentaire par l'Omnivore Sobriquet

Jean-Edern terroriste ???????????

Commentaire par Memento Mouloud

Merci L’O.S, Sardou souffre d’une réputation de ringardise usurpée.

Commentaire par La French Connexion

Merciiii beaucoup !

Commentaire par JS44

Personnage trouble d’histoires troubles évoluant en eaux troubles à la fin troublante dans un pays troublé habité de troublés..
C’est troublant non ?! Ah ah..

La chanson de Sardou accorde une place aux troublions, c’est pour qu’ils ne se sentent pas seuls bon sang, bon mixage !

Commentaire par zefi

Edern hallier toujours aussi déglingué, « je parle en poèèète », c’est vrai qu’il pontifie ce bon vieux fou.

Commentaire par Eldor




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s