French Carcan


« Nous sommes les derniers Gaulois » by Yann
02/10/2010, 01:00
Filed under: Actu | Mots-clefs:

Oskar Freysinger, (figure de l’initiative populaire pour l’interdiction des minarets en Suisse), parle de son livre « Oskar et les minarets », qui devrait sortir en novembre 2010 aux éditions Favre.

Extirpé chez E&D

Publicités

31 commentaires so far
Laisser un commentaire

Très bon à l’oral ce Freysinger. Jamais d’hésitations, toujours très clair et incroyablement fluide dans ses propos. Enfin en monologue, je ne sais pas ce qu’il donnerait face à la meute journalistique française ou à un vrai contradicteur. Quoiqu’il en soit il dispose d’un gigantesque capital sympathie, une vraie mine ce type.

Commentaire par MBFR

Mouiii, enfin, son discours n’est pas sans faille ni dénué d’un certain flou quant à ses orientations notamment géopolitiques. Le personnage est intéressant à écouter mais comme souvent chez cette nouvelle droite populiste européenne ont perçoit assez facilement des influences et des tabous communs… Comme si le fournisseur était le même.

Commentaire par Yann

Sympa de voir que tu (excuse de te tutoyer Yann) tombes pas dans le piège de ces soi disant Droite Nationale qui florissent un peu partout en Europe et surtout dans les pays typés protestant et qui ont en commun qu’ils sont à peu près absolument étrangers à la latinité , pour grossir le trait (j’parle de la Suède , Hollande avec le mongolien de Geirt , la Suisse avec Oskar ,etc…)

Le seul dénominateur commun , c’est le ‘refus’ de l’Islam. Pourquoi le refus de l’Islam ? Parce que ça remet en question le fait de pouvoir s’enculer en public , cracher sa haine de tout ce qui n’est pas séculaire et laïc , les pédés et quelques enragées féministes ne pourraient plus autant ouvrir leurs gueules etc… L’Islam qui porte en lui , en dehors de sa Fausseté et de son Mensonge , des valeurs traditionnelles ulcère ces post 68 ards hédonistes qui voudraient juste crever de richesses dans leur fauteuil bourgeois.
Sans dire que ce sont des partis absolument bêtes , sans réelle idéologie , sinon celle du progressisme. Incapables de voir les effets de causes/conséquences … Jamais ils ne remettraient en question ces conneries d’universalisme , la construction européenne (et pas l’Europe hein) , les Droits de l’Homme , la mondialisation et tout le bordel.
Bref , Riposte laique et consort , pièges à bouffons.

Entre ce genre de partis et E&R , on a droit aux 2 faces d’une même verrue…

Commentaire par Mickaël

@Yann et Mickaël

C’est fort possible, je ne connais quasiment pas le personnage, je n’ai vu que deux vidéos/interviews de lui, mais si vous avez des choses pertinentes à lire à son sujet je prends volontiers, ça m’intéresse.

Commentaire par MBFR

D’accord avec tout ce qu’il dit, compétition démographique mise à part. Les relations humaines sont compliquées, ce n’est pas en nous démultipliant outre-mesure que nous pourrons en résoudre les multiples problèmes. Nous avons besoin d’espace et de silence, c’est vital pour qui désire réfléchir un temps soit peu. La société occidentale actuelle est bien ramollie qu’elle n’ose plus envisager ce simple constat: Nous sommes envahis et cette invasion menace notre équilibre.

Un petit lien:
http://www.deezer.com/fr/#music/treponem-pal/treponem-pal-524284
Je vous conseille le numéro 6.

Commentaire par Nicolas

Voici la vidéo complète de l’intéressé, vous constaterez que les remarques que vous lui adressez @Yann, @Mickael, ne sont pas fondées :

http://fr.novopress.info/68201/oskar-freysinger-en-france-vous-avez-besoin-dun-nouveau-charles-martel/

Il est à noter que Dailymotion a très rapidement censuré cette vidéo et que pour avoir protesté par mail auprès de dailymotion pour cette censure, ils ont aussi censuré mon propre compte et mes propres vidéos hébergées chez eux !

le boycott de Dailymotion est désormais impératif…

Concernant ces vidéos, il est aussi possible qu’elles soient boycottées sur Youtube, donc conservez les dans vos ordinateurs…

Commentaire par tintin

http://frenchcarcan.com/2010/09/28/nous-sommes-les-derniers-gaulois/#comments

@ Nicolas
« Too Many Humans? »
Ce type de lubies fantoches sur la surpopulation était déjà assené en force dans les milieux autorisés depuis les lustres. Il existe des contre-vérités immenses et celle-ci y trouve toute sa place. Je n’y accorde pas le moindre cachet. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas prendre conscience de certains éléments vis-à-vis des matières premières, de l’énergie et de notre rapport à l’agriculture et les biens communs (les biens quoi ?). Mais ces problèmes sont tellement détachés de la question de la population que la théorie de la surpopulation ne se pose que dans le contexte actuel totalement injuste, stupide et mortifère. Un système mis en place par les mêmes en général qui s’en servent comme excuse pour ramener la population à un niveau plus gérable (gérable par qui ?)… pour en revenir à une virtuelle infinité dans l’abondance des ressources en fonction du modèle de surconsommation actuel, qui demande la décimation de la population mondiale. En réalité, sur le plan de la nourriture par exemple, l’Afrique a largement le potentiel pour s’auto-alimenter par exemple. En ce qui concerne l’énergie, l’évolution positive des batteries de stockage, de leur vitesse de recharge et décharge, ainsi que les avancées sur les sources d’énergie alternatives ainsi que sur les divers modèles de réacteurs nucléaires sont extrêmement encourageants, sans qu’on ait besoin de se laisser ennuyer par les nazi-écolos (voire l’Angleterre, gangrénée par l’immonde bonne pensée et qui se pose là en termes d’invasion de la vie privée et de l’essor des entreprises).
En ce qui concerne les mouvements de droite « dure » en Europe, c’est difficile à dire. Certains peuvent légèrement foutre les boules, effectivement, et d’autres semblent seulement surfer sur un mécontentement primal populaire sans toutefois égratigner en profondeur le mythe de l’union européenne actuelle, ni finalement tout ce qui parasite les sociétés contemporaines, quel que soit le sujet, du plus abordable au plus « conspi ». On note surtout que tous ces mouvements d’extrême droite heurtent toujours le plafond de verre maintenu en place par les pouvoirs majeurs et les médias (ceci étant d’ailleurs la seule raison qui rende légitime la méthode mariniste, soft et consensuelle). Pourtant ce n’est pas la présence de l’ED au parlement européen qui a freiné l’Union Européenne, loin s’en faut !
Bien étrange, d’ailleurs, que c’est en France, dans ce qui est caractérisé comme un mouvement d’extrême droite édenté, qu’il semble bouillonner le plus grand désir de se défaire de carcans vieux de plus d’un demi siècle, pour aller réellement dans le sens du progrès, pour l’intérêt de l’homme, et pas juste le progrès pour le progrès dans l’alignement le plus abscond d’idéologies élitistes.
Ce qui fait que nous nous rejoignons sur l’idée que ces mouvements d’extrême droite sont tenues par des forces qui les gèrent comme des partis politiques type voies de garage. Nous avons exactement les mêmes outils en France, avec à l’heure actuelle beaucoup de déclinaisons dans la gauche soi-disant extrême, ainsi que les groupes écolos, les trucs obscurs sans avenir. On trouve aussi un peu la même soupe à droite. Chevènement qui défend du Dupont Aignan… mouais, et mon Q C du poulet ? Parce que moi aussi j’ai une connexion Internet, et moi aussi je sais comment récupérer certains arguments de la blogosphère. Comme Marine, qui donne l’impression d’apprendre par cœur les articles de chez FDS tous les matins.
Sur Riposte Laïque, c’est mi figue mi raisin. Mais bon c’est un peu comme ça avec beaucoup de groupes. Toutefois je trouve que l’article publié sur E&R très récemment vise juste, malgré le glacis vitriolé de surface. Bon après, évidemment, si on pense tout ça c’est en gros le même club, volontairement ou non, on passera son chemin en déposant une gerbe de microbes flasque, bien amicalement, cela va sans dire…
@ tintin
J’ai regardé les trois vidéos. Merci pour ce lien. On peut trouver de quoi être d’accord avec Oskar Freysinger, mais certains propos me dérangent. Il n’est pas franc sur certains points. Dans la première vidéo, son angle d’attaque qui consiste à s’en prendre aux minarets est légitimé non pas par la défense d’une culture chrétienne d’Europe, mais selon lui par un respect de la barrière entre sphère privée et sphère publique.
Mais qu’il me dise alors à quoi doivent ressembler les églises selon lui. J’éviterai aussi de lancer un débat sur l’usage récurrent de l’adjectif « judéo-chrétien », un peu facile. D’ailleurs, si on en appelle à cet ensemble bras dessus bras dessous du judaïsme et du christianisme comme il le fait, pourquoi alors articuler le combat contre les minarets comme une résultante d’un principe laïque ? Ce double discours m’agace.
Alors oui, la Suisse a un bon système (et des lacunes sur d’autres, certaines plus ou moins visibles en fonction de sa propre position sur la question libérale), mais quel est l’intérêt, dans le cadre de la discussion sur la montée de l’Islam et la prise de pouvoir par la démocratie, de citer en exemple le « Hizboullah » au Liban ? Quel sérieux peut-on accorder à Oskar après une telle connerie ? On dirait du néo-Dantec(ouilles) au rabais.
Vient la deuxième vidéo. Après avoir parlé d’hypocrisie des Saoudiens dans la première, il avance l’idée reçue que l’Islam dans sa globalité, qui certes est une spécificité tant il s’impose par les lois et empiète sur la démocratie d’un pas lourd, se meut d’un désir d’expansion ressenti par chaque Musulman.
Oui il existe des fanas, oui leur programme est relativement clair – tout comme est également limpide le double discours d’un Tariq Ramadan lorsqu’il s’exprime en vase clos à propos des Alberts à barbe et de la pousse des mosquées en France – mais c’est surtout un fouillis de préconceptions. L’idée d’un Islam unique et uni n’est pas à l’ordre du jour. Ce n’est même pas que l’on puisse imaginer que plus tard, ç coup d’invasion réussie, des fusions s’opèrent. Non, c’est juste qu’il n’y a pas d’union sacrée au Moyen Orient pour démarrer. La seule invasion qui puisse exister est l’invasion d’un courant unique majoritaire, mais on est loin, très loin d’y être. Ceci dit, cela n’amoindrit en rien l’influence de nœuds extrêmes en France, bien réels, et qu’il faut absolument endiguer, car ils se servent des couches plus modérées comme roulement à billes pour aller plus loin, plus facilement.
D’ailleurs pour reprendre ma longue tirade d’un message précédent, un Islam modéré par la force des choses sera d’autant moins un Islam pris pour cible comme le bouc émissaire convenu. Cela va dans l’intérêt des Musulmans d’adopter un profil bas, et le plus tôt ils comprendront que la France doit faire machine arrière sur de nombreuses concessions, le mieux tout le monde se portera. Il va sans dire qu’ils seront bienvenus pour débattre d’une alternative à la société de consommation.
Ce qui, de manière intéressante, est d’ailleurs une troisième voie qui serait celle d’E&R si Soral arrêtait une minute de pratiquer la politique de Bisounours, car il ne peut y avoir de réconciliation qu’en revenant à un équilibre, ce dernier rompu depuis 70 lorsqu’on a refusé d’imposer des mesures d’intégration aux immigrés soi-disant temporaires des années 60. Cette troisième voie, qui à mon sens est FACILEMENT accessible, n’est absolument pas entrevue par notre cher Laskar. C’est encore le faux dilemme de la casse ou de la perversion par la société du code barre et de la production de masse.
Pour le financement d’Hitler, je crois que la majeure partie américaine de la question était principalement motivée par l’argent. Seule une portion congrue de cette élite était béate d’admiration quant à la réussite morale d’un programme ouvertement racial et même eugénique : on pourrait toujours négocier avec Hitler plus tard, le fascisme rutilant muselant les prolos étant bon à prendre. Maintenant c’est plus compliqué. Les médias ont très rapidement évolué, et on ne joue plus des mêmes cordes. C’est plus insidieux. Comme partout, on apprend.
C’est d’autant plus un problème car je m’imagine mal que tous les faucons se réjouissaient de l’idée d’une Europe forte et dominatrice qui étendrait son emprise sur le reste du monde, écrasant la demi-puissance américaine en Inde et en Afrique notamment.
Par contre il est envisageable que des financements étrangers, principalement anglo-américains, aient souhaité alimenter une machine de guerre rigide et farouche à lancer contre la montée soviétique, elle-même semblant échapper à tout contrôle.
Enfin bref, la référence à Sutton n’est pas nécessairement un aboutissement. Il est aussi logique que des intérêts allemands (ou proches), industriels ou financiers, aient été séduits par la main mise de l’Allemagne sur l’Europe, pour ensuite profiter d’opérations « extrareichennes ».
Sinon depuis quand la Serbie a perdu le Kosovo par le simple jeu démographique ayant joué en faveur des Ultra-Musulmans financés par les truites Wahhabites du nord de l’Ouganda atchoum ? Il me semblait qu’aux dernières nouvelles, le Kosovo ne devait son indépendance qu’à la présence de forces armées pas franchement kosovares…
Par contre on est d’accord sur les symptômes d’expression ostentatoire musulmane qui bourgeonnent, car réaction il y a, de toute évidence. En France, comme ailleurs en Europe, nous avons les moyen d’étouffer ce phénomène dans l’œuf, mais cela implique une volonté politique telle qu’on en aura jamais vu en France depuis… oui bon depuis longtemps quoi.
Bon sinon, sur la troisième vidéo, grosso modo d’accord, donc je ne retiendrais que l’accent qui s’exprime violemment à 1m 11s. :D

Commentaire par Kazim Ihr

@Kazim Ihr : la Suisse n’est pas un pays laic. La constitution Suisse débute par « Au nom de dieu ».

Commentaire par Anonyme

vidéo indisponible !

Commentaire par Bras Vengeur

Anonyme 30/09/2010 @ 03:17
la Suisse n’est pas un pays laic. La constitution Suisse débute par « Au nom de dieu ».

Merci.
Ceci rend le discours d’Oskar encore plus incohérent et hypocrite. Pourquoi ne pas avoir les glawis d’affirmer qu’il ne veut pas voir de la symbôlique architecturale typique du Moyen-Orient en Europe, au lieu de nous ennuyer avec sa rhétorique sur le non-ostentatoire et la religion réduite à la sphère du privé ?

Je peux même faire encore plus simple. En réalité il ne veut pas quoique ce soit en Suisse qui semble provenir de Mouloud Land.
Si avec ça…

Commentaire par Kazim Ihr

En même tant qui voudrait de ces singes arriéré que sont les musulmerdes.

Commentaire par Mahomet Moahindoa

arriérés

Commentaire par Mahomet Moahindoa

@Yann et Mickaël

C’est fort possible, je ne connais quasiment pas le personnage, je n’ai vu que deux vidéos/interviews de lui, mais si vous avez des choses pertinentes à lire à son sujet je prends volontiers, ça m’intéresse.

Nan, je n’ai pas de cartouches pour étayer mon propos, c’est un jugement empirique, un ressenti, je n’ai pas besoin d’experts en mordsmoilenoeudologie pour confirmer mes impressions, quelque soit le sujet.

Commentaire par Yann

Bonjour Kazim Ihr,

Tu abordes beaucoup de sujets. Je n’ai pas l’impression d’avoir dit tout ça mais je vais essayer de répondre. Il ne me semble pas que la surpopulation soit une contre-vérité. Il est vrai que j’aborde le sujet avec mon lien de manière un peu brutale, pour ne pas dire stupide, et la « gerbe de microbes flasque » m’a bien fait rire, c’est assez perspicace. Je suis toutefois heureux de constater que la provocation reste encore une source vivifiante de réflexion. Je n’ai bien évidemment aucune envie de voir se déclencher une guerre nucléaire ou autre pour assister en cas de survie à une invasion de mutants divers en lieu et place d’êtres humains. Il serait toutefois dommage que nos élites se résolvent à l’emploi de tels moyens afin de résorber un problème qui me parait bien réel. Ce n’est pas qu’un problème de ressources mais aussi un problème d’espace vital, je le constate dans mon quotidien. Les politiques d’immigration et les déplacements de population sont catastrophiques à ce niveau. Des études démographiques sérieuses montrent qu’en France les couples français ont une moyenne de 1 à 3 enfants maximum pour 7 à 10 en ce qui concerne les populations africaines (polygamie mise à part). Il semble que seuls les gens réellement enracinés aient cette sorte de conscience biologique instinctive qui les amène à rétablir un équilibre au sein du milieu dans lequel ils évoluent. Les races et les peuples naissent différents selon les endroits du globe, ceci en fonction de données géographiques et climatologiques particulières. Il en résulte des cultures et des modes de vie en adéquation avec ce qui les entoure. Une fois déplacés, il semble qu’ils aient bien du mal à s’adapter à une réalité différente. Et ils font tout pour se reproduire un maximum, dans l’espoir de recréer, illusoirement, leurs conditions d’origine. Il est atterrant de voir à ce titre les mouvements « écolos » encourager cette immigration de masse. Ils poussent ainsi eux-même à l’éloignement de l’homme d’avec la nature en général, mais aussi d’avec sa nature propre. Une fois que le déracinement sera effectif à l’échelle mondiale, les gens n’auront plus aucun repère cohérent, à part leur propre « chair ». Et à ce moment-là, je crains le pire.
Pour ce que tu dis au sujet de la droite « dure » en Europe,(je me permet de te tutoyer, le vouvoiement paraît obséquieux via commentaire internet) je ne suis pas sûr que l’appellation « Extrème-Droite » convienne absolument. Ca me parait plus un coup médiatique destiné à diaboliser ces partis, mais je ne dispose pas personnellement d’une culture politique assez poussée pour argumenter en profondeur dans ce débat. Alain Soral, puisque tu parles d’E&R, me parait assez intéressant sur ce point, où il distingue dans ces mouvements de droite des niveaux de lecture plutôt de gauche. Après, son côté prétentieux est un peu exaspérant, ainsi que cette posture (un temps soit peu généralisée) qui consiste à prendre parti dans les guerres intestines Israelo-palestiniennes au détriment de la réalité de ce qui se passe en France. Que chacun règle ses propres problèmes sur son territoire et ça sera déjà pas mal, voilà exactement ce que je pense. Un peu utopique, je sais, mais je ne vois pas comment faire autrement pour que les choses s’améliorent. (Au fait, de quel article d’E&R parles-tu?)
Riposte laïque, oui, ils ont le mérite d’exister. Dommage qu’ils se fourvoient avec leurs apéros « saucisson-pinard ». Ils n’arrivent avec cette appellation vulgaire qu’a discréditer la culture française et se tirent une balle dans le pied. Quand à Marine le Pen, personne n’est parfait mais bon, à un moment,il faudra bien choisir pour le moindre mal. Le Front National n’a certes pas freiné l’Europe, mais il y est représenté en très petite minorité.
Tout ce monde navigue au milieu d’un étau qui se resserre et je n’ai dans le fond pas envie de les blâmer, il me semble qu’ils font du mieux qu’ils peuvent pour au moins se faire entendre. A ce propos, la vidéo est déjà indisponible, »en cours de modification », et le lien de Tintin également.
Au final, soyons attentif à ce que les gens disent, et non pas à ce que l’on dit d’eux, ça devient parfois terriblement difficile de s’y retrouver au milieu de tout ce brouhaha médiatique.

Amicalement.

Nicolas

P.S.: Je laisse le lien d’un petit parti que j’ai découvert récemment. Je doute un peu en sa chance à réunir une audience suffisante mais dans la rubrique « Canal PI », on trouve des vidéos plutôt intéressantes:
http://www.in-nocence.org/

Commentaire par Nicolas

Je ne vois pas de raison de bouder mon plaisir avec Freysinger. Si il m’apparait peut-être philosémite, son combat mérite le soutien de tout les nationalistes et patriotes.

Amicalement,

Commentaire par Chouan Bourguignon

Freysinger est bien sympa. Mais s’il s’imagine que LePen aurait pu changer la société française, et aujourd’hui avec l’allié objectif du pouvoir que représente sa fille, il se trompe de guerre.
De plus tout ce qui simplifie beaucoup de choses pour ces hommes politiques c’est que la société est « judéo-chrétienne ». Comme LePen, Freysinger, n’a sûrement jamais lu Charles Maurras, et pourvoient ainsi au recrutement de bons républicains « c’est le seul combat posible » (autre tarte à la crème).

Commentaire par Josep

Sympa de voir que tu (excuse de te tutoyer Yann) tombes pas dans le piège de ces soi disant Droite Nationale qui florissent un peu partout en Europe et surtout dans les pays typés protestant et qui ont en commun qu’ils sont à peu près absolument étrangers à la latinité , pour grossir le trait (j’parle de la Suède , Hollande avec le mongolien de Geirt , la Suisse avec Oskar ,etc…)

Le seul dénominateur commun , c’est le ‘refus’ de l’Islam. Pourquoi le refus de l’Islam ? Parce que ça remet en question le fait de pouvoir s’enculer en public , cracher sa haine de tout ce qui n’est pas séculaire et laïc , les pédés et quelques enragées féministes ne pourraient plus autant ouvrir leurs gueules etc… L’Islam qui porte en lui , en dehors de sa Fausseté et de son Mensonge , des valeurs traditionnelles ulcère ces post 68 ards hédonistes qui voudraient juste crever de richesses dans leur fauteuil bourgeois.
Sans dire que ce sont des partis absolument bêtes , sans réelle idéologie , sinon celle du progressisme. Incapables de voir les effets de causes/conséquences … Jamais ils ne remettraient en question ces conneries d’universalisme , la construction européenne (et pas l’Europe hein) , les Droits de l’Homme , la mondialisation et tout le bordel.
Bref , Riposte laique et consort , pièges à bouffons.

Entre ce genre de partis et E&R , on a droit aux 2 faces d’une même verrue…

_____________

Très bien résumé.

Commentaire par Artie

@ Yann 28/09/2010 @ 23:07

Les 5 premières minutes de l’interview ont déjà clairement suffit à nous révéler que la France vu par Freysinger c’est la France des lumières et de culture judéo-chrétienne…

Moi aussi je suis passé par là…

Commentaire par Windir

Je n’ai pas regardé le document vidéo mais je réagis sur les commentaires, car ils synthétisent ce que j’observe depuis maintenant de nombreuses années sur divers medias de droite-nationale-ceci-cela.
Je vais donc recourir à des concepts simples afin de mieux préciser ma pensée.
D’abord, nous avons le On-nous-cache-tout : il s’agit ici d’affirmer que nous ne disposons *objectivement* pas de toutes les informations pour juger, que des forces occultes et obscures ourdissent dans l’ombre et que Untel ou Untel ne sont que des pantins -volontaires ou non- d’une main de Dieu (ou du diable) dont nous ne savons rien.
Appliqué à cette vidéo = Oscar Freysinger se fait manipuler par xxx, attention, c’est l’idiot utile de la xxx internationale.
Ensuite nous avons le corollaire *subjectif* de ce premier concept, ce que j’appelle le Je-ne-suis-pas-dupe : tel intervenant de forum ou de blog ricane bien car lui a compris qu’il ne fallait pas s’en laisser conter, que Freysinger est un vendu à la solde de xxx. Peut également être appelé Je-suis-plus-malin-que-vous ou encore Je-suis-plus-méfiant-que-vous.
Enfin, troisième concept simple applicable ici : Toutes-des-putes-sauf-maman. Le frontiste a bien compris que la classe politique dite démocratique est un repaire à salopes et à magouillards, seul le Front National est capable de relever le pays tête haute et mains propres. La nature humaine est donc manichéenne, ici en dessous de tout, là immaculée et sainte. On oubliera donc les « félons », pourtant très nombreux dans l’appareil même de ce parti (conséquence tout à fait logique puisque sur n’importe quel groupe humain la majorité est constituée de gros connards, de salopes, de traîtres et de débiles légers). L’identitaire lui est plus malin et vomit le FN, avatar de l’UMPS pourrie jusqu’à l’os ; son groupuscule est pur et immaculé. Etc, etc, etc, théorie applicable à absolument toute entité politico-idéologique de plus de deux personnes (et encore, je pense même que la profanation commence avec une seule personne).
OK, mais tout ça pour dire quoi ? Eh bien que rien n’est parfait, que tout le monde est achetable, que les chevaliers de la Table Ronde c’est très beau mais tout à fait romantique et que la vie n’est que concessions, compromis et malheureusement compromissions. La voie des purs est impossible par essence et il convient de prendre une saine distance avec ses laudateurs qui sont dans 99% des cas des rêveurs qui fantasment sur ce dont ils sont eux-mêmes dépourvus.
Le possible est limité au « moins pire », pas au meilleur des mondes. Il est raisonnable de penser que les maximalistes étalent leur amertume uniquement pour continuer à jouir d’un statu quo malsain dans lequel ils se retrouvent (on a la vie qu’on peut : il m’arrive de m’apercevoir que je deviens dépendant de tel ou tel méfait car il me permet de me répandre en mépris et en haine).
Freysinger ? Je n’en sais rien, c’était pour moi juste un exemple. Je le sens plutôt honnête, mais il est tout aussi possible qu’il se vende à terme. Ou qu’il se foute ouvertement de notre gueule et qu’il prenne le train en marche. Il y a même plus compliqué que ça : par exemple Villiers est politiquement totalement corrompu mais il n’est pas sûr du tout que l’homme soit malhonnête… je termine en donnant un seul exemple, très pragmatique : imaginons que vous êtes financièrement dans une très mauvaise passe et qu’un ami ou quelqu’un de votre famille vous aide sans barguigner. Il se trouve que la personne en question est un *GROS CON* avec lequel vous êtes habituellement en total désaccord… cependant c’est le seul à avoir réagi instantanément à votre SOS sans rien demander en retour. Que penser ?..

Commentaire par GAG

GAG : Ton message m’a fait beaucoup rire parce qu’il est intelligent, mesuré et précis. Je suis en accord total avec ton développement. Je réponds donc à ton interrogation voilée, oui je suis pour la neutralité, voir le soutien vis à vis d’Israël et de ses agents « Français » si ces derniers souhaitent réellement aider la France à régler ses ennuis de « vivre ensemble », (pas au prix d’une attaque de l’Iran tout de même), le tout en effet réside dans la manière de dire « je ne suis pas dupe » pour pouvoir encore se regarder dans la glace.

Commentaire par Yann

@ Nicolas

L’observation sur le taux de natalité des populations déplacées de force est intéressante, et il faut prendre plusieurs facteurs en compte.
Je ne pense pas, par exemple, que déplacer un Polonois « de force » (plutôt par la violence économique imposée) poussera l’individu, une fois qu’il aura attiré toute sa famille en France, à se reproduire.
Je pense que les immigrés reproduisent dans « leur » nouveau pays le schéma dans lequel ils sont nés et ont grandi. Si la transition s’effectue d’un milieu pauvre à un milieu pauvre, il est très probable qu’ils aient beaucoup d’enfants, même si c’est un poil moins nécessaire.
Le Polonais y est moins soumis, puisqu’en Europe globalement le niveau de vie est plus élevé, ce qui n’est pas le cas de pays pauvres, à fort taux de mortalité. Cet aspect est présent dans leurs cultures et ne changera que lorsque le niveau de vie s’améliorera. C’est pourquoi en toute logique une augmentation de la qualité de vie réduira par conséquent le taux de natalité, qui éventuellement se stabilisera à des taux plus proches de ceux des pays occidentaux.
Un autre facteur se rapportant aussi à la culture, plus directement, et la vision de la femme dans celle-ci (cf. la religion pratiquée en majorité dans ces régions).
Il me semble que l’on puisse trouver des pauvres dans les favelas, néanmoins les habitants n’auront par forcément beaucoup d’enfants.
http://www.indexmundi.com/map/?v=25&l=fr
Suite à l’immigration, il est envisageable que le déracinement puisse créer une frustration, surtout dnas le cadre d’une immigration non choisie, dans laquelle l’immigrant n’est pas inséré dans la société. On compense par une recherche de plaisirs. La consommation à la yankee, c’est difficile (sauf au Brésil, encore une fois, par exemple et vu qu’on en parle, où c’est la fête du slip parce que les gens ont accès au crédit – fantastique).
Le sexe, c’est plus abordable, plus facile, tout autant pulsionel, et le cout des protections prévenant leur acquisition favorise les grossesses.
Enfin bon bref ça fait un joli un tableau dans lequel le déracinement seul à mon avis n’explique par l’intégralité du phénomène des taux de natalité ethniques différenciés. Mais bon, les stats ethniques en France, chut.

Pour en revenir à Marine Le Pen, je doit rajouter quelque chose à mes précédents dires. En admettant qu’elle soit réglo, c’est à dire un bon point au dessus de la moyenne politicienne actuelle, on peut résumer sa technique à « je fais des concessions, on m’invite sur les plateaux, car il n’y a que comme cela que ça passe ».
Elle a conscience de la nécessité des médias. Le problème, c’est que je n’y crois pas. Entre la partie des médias qui est de paire avec le système bipartiste, et le reste qui teitn plus de l’idiot utile, Marine pourra éventuellement poindre dans certains recoins isolés du PAF, mais son influence sera minime : on ne lui laissera jamais la liberté de parole et le temps de diffusion nécessaire à la communication de ses idées. C’est tout simplement impossible. Et cela s’appliquera de toute façon à n’impote quel parti qui menace le système. Il suffit de voir qui sont ceux qu’on invite pour débattre de l’actu politique et on a vite compris l’essence de la gabegie de l’argent du contribuable.
(Payer pour se faire mentir. On est bien cons. En plus la redevance c’est obligatoire maintenant. Pff…)
Marine est donc vouée à connaître le même sort que les partis de droite « dure » d’Europe, ceux qui font des scores qui restent petits et pas suffisants pour changed quoique ce soit. Parce que au final, les sièges de députés à Bruxelles, on s’en fout: Le parlement ne sert à rien, et les nationaux ne sont pas suffisamment représentés.

Alors bien sûr, on se demande quelle est la solution. Faut il miser sur un candidat moins télégénique ? Si on part du principe que la télé est scellée et ne servira à rien, je dirais qu’on peut.
Mais qu’en faire après ? Télé, radio, presse papier, c’est pareil.
Bouche à oreille ? Trop lent, et pas assez puissant. L’ensemble des gens semblent encore trop terrifiés pour franchir le pas et ouvrir les yeux. Le FN, de manière pavlovienne, c’est les pestiférés, les nationaux, le fascisme, le danger, les nazis, les chambres à gaz et tutti quanti.
Alors oui, cela semble être une impasse. Tout du moins en suivant la démarche démocratique.

Puis se pose la question de savoir si le FN aurait le courage de changer le pays tellement en profondeur qu’il représenterait à lui tout seul une attaque monumentale contre tout le système capitaliste, retour de certaines valeurs, tout du moins au niveau des années 70-80 car là c’est vraiment le grand foutoir et la pote ouverte à tous les excès, l’annulation de la dette bien évidemment, abrogation de la loi Pompidou, retour de la notion de bien commun au centre de la communauté, banques pour le peuple contrôlées par le peuple, avec une claire séparation des activités, plus d’implication citoyenne dans le vote des lois et l’application de la proportionelle à tous les scrutins, et pour finir – mais non des moindres – la sortie de l’Union Européenne !
Après demeurent beaucoup d’autres éléments, mais les plus forts sont parmis cette liste.

De bons plus consisteraient, primo, à faire en sorte que tous les partis plus ou moins identitaires ou nationaux, et même certains d’extrême gauche, acceptent d’appeler à voter FN, car il est le seul parti « bankable » qui peut peser contre les mastodontes de la trahison. Cela inclus d’accomplir des concessions plus ou moins fondamentales. Moi-même je me sentirais bien plus à l’aise d’un mouvement radical de gauche solide, avec une véritable vision, que dans un parti de droite.

Une communication parallèle aux grands médias serait nécessaire. Là, je parle d’un travail ardu de la part des membres du parti, avec une campagne visant à toucher un dixième de la population (la propagation locale des idées fera le reste). C’est un aspect primordial et très couteux. J’ai bien ma petite idée sur la façon de propager cela de manière efficace tout en coupant les couts.
Enfin il est clair qu’Internet n’est pas suffisant : beaucoup de gens ne connaissent par les « bons » sites, ne vont pas sur ces bons sites, n’ont pas le temps d’y aller ou n’en ont pas envie (l’envie étant à mon avis générée par la curiosité, un désir de changer l’Etat, et d’un certain dégoût de la situation actuelle).

Et il y a du travail, c’est le moins qu’on puisse dire ! Lorsqu’on voit comment quelques millions de Français se font encore avoir au jeu des manifestations syndicales (entreprises de gestion de mécontentement populaire), avec leurs dates gaiement « posées » comme s’il s’agissait de RTTs (!), avec en tête de cortège des Aubry, Delanoé et Bartelone. Tout un programme !
Et tout ça le samedi, s’il vous plait. Oui parce que en semaine on n’a pas le temps de manifester, on travaille, alors on fait ça le samedi, avec bobonne, en famille, comme une balade dominicale, un jour à l’avance.

On a envie de gueuler « hé ho ! Bande de c*** !! On se réveille !! »

Je me demande combien de gens ont compris à quel point 2012 est une date extrêmement importante.
Les USA sont un pays fasciste au plus haut point. Mais c’est le fascisme sournois et bruyant à la fois, classe et bon marché, technologique et vulgaire.
Il est tout simplement HORS DE QUESTION de les suivre. Qu’ils aillent crever la gueule ouverte.
http://www.voltairenet.org/article159047.html

Le pire c’est qu’il demeure tellement de choses à réparer. Des décennies de destruction organisée, c’est affligeant.

Sinon pour le lien sur ER, voir ici :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Publicite-des-laicards-pour-Egalite-Reconciliation-4114.html

Je trouve que c’est plutôt bien qu’ER l’ai diffusé, et une note de 4/5 avec 46 votes, c’est plutôt encourageant.

Comme je disais, RiposteL a des défauts. Là dernièrement ils prennent par exemple la défense de G. Frêches contre les méchants journaleux et chroniqueurs de je ne sais plus quelle émission radio. Comme quoi !

@ Chouan Bourguignon

Ouais disons que c’est quand même assez bateau sa position. On dirait du Chevènement light.
Oskar me semble être en mutation. Il tient des propos d’un nationaliste étranger qui se réveille, mais tire aussi sur des ficelles qui semblent être d’un classicisme digne des des partis de droite molle, pas franc du collier. Cela créé un flou qui met mal à l’aise.

@ GAG

Je lis le message, et je vois des attaques visant à ridiculiser les positions tenues par les personnes postant ici, à coup de hahahalolololol « On-nous-cache-tout », « Je-suis-plus-malin-que-vous » ou « Je-suis-plus-méfiant-que-vous » lolroflptdr hou les nazes.
Et pourtant lorsque je relis les messages, à aucun moment je ne vois poindre ce genre de substances.
Par contre, balancer des accusations sans fondement est aisé. Ce qui me conforte surtout dans l’idée que GAG n’a pas bien lu les commentaires.
Reste le tout autant ridicule argument visant à prétendre que quiconque ici a affirmé que les autres c’est des PD de vendus et le FN c’est des saints (c’est surtout des bras cassés qui n’arrivent pas à se mettre d’accord la plupart du temps).
Non mais franchement. Si cela n’est justement pas un sévère cas de « Je-suis-plus-malin-que-vous » mélé à une cécité carabinée…
Allons bon.
Et puis ça :

« par exemple Villiers est politiquement totalement corrompu mais il n’est pas sûr du tout que l’homme soit malhonnête…  »

Jolie pirouette sémantique. Le type a tellement retourné sa veste qu’il ne sait même plus de quel côté se trouve la couture.
Lorsqu’il ne vend pas son slip à l’UMP pour quelques miettes, il ne dit rien de conséquent vis à vis de l’Europe (il nous pond des conneries sur les fromages baffoués ou je ne sais quelle fadaise de chez Veritas), mais sinon l’homme est clean, pas de doute là dessus.
Et même si il s’avérait que l’homme était honnête tout en étant politiquement totalement corrompu (sic), OK d’accord mais qu’en a t-on à faire ?
Nous ne sommes ni ses amis, ni sa famille, si ses créanciers. On s’intéresse à l’homme politique. Point.
Un brin de corruption n’est pas ce qui me pose le plus de problème si, globalement, la moyenne des actions tire très sensiblement le pays (et si possible le monde) vers le haut.

Commentaire par Kazim Ihr

.

Commentaire par Kazim Ihr

@ Kazihm Ihr,

C’est un bon programme de base que tu proposes. A creuser… J’y ajouterais, à un autre niveau, la reprise en main objective de l’histoire par les historiens, ça permettrait peut-être de relativiser un peu avec les relations pavloviennes, sur le long terme. Mais c’est pas gagné, et l’article sur voltaire.org est édifiant. Tout est fait pour complexifier les réseaux d’influences et en rendre les sources de plus en plus opaques et inatteignables. Il faut que cette expansion cesse et revenir à un monde à taille humaine, permettant aux peuples de peser sur les décisions le concernant. Mais devant l’ampleur des dégâts, effectivement, et bien c’est consternant.
Merci en tout cas pour les liens. L’article sur E&R est pertinent, et j’ai pris plaisir à écouter le débat Freysinger/Ramadan. Freysinger est clair et ne s’en laisse pas conter. Il ne s’encombre pas de finesse mais ça serait une erreur face à cet adversaire. Un bon point pour Oskar!

Commentaire par Nicolas

Pour Ramadan, son problème est qu’il n’est pas un réformateur. Il est convaincu de la prépondérance de l’Islam mondial qui ne comprend pas les cultures, ignore les frontières, conchie les nations et leurs lois (véritable, « Vu sur Internet ! » comme on devrait dire). Donc il tient un double discours perpétuel, voire contradictoire (cf. la lapidation : un coup il dit que c’est monstrueux mais alors il juge les actes du prophète, et un autre moment il se dit juste contre son application). Etc.
Voire aussi ses discours sur l’implantation des mosquées qui se fera que les Français de longue date le veuilent ou non, ou encore sur l’intégration nominale et son dédain de l’idée d’un Musulman puisse s’appeler Albert. Il fait passer Oskar pour l’incarnation même de la cohérence.
Considérant le cheminement du père de Tariq et de arrière grand-père côté maternel, ce n’est pas surprenant en fait, et le plus tôt on s’en rend compte, mieux c’est.

Sur l’histoire, je suis tout à fait d’accord. Il faut des débats en classe, il faut égratigner l’ignorance et le manichéisme. Il demeure tellement de choses à voir.
J’apprends tous les jours des choses incroyables qui me donnent presque envie d’être prof et aller choquer les élèves, tant je me rappelle de la bouillasse insipide, 0% de matière intelligente, fournie dans les écoles. Des thèmes essentiels devraient être étudiés en profondeur. Par exemple, les cas de Doriot et Déat. Non pas pour les excuser, encore moins pour les idolatrer, mais pour comprendre leur raisonnement, et pour apprendre de leurs erreurs. Cela aura aussi l’avantage de mettre en évidence certaines réalités qui trouvent un écho très actuel… et c’est d’ailleurs TRES préoccupant.
En parlant d’école tient on fera aussi un énorme effort sur l’alimentation dans les cantines – j’ai passé le plus clair de mon temps à boire de l’eau et avaler des bouts de pain secs, jusqu’au jour où j’ai pu aller me gaver de sodas et autres horreurs lipidiques en dehors des enceintes scolaires pour éviter de tourner de l’oeil en classe !

Au programme on peut en rajouter une louche : moratoire sur les nanotechnologies et débat objectif sur les risques des autres technologies plus ou moins nouvelles « imposées » à la communauté par le biais de la société marchande, arrêt immédiat de tout soutien aux politiques d’OGM, réforme en profondeur de l’agriculture (voire les dossiers du couple Bourguignon au LAMS) qui libèrera les agriculteurs et mettra un terme à la pollution des nappes (les taux de tolérence de nitrates avaient été considérablement relevés à une certaine époque car les autorités savaient que cela allait empirer, et j’ai dans une pochette un dépliant très intéressant sur les concentrations de nitrates dans la région sur les dernières décennies – encore un truc accablant). Ajoutons aussi la démocratisation et ouverture de nombreux canaux de la TNT aux populations (à l’heure actuelle ce n’est qu’un gros gâteau réparti entre groupes privés). Ras le Q de l’ORTF 2, 3, 5 et Ô.

Commentaire par Kazim Ihr

oula je l’aimais beaucoup mais il m’a lair très pro juif l’ami oscar, un peu clientéliste quand on connait le pouvoir financier et médiatique de cette communauté….

Commentaire par aspik

de plus on sait très bien le mal causé par ces mêmes juifs sur la société française(médias sos beaufisme ect…)

Commentaire par aspik

@ Aspik

Peut-être, pourquoi pas, mais quel sont tes sources?
Précisions – Important – Halte au gratuit!

Commentaire par Nicolas

et bien en décortiquant ce qu’il dit au départ(j’ai l’habitude à la fin avec tous les filtres médiatiques tu peux constater sa bienveillance sur la communauté juive et sa défense un peu trop outrancière sur israel, bon après l’ami qui l’interroge est le juif de service donc peut-être qu’en bon politicien il s’adapte, comment s’appele t-il dèjà cet interviewer juif anti soral, quelqu’un peut m’aider?

Commentaire par aspik

Mmouais…j’ai plus l’impression qu’il analyse des faits tout en restant plutôt neutre. Mais peut-être me trompe-je.

Commentaire par Nicolas

Freysinger a cela d’atypique: faisant partie de la direction du plus grand parti de Suisse, l’UDC/droite nationale, il en est l’électron libre. Il est comme son accent, chaleureux, entier, tout comme son accueil.
N’allez pas chercher midi à quatorze heure, il est Suisse. Il ne pense donc pas comme vous, n’a pas le même schéma de pensée.

En tant que Suisse, ce que je pense: Oskar est le seul politicien honnête de mon pays, avec P-Y Maillard (qui est socialiste, un ennemi, donc, mais qui mérite un respect total).

Il faut savoir que l’UDC est déjà conçue autour de multitudes de mentalités et de courants: courants linguistiques (en découlent les mentalités, 4 dans notre pays), une aile économique, une aile d’origine paysanne, et nouveau, une aile de cadres et d’ouvriers.

La force de l’UDC, c’est d’avoir réussi à concilier tout cela.

Ce que je remarque étant posteur et lecteur depuis plusieurs années sur des sites « natios » Gaulois, c’est vos divisions permanentes, souvent sur des détails.

Vous faites le jeu de l’ennemi (UMPS) et de l’envahisseur, votre colon africano-musulman qui lui est soudé.

Une fois que les Français auront compris cela, vous gagnerez.

Et n’oubliez pas: les Français doivent apprendre à parler au peuple de manière simple et directe. Trop souvent le discours devient exercice de style, perdant de sa substance.

Commentaire par Benoît

Oui, Oskar peut largement être honnête, et il en a l’air, mais cela ne veut pas dire qu’il a forcémment raison. De plus je ne pense pas que sa suissitude suffise à fournir une sorte d’excuse sur fond de crypto-contexte qui expliquerai les différences d’opinion, mais bon…

Commentaire par Kazim Ihr




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s