French Carcan


éloge des frontières by Yann
20/10/2010, 10:30
Filed under: Société | Mots-clefs:

Notre ami Loïck Berrou accueille Hervé Juvin, (économiste), pour évoquer son dernier ouvrage « Le renversement du monde. Politique de la crise ». Vous pouvez retrouver les analyses de M. Juvin sur l’indispensable RealPolitik.tv spécialisé dans le traitement des questions géopolitiques.

L’invité de l’économie / France 24 / 27.09.2010

Publicités

12 commentaires so far
Laisser un commentaire

magnifique analyse …

Commentaire par kerasi

Encore ce matin, on apprend qu’ une seconde vague de crise arrive, sur fond de scandale inavoué d’un problème intrinsèque à la gestion des jenesétrokoi.
On nous aurait menti ?
Toutefois je ne suis pas satisfait, car je sens dans les propos de ce Juvin le relent d’un discours victimaire, celui des économistes et politiques dont les prévisions auraient été déjouées par une sorte de destin immuable, une fatalité revancharde, tous déplorant le fait que leurs jolis plans et prévisions de gens intelligents et éclairés tomberaient à l’eau parce que les Chinois auraient été plus inspirés, plus malins ?
Pour preuve, à 4 :40 :
Je crois que l’Occident s’est totalement bercé d’illusions sur les conséquences de la mondialisation…
Pardon ?
Et il en rajoute une couche à la douzième, en parlant de naïveté.
Non non, tout cela est bien organisé : les Occidentaux allaient produire de la propriété intellectuelle et devenir de zentis con-sommateurs, tandis que les prolos étrangers allaient assembler les pièces ailleurs pour pas cher en fermant leur clapet, merchi. Ce qui explique à mon avis pourquoi en France, il n’y en a que pour les filières scientifiques et pourquoi le bac L c’est la voie de garage des glands, et que le bac pro c’est visiblement un truc d’un autre temps (?).
Je n’aime pas non plus la manière dont il dédouane les milieux financiers, portant l’anathème sur les politiciens, comme si les politiciens avaient quoique ce soit de reste de pouvoir, alors que l’on sait bien qu’il n’en va que pour l’oligarchie financière, médiatique et industrielle (cette dernière étant très large d’ailleurs : nourriture, énergies, ressources primaires, etc.).
Alors, crise politique ? Mon Q oui.
Ou encore, plus tard dans la vidéo, cette idée que les Européens sont ingénus, qu’ils rêvent d’un monde bisounours de produits dérivés, qu’ils ne le voient pas tel qu’il est.
La faute à qui ? Où sont passés les organes d’éducation sensés former les gens à pousser l’analyse critique à tout bout de champ ? Où sont les vraies sources d’information ?
Comment ça un projet ?
Et l’Europe serait la pire des élèves ? Alors que la pensée pure de la consommation de masse à CB irradie des Etats-Unis, et que ces gens sont encore plus atteints que nous ?
Reste que les Allemands ont une avance incommensurable. A favoriser l’exportation au mépris du marché intérieur, ils ont tout de même réussi à conserver une industrie conséquente, ce qui leur sera utile lorsque l’UE s’effondrera et que les états renégocieront leurs dettes.
Nous ? On a peanuts. C’est cool. J’me sens grec aujourd’hui, et ce n’est pas seulement à cause de la dette.

Commentaire par Kazim Ihr

« Je n’aime pas non plus la manière dont il dédouane les milieux financiers, portant l’anathème sur les politiciens, comme si les politiciens avaient quoique ce soit de reste de pouvoir »

Ce sont pourtant bien les politiciens qui ont permis à la finance internationale de prendre le pouvoir.

Commentaire par Yann

Politique d’abord !

Commentaire par ben

Ce sont pourtant bien les politiciens qui ont permis à la finance internationale de prendre le pouvoir.

D’une certaine manière, oui, ils sont derrière les mesures votées, mais il s’avère que les « hommes politiques » sont rarement frais du matin. J’entends qu’ils sont déjà passés par les centres de formation subventionnés ou d’autres postes à responsabilité dans le privé, et sont chargés, pour avoir accédé à de telles places, de sacs entiers de retours d’ascenseur en attente. Ils sont les intervenants bien ponctuels (le moment où ils accèdent à un certain pouvoir), mais il est évident que ce que l’un refuserait de mettre en place le serait par un autre, parce que le système qui les fabrique n’est pas indépendant. Le problème n’est pas vraiment ce que l’on appelle aujourd’hui pompeusement, peut être encore naïvement un homme politique, qui n’est désormais qu’un vecteur à mes yeux, mais l’usine, laquelle n’est pas financée par les hommes politiques, mais ceux qui cherchent à mettre en place les rouages d’un système allant uniquement dans le sens de leur intérêt pingre et goinfre. On doit inclure à ce problème le financement des campagnes et les temps alloués dans les médias.
En fait je me suis mal exprimé. Mon problème c’est que je ne crois pas qu’il reste beaucoup de véritables hommes et femmes politiques dans ce pays. Pour moi un homme politique est quelqu’un qui est réellement concerné par sa nation. Il s’implique dans la vie politique, pas dans le parasitage afin de mettre en place ce qu’on attend de lui. Pour moi, un homme politique peut se tromper, c’est une chose, mais il tente d’apporter ce qu’il y a de mieux.
Les… trucs… qu’on a à l’heure actuelle, ça tient plus de l’intermittent du spectacle, des sortes de salariés à la commande. Il n’y a pas de vocation, seulement une feuille de route. Il n’y a pas d’amour du pays, seulement un compte en banque et une place bien au chaud quelque part. Ce ne sont pas des hommes politiques, ce sont des mercenaires.
Dire que c’est la faute des zômes politiques est réducteur car ils ne sont que des agents au final. C’est un peu comme demander à un facteur de vous filer une lettre de rappel de paiement et dire que c’est la faute du facteur si vous avez reçu une telle lettre. Le véritable problème n’est pas dans le messager mais dans la centrale. Or M. Juvin ne me donne pas l’impression de pointer le doigt sur ces centrales. Il esquive et pointe du doigt les marionnettes.
J’ai en fait un doute sur la portée réelle de son J’accuse. C’est peindre une cible sur l’arbre qui cache la forêt.
Pour le reste de ses propos, je suis relativement d’accord.

Commentaire par Kazim Ihr

Vous avez vu ce que dit Asselineau sur Hervé Juvin?

http://www.facebook.com/note.php?note_id=415507197037

Commentaire par Wiwon

Bien sûr que les politiques sont responsables et organisateurs même de ce démentèlement de l’Occident, à commencer par la France qui, à mon sens, à été ciblée très tôt, car elle avait le potentiel de voir naître en son sein une puissance redoutable sur le plan international.
Elle a donc été démentelée en priorité, par les mêmes qui ont mis en place l’ONU après la seconde guerre mondiale, les mêmes qui ont poussé à la décolonisation massive, les mêmes qui ont provoqué la crise pétrolière en 1973 qui a permis d’abandonner l’étalon Or, les mêmes qui ont diabolisé le FN dans les années 80 et tout parti au moindre élan national …
Aujourd’hui, ils poussent à l’islamisation de l’Europe, à l’ouverture totale de nos frontières, à l’intégration de la Turquie en UE, à la surévaluation de l’euro et au démentèlement de nos entreprises.
L’histoire se répète … pourquoi pensez vous que la GB et la France soutenaient Atatürk face aux armées Grecques qui allaient marcher conquérantes sur Ankara et libérer l’Anatolie des Ottomans en 1922 ? Imaginez un nouvel empire Héllène, orthodoxe, allié de la puissante Russie, qui s’étendrait de l’Europe du Sud jusqu’au proche Orient …
Il est clair que toute volonté de puissance d’un quelconque pays européen est écrasé de suite et systématiquement.
L’exemple de la Serbie, récemment, sonne comme un avertissement pour tout peuple Européen rêvant d’une gloire nouvelle.
Il est fort à parier que si le Peuple français, demain, revêtait ses habits révolutionnaires, il serait écrasé immédiatement sous les bombes d’une coalition mondialiste bienveillante.

Les enjeux de demain sont plus compliqués qu’on ne le pense.
Une coalition européenne puissante sera indispensable pour faire plier cette caste oligarchique.

A nous de ne pas répéter les erreus du passé.

Commentaire par kerasi

Asselineau reproche à Juvin de voir dans les immigrés des néo colons, affirmant que la grande majorité de ces immigrés sont intégrés et qu’ils sont même membres pour certains de son parti.

Commentaire par kerasi

Il lui reproche BEAUCOUP plus que cela.
D’ailleurs, merci à Wiwon pour ce lien – page sauvegardée.
Et en ce qui concerne le protocole, tant bien même serait-il appliqué, ce ne serait pas l’apanage des Juifs mais tout simplement d’hommes et de femmes d’origine diverse, regroupés dans ce que l’humanité a de plus mauvais.

Commentaire par Kazim Ihr

Les protocoles des sages de sion existent. Et quant quelqu’un y fait référence on le traite d’antisémite !! Donc il y a bien un lien entre ces protocoles et les juif ! ou certains juifs !

Et effectivement si tu veux savoir ce qui arrivera demain dans le monde tu lis les protocoles et tu t’aperçois que tout se réalise : THAT’s STRANGE !

Commentaire par Dj KasKroute

Attention, je ne doute pas de l’existence de ce protocole. Je doute de l’origine.
Après, que certains y voient un message, ou d’autres une feuille de route à laquelle se tenir, pourquoi pas. J’en ai lu une partie, et effectivement on peut tracer de forts parallèles entre les préceptes et l’agissement de certains groupes puissants. Après, l’oeuf ou la poule… on s’en fout un peu si cela vient du protocole ou non. La question est de savoir si, en tant qu’être humain, on ressent l’injustice avec nos tripes et qu’on cherche à la combattre. Que les directives viennent d’une loge, d’un think tank, d’un protocole ou d’une tablette en alliage inconnu délivrée par les lézaroïdes d’Eridiani VI, j’en parlerai à ma couille droite demain…

Commentaire par Kazim Ihr

bonjour,
beaucoup de critique sur cet homme apparente a un think tank ou autre, sur lequel il serait judicieux de faire une deconstruction de ses paroles (ce qui est impossible) de ses ecrits plus probables pour cerner en fait ses veritables intentions.Cette mefiance ne manque pas d’etre judicieuse ( Je crois que Rockfeller aurait dit a un de ses amis que la liberation de la femme avait ete voulu par l’oligarchie pour la trainer dans le cecle de la dependance comme l’homme). Donc on peut considerer que de bonnes intentions au 1er degre cache des desirs inavoulables. Pour autant je resterai au premier degre quitte a me tromper sur les vrais intentions de cet homme. A travers diverses video, je trouve une conformite avec mes preoccupations. La defense des Etats contre la Mondialisation, une Europe Gaullienne. Le choix de la diversite dans le monde, mais en respectant la frontiere qu’a faite l’histoire des hommes. Des rapportes d’Universalite entre tous. Une republique solidaire peut faire cela. A l’interieur des Frontieres (prenons l’exemple de la France) Respect de la Laicite et des lois republicaines pour ceux qui desirerait devenir francais en mesurant les possibilites d’accueil. A ce titre je reviens sur un point qui m’est recurrent l’autre est en soi ma propre difference, une barriere naturelle s’impose, le but n’est pas l’accaparemment, le but est la distance necessaire pour que chacun garde sa liberte. Cela est tout autant valable par l’etranger le plus eloigne qui veut faire un pas vers moi ou reciproquement. Ce n’est pas un frere au sens de l’egalite, c’est un autre vers lequel je peux me rapprocher, tout aussi bien passer mon chemin. Il n’y a pas dans le rapport a l’autre de verite eternelle dans le sens de Levinas, le visage de l’autre comme icone comme devoir imperieux est bien une ethique humaniste primordiale. L’autre n’est pas un ennemi c’est ce que j’en retiens et c’est bien vrai. Mais tout autre est un etranger a soi ce qui n’implique pas que l’on veut le supprimer physiquement ou l’humilier moralement. Mais c’est cet autre cet etranger dont je ne peux m’approprier l’ame ou le corps. Mais que je dois aborder avec circonspection comme entrave a ma vie, ma dignite et vice verca. Dans la nation republicaine Francaise il faut considerer que ce qui la determine c’est la Laicite accepter ce principe pour d celui venu d’ailleurs, etablira une approche plus facilite. Oui il doit faire le premier pas afin de determiner son desir de rapprochement. Ce Chemin etant fait un simultaneite d’encouragements reciproques peut avoir lieu. Je ne me l’appropie pas, il ne me trompe pas. La laicite refuse donc toute ostentation communetariste dans le domaine religieux c’est imperativement innacceptable. Le choix reste a celui qui pretend etre recu. Non l’autre ce n’est pas « tu aimeras ton prochain comme toi meme » c’est tu respecteras l’autre parce qu’il est un autre que toi comme semblable, mais il reste « etranger parce autre different de toi » et reciproquement. Cette difference peut s’affirmer dans la Fraternite mais tout aussi bien dans la Haine. L’amour et la Haine signe sur le meme registre Cordialement Milou

Commentaire par MONIER ALAIN




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s