French Carcan


En prendre et en laisser… by Yann
01/11/2010, 18:25
Filed under: Actu | Mots-clefs:

Les grèves contre la réforme des retraites, les syndicats, l’amendement 249, Bernard Thibault, Jean-Luc Mélenchon, l’échec de la société multiculturelle et la montée des tensions.

Soral en Octobre / E&R / 01.11.10 Merci à Kazim Ihr

Publicités

83 commentaires so far
Laisser un commentaire

« Vous faites le jeu de l’estremdrouate » contre « Vous faites le jeu du gouvernement cosmopolite ». Mêmes arguments de merde pour contrer la même chose : la perspective que les blanchettes finissent un jour par se sortir la tête du cul et mettre une branlée à la racaille des bas-fonds comme à celle de la haute. Ca devient franchement écoeurant, cette unanimité sur le sujet de gens censés se vouer une haine mortelle.

Alors comme ça, être ouaciste, ça fait le beurre du grand Capital ? C’te bonne blague. Les Identitaires et le FN, combien de divisions, combien de fonds secrets, combien de relais dans les merdiats, combien de sympathisants actifs dans l’éducation, les services sociaux, les syndicats, les multinationales, les agences publicitaires, les bourses ? Et puis tiens ! soyons encore plus modestes ! Combien de quartiers, de petites entreprises, de villages, de « sanctuaires » tenus par des bandes de toubabs aussi déterminés, racialisés et violents que leurs collègues naigres et krouyes ? L’est bien marrant sur ce coup-là, GrossebiteMan, mais la racialisation des conflits sociaux, elle a l’air de marcher surtout pour les Chances, du côté des Faces de Craie, c’est plutôt mou du genou, discret, clandestin, inexistant en-dehors du vouaibe et d’arrière-cours louées ça et là pour une conférence sur la chanson populaire allemande d’avant-guerre…

Je comprends que, pour percer tout en se la jouant indépendant, c’est mieux de pouvoir accuser l’adversaire de tous les travers imaginables. « Ca le fait », de pouvoir Godwiner l’ennemi, on peut se la péter Primus Inter Pares, humilier En-Face en lui démontrant qu’on croit plus à ses valeurs que lui, qu’on les pratique plus à fond qu’il n’en est capable… Je veux même bien admettre qu’on puisse SINCEREMENT ne pas vouloir être ouaciste, trouver ça laid et injuste, indigne d’un homme droit dans ses pompes. Mais ça reste du show parce que les AUTRES n’ont pas de telles pudibonderies. Ils ne mettent pas de « -isme » dégradants au bout de leur manière d’être naturelle et décomplexée. Au pire, nous cracher à la gueule et souiller nos soeurs ne leur paraît pas du tout incompatible avec des slogans égalitaires et anti-frontières…

Il n’y aura JAMAIS de paix, ni de réconciliation, ni d’égalité possible. Il y a EUX et NOUS, punkt schluss, et si EUX l’emportent, NOUS crevons. Mais il est inutile de demander à GrossebiteMan de comprendre des évidences si grossières : l’est trop raffiné pour ça, s’pas ?

Commentaire par Stag

Stag, tu horizontalises, fais gaffe.

Si Soral reste reste dans sa logique, la réconciliation serait que les allogènes rentre d’eux-mêmes dans leur jungle, pour lutter contre le complot de là-bas…

Tant qu’il ne comprendra pas que l’égalité n’existe pas, qu’il y a un rapport de domination entre les races qu’elles soient chacune chez elles ou mélangées, il y aura toujours plus à laisser qu’à prendre chez Soral.

La concialiation inter-raciale n’a jamais commencée, alors avant de réconcilier il peut en user des métaphores de sodomie et de grosses bites, ça changera pas grand chose. S’il agite autant le méchant juif, c’est qu’il pense profondément qu’il va pouvoir unir et cristalliser toutes les haines grâce à l’anti-youtrisme génétique des blancs et des arabes.

Commentaire par W

Et quand vous aurez tabassé Mouloud pour qu’il rentre chez lui, vous serez tout étonnés de vous prendre une bombe larguée à 2000 mètres d’altitude par un B52 de l’OTAN, comme cela s’est produit lors de la guerre du Kosovo.

Vous aurez ensuite la joie de voir débarquer un Bernard Kouchner pour vous administrer le temps de donner son indépendance à la Seine Saint Denis, dont la basilique ne tardera pas à être soit rasée soit convertie en mosquée.

C’est peut être pénible pour vous à entendre, mais Soral a tout à fait raison.

Bref, vous serez soulagés de vous être défoulés après tant d’années de frustration, mais au final vous l’aurez dans l’os.

Commentaire par polomnic

Personnellement, je partage à 95% les analyses de Soral. Je trouve qu’il voit clair, simplement.

Après, dans ses solutions, c’est un idéaliste, dans le bon sens du terme. Il faut être abruti pour l’accuser d’être un dhimmi ou un collabo, avoir soi-même le front très bas. Il comprend et reconnaît la légitimité du rejet des immigrés qui prend naissance dans les populations autochtones, jamais il n’accuse de racisme, de xénophobie ou quoi. Il ne « godwinise » pas le moins du monde. Mais d’un autre coté, il fait remarquer avec justesse que les immigrés eux-même n’ont été que des marionnettes dans cette histoire. Leur malfaisance est réelle, mais issue d’une situation, émergeant d’un contexte qu’ils n’ont pas choisi.

Je pense que Soral souhaite sincèrement que la situation s’améliore par le dépassionement. Il demande aux immigrés de cesser leurs conneries, et particulièrement d’arrêter de se croire détester, dogme que l’antiracisme leur a inculqué. Et il appelle les FDS à comprendre que les immigrés n’ont pas choisi cette situation, pas plus que nous. S’en prendre à eux méchamment à eux, et qu’ils s’en prennent méchamment à nous ne mènera qu’à un putain de pourrissement, peut être à une guerre civile. Soral ne veut pas de massacre insensé. J’entends là un écho lointain de valeurs catholiques: le respect de la personne humaine. Il se figure la situation ignoble, atroce, où tout le monde se haïrait, où la mort serait à chaque coin de rue, nous pour être blanc, eux pour ne pas l’être. Qui ne regretterait pas alors qu’on en soit arrivé là? Qui ne regretterait pas de ne pas s’être donné la chance de la paix?

Je pense que c’est à ça que Soral pense. Les choses vont mal, mais elles peuvent être bien pires encore, et là, pour chacun, tous les jours, ce ne sera que peines et remords. Il veut éviter ça. Il suffirait de ravaler sa fierté, de venir d’égal à égal, d’homme à homme, et de se dire: « on a tous déconné, c’était une période de folie, mais si on continue où sait ou ça nous mène, et ni vous ni moi ne voulons ça. Posons les armes, et faisons la paix, frères. » Ca me rappelle cette chanson de Sting: Russians. C’est vraiment la même chose, et la même espérance qu’on ne sera pas assez cons pour laisser notre nature passionnée et notre fierté stérilisante l’emporter. C’est naïf, mais c’est sain de savoir espérer l’impossible.

Commentaire par Gotfried

polomnic, il y a une légère différence entre la France et le Kosovo, et ce n’est pas qu’une question de consonnes…

Je ne dis pas que l’hypothèse reconquisteste sera un long fleuve tranquille, mais avant qu’une coalition militaire dont nous faisons partie se mette à bombarder la Navarre, il y aura comme qui dirait un temps de latence.

Commentaire par Côte-Rôtie

Bien que sur certains côtés, Papy Soral est aussi menteur que Melenchon,en particulier sur sa vision tronquée de l’époque De Gaulle durant la décolonisation de l’afrique, par soucis de démagogie vis à vis de ses groupies de la diversité d’ER, je partage complètement l’analyse de Gotfried sur le sordide avenir de la France, si nous continuons sur cette piste noire.

Commentaire par paturage

J’apprécie beaucoup Soral mais je trouve son histoire de « réconciliation » plutôt fragile. Je me trompe ou le mot sous-entend une démarche bilatérale concertée?

Or ceux qui ont la main pour agir horizontalement aujourd’hui sont les cpf non? A chaque fois j’ai l’impression qu’il nous parle d’un vieux conflit de copro entre deux voisins pour une histoire de porte qui claque, des copains qui se retrouvaient pour jouer au bridge il y a encore quelques mois. Les fds eux n’en ont rien à faire de tout ça, ou plutôt si, ils la veulent cette « réconciliation », peu importe le nom ou la forme du palliatif d’ailleurs. Ils n’en peuvent plus, ils veulent que ça s’arrête, ils sont prêts à signer les yeux fermés maintenant.

Bref si l’analyse est assez juste sur le fond, en mettant ses monologues en ligne sur Dailymotion Soral se trompe de public, il serait bien plus efficace (et cohérent) dans le 93 à discuter avec les joggings et les capuches au pied des tours. Parce que le conflit ethnique qu’il espère ne pas voir se produire dans le 11e arrondissement il est déjà sur place là-bas.

Commentaire par MBFR

À partir de 06:35
« Même la symbolique des manifs, c’est à dire toujours Nation-Bastille-République […] C’est des pauvres gens qui manifestent au milieu des pauvres gens et qui ne nuisent qu’aux pauvres gens. »

Le triangle évoqué ici porte un nom : le XIème arrondissement de Paris. C’est à dire l’arrondissement le plus boboïsé de la capitale et surtout le premier à avoir subi la gentrification.
Des « pauvres gens » y ont certes vécu, mais c’était il y a trente ans. Ensuite il y a eu une forte arrivée d’immigrés africains ce qui a précisément amené les fils de bourgeois à y établir leur QG, car le quartier bobo naît toujours d’un mélange d’architecture prolo (mètre carré peu cher -au début- et possibilité de transformer des hangars et des ateliers en lofts) et d’exotisme de carte postale (« cet épicier berbère est pittoresque »).

À partir de 09:10
« Je rappellerai quand même que ce type [Mélenchon], né au Maroc… je ne sais pas trop ce que ça veut dire, faudrait creuser »

Élisabeth Guigou également née au Maroc et Ségolène Royal née au Sénégal, on va creuser histoire de leur trouver des origines génétiques sionistes.

À partir de 21:50
« La colère et la souffrance objective n’est pas le meilleur terrain de l’intelligence critique dépassionnée »

Sauf quand on parle du sionisme :)

Commentaire par GAG

Gotfried ton catholicisme te réussit, ça fait plaisir. C’est pas le cas de tout le monde ici, malheureusement.
Le mal ultime s’appelle capitalisme, il suffisait de mettre le doigt dessus, et peut-être qu’un jour, j’ose rêver, traiter quelqu’un de capitaliste, ou de mondialiste, méritera un point Godwin.

Et pois chiche, tu savais pas qu’il y avait internet en banlieue ?
Et pour les guerres ethniques que tu perçois en bas des tours, va y faire un tour, et tu remarqueras qu’il faut au moins 2 « ethnies » pour faire une guerre ethnique, espèce de « blanchette » parano !

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Je voulais rajouter une chose :

En allant dans le sens de Môsieur Soral, qui dit, à juste titre je pense, que le capitalisme est la cause première des problèmes de nôtre douce France. Que pensez-vous de l’expression pour désigner la police : « CHIENS DE GARDE DE LA BOURGEOISIE » ?
Car, effectivement, c’est bien eux qui nous empêchent d’aller faire un tour du côté de l’Elysée. Et donc de faire peur au petit Nicolas.
Et pour étayer mon propos :
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3473

Qu’en pensez-vous ?

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Alain Soral a raison dans ses analyses. Sauf que l’effondrement du multiculturalisme, qui profite qu’aux sionistes selon lui, touche aussi Israel car quasiment 30% de sa population est arabe. Donc les sionistes ne sont pas ceux qui sont les plus bénéficiaires du multiculturalisme et peuvent, eux aussi, avoir une guerre civile dans leur pays.
Puis quand il dit que le chien qui mord, celui qui faut frapper c’est le maitre, cela n’enlève rien à la dangerosité du chien et qu’il faut tout de même le calmer pour éviter qu’il fasse du mal à quelqu’un d’autre.

Commentaire par Asterix13

« Et pour les guerres ethniques que tu perçois en bas des tours, va y faire un tour, et tu remarqueras qu’il faut au moins 2 “ethnies” pour faire une guerre ethnique, espèce de “blanchette” parano ! »

Merci, je n’aurai pas trouvé meilleur argument. En effet le nettoyage ethnique est quasiment accompli dans le 93. Ils ont conquis certains territoires, pour eux la guerre consiste désormais à les garder, les « blanchettes parano » ayant déjà foutu le camp pour toujours depuis belle lurette.

Sinon le champ de bataille j’y suis, le front j’y vais, si vous êtes blanc vous n’y entrez pas, ou alors en vitesse, aux bonnes heures et sur vos gardes, j’ai quelques kilomètres au compteur de ce côté. Une évidence qu’il faut apparemment te rappeler et qui annihile les résidus de crédibilité qui pouvaient encore t’entourer. Mes amis colorés ont quant à eux beaucoup plus de facilités, il suffit de tricher un peu avec le code vestimentaire, sur un malentendu ça peut marcher. Cependant les maghrébins eux-mêmes commencent à en baver dans certains coins.

Bref, je constate encore une fois que Soral, à l’instar du FN, se récupère un peu tout et n’importe quoi question sympathisants, et c’est bien dommage.

Commentaire par MBFR

@MNR
Nettoyage ethnique ? Les blancs se sont fait tuer à Clichy sous Bois ? Comme d’habitude, tu confonds TOUT, il s’agit de nettoyage SOCIAL !
Tout ceux qui sont partis, l’ont fait car ils en avaient les moyens. Et effectivement les blancs avaient plus les moyens de partir que les autres. Tant mieux pour eux. Car rester dans un quartier si POURRI est une plaie. Et tout le monde ne rêve que d’une chose, c’est de se barrer, sans distinction de couleur. Et oui Pois chiche, tout ça c’est simple en fait.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Mais que défend la police ? Les élites du Siècle ?

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Sur les soraleries de Soral.

https://theuprooted.wordpress.com/

Mort de rire
Le 08/05/08 à 7:26 par XP

Les maurrassiens à babouches n’ont finalement pas affronté les jeunes feujs et leur ligue de défense à Grenoble, puisque la conférence philosophique (rire) d‘Alain Soral a été interdite par le préfet du Frankistan à 18H.

Quand j’étais petit, mon père me passait des films de Laurel et Hardy pour me convaincre que c’était mieux avant et que ses jeudis étaient plus drôles que mes mercredis. En général, ça ne me faisait pas marrer. Je souriais souvent pour lui faire plaisir, mais cependant, j’aimais bien le gag au cours duquel le gros voulait lancer une bouse de vache pour faire comme les copains. Juste avant le tir, il tombait la face la première sur sa merde pour la plus grande joie des dits copains.

Moi, ce que j’aimais en ces temps, c’était les Tex Avery. Je les regarde encore sur Canal Sat. J’Apprécie surtout quand un balourd infatué veut faire parler la poudre et dessouder un lapin, mais qu‘au final sa gueule se retrouve en charpie.

C‘est de la morale, tout ça.

Alain Soral à lu Marx et Freud, mais Tex Avery n’est pas dans son panthéon, si l’on en juge au gadin qu’il vient de se prendre à Grenoble. Son discours républicanino-universaliste, la République universaliste n’en veut pas. Sa France métissée, le grand métisseur ne veut pas en entendre parler, et les salves qu’il tire sur l’Europe et son peuple lui reviennent à la gueule. Bien fait.

Cette histoire comique me rappelle aussi je ne sais plus quel guerrier Franc qui laissait passer les sarrasins en Bourgogne pour qu’ils se cognent en Alsace sur une équipée mongole et pour qu’il ne reste plus rien de tous ces dégénérés.

Mais assez parlé de Soral, parlons maintenant de ses gens. Imaginez un maurrassien de 160 Kg qui aurait toujours dit « la France, la France, la France » en ayant toujours pensé très fort « les Juifs, les Juifs, les Juifs ». Imaginez aussi qu’il vous dise tout le temps « La Tradition Chrétienne, la tradition (…) », en ne pensant jamais au Christ mais toujours à la Tradition. Toutes les traditions. La tradition pour la tradition. Même celle du musulman qui dominera l’occident demain, pour peu que le kapo en chef et le dhimmi d’honneur soit un Catholique traditionaliste et que ce soit lui…Putain de crevard!

Imaginez un gros de 160 Kg emplit de la quiétude des hommes qui vont à Canossa se voyant payer de sa traîtrise par un cordon de C.R.S…Comme dans une comédie à l’italienne à la fin de laquelle un beau parleur sans estomac finit sur le trottoir de ses débuts.

Je suis très content que l’arnaque soralienne ne prenne pas. Je crois que les gens lucides doivent s’atteler à convaincre les élites, et que l’opinion publique pèsera dans l’avenir ce qu’elle a pesé dans le passé, c’est-à-dire rien.

Partant, Je pense que ceux qui s’invitent dans le cercle des hérétiques pour y tenir des propos de bistrots ou de sociologues doivent être combattus à mort, puisque les enjeux sont si importants.

Je préfère cent fois B.H.L à Soral, car je ne craint pas du premier qu’il contamine des esprits sains. Je sais les deux nuls à chier parterre, mais c’est vraiment Soral que je veux voir tomber. Pour que les tartuffes arrêtent de me dire France quand ils pensent république. B.H.L. à la pudeur de ne pas en parler de la France, puisqu’ il ne cache pas qu’il s’en fout, lui.

Commentaire par Oxymandias

Et encore un Scud dans la tronche à Soral et à sa Ripoublique « Droite des valeurs/Gauche du travail »

https://theuprooted.wordpress.com/

Alain Soral vit-il encore chez sa mère?
Le 13/09/08 à 2:07 par XP

A l’instar des africains qui tendent une carte de visite sur laquelle est mentionné le doctorat de marabout grâce auquel ils savent faire revenir l’être aimé ou le faire succomber à distance d‘un cancer de la prostate, Alain Soral a fait marquer ce qui suit sur la sienne:

travaille sur le réel – A beaucoup vécu – n’est pas puceau – A même de très grosses burnes – Analyses politiques et sociologiques ancrées dans la réalité – Travaux de maçonnerie, de peinture et d’électricité – gardiennage – Espionnage industriel – vidage de caves et de greniers – empaillage de chaises – Rangement – confection de fausses cartes d’identités – animation de mariages et Barmisva en binôme avec le célèbre humoriste de Paris Dieudonné. M’Bala M’Bala.

Tel: 06.… 24 H/24, sauf aux périodes où A.S. passe sous un tunnel, se trouve dans un ascenseur, n’a pas payé ses fact. ou se cache pour échapper au Bétar.

En langage Soralien, travailler dans le réel signifie que l’homme ne se complait pas dans des postures esthétisantes vaines, qu’il a un diplôme de sociologie obtenu en cours de soir, à l’époque où il faisait le charpentier dans la journée avant de partir relever les compteurs d’une rue de Pigalle et d’aller danser au Tango, une célèbre boite de nuit réservée aux vieilles.

Des leçons de réel, Soral en distribue à tour de bras. A Dantec et aux petits dandies prétentieux de Ring ou d’Ilys, et d’une manière générale à tous ceux qui non content de ne pas savoir affronter la vie à mains nues et d’en avoir une moins grosse que lui ont en sus l’outrecuidance d’éclater de rire quand il parle.

Fort de son encrage dans le concret, Soral s’est récemment lancé dans la politique. La vraie. D’un coup d’épaule, il est entré au Front National. Une fois dans la place, il a fixé du regard tous les puceaux qui se complaisaient depuis quarante ans dans des postures esthétiques vaines et perdaient de fait toutes les élections. Après leur avoir fait Bzzz en agitant ses doigts devant leurs visages, il leur a expliqué comment Jean-Marie Le Pen allait faire 27,64% au premier tour des élections, pour entrer trois semaines plus tard à l‘Élysée.

Bon, il avait une botte secrète, aussi. Ce n’est pas un surhomme. Son truc, c’était de persuader les CPF de voter en masse pour l’extrême droite et de convaincre les jeunes filles blanches qui tremblent à l’idée de se faire prendre dans les caves par des bandes ethniques qu’elles et les violeurs ont en commun d’être les victimes de la mondialisation sauvage et débridée, laquelle fut conceptualisée en son temps par les Juifs.

Ce n’était pas gagné, au départ. D’ailleurs, ça n’a pas marché. C’est un truc qui ne doit fonctionner qu’une fois sur deux, le réel. Une sorte de mayonnaise. Un mystère, si vous préférez.

Je n’aurais pas l’outrecuidance de me livrer ici à l’exégèse de ce monstrueux foirage ou d’expliquer l’absence totale du mea culpa que notre baiseur de vieilles aurait pourtant dû fournir, mais je m’en vais tout de même avancer quelques pistes:

C’était vraiment insulter le réel, que de vouloir fédérer les classes moyennes, les commerçants, les artisans et les agriculteurs en leur agitant sous le nez des concepts d’adolescents attardés, des histoires d’étudiants en sixièmes première années de science po. ou il est question d’une gauche du travail et du modèle sociale français menacé par la mondialisation et les trusts.

L’électorat naturel de la droite populaire paye tous les jours pour apprendre qu’on lui fait les poches au nom du dit modèle social, et si comme disait l’autre, je ne suis que très moyennement démocrate, je crois tout de même à la pédagogie du portefeuille. Je sais des pauvres bougres de soixante ans qui n’ont jamais émargé bien plus haut que le SMIC et qui ont tout de même réussi à foutre 50 000 € sur leurs putains de compte en banque qu’ils n’attendent plus qu’une chose de l’état, à savoir qu’il ait la décence d’être un peu libéral, de ne pas mettre ses pattes sur leurs pognons, et qu’il leur laisse transmettre le pactole à leurs filles coiffeuses, histoire qu’elles puissent bâtir pavillon loin des laboratoires du métissage.

Ce n’est pas grand-chose, c’est même beaucoup moins que ce que qu’ils seraient en droit d’attendre, ces gens-là et leurs filles coiffeuses, mais enfin, Sarkozy à compris lui qu’on en était là, et c’est pour ça qu’il a fait une razzia sur l’électorat du vieux.

A l’inverse de ce que l’on nous a raconté ad nauseaum ces trente dernières années, le vote ¨pour l’extrême droite témoignait de ce que le peuple nourrissait encore de l’espoir et qu’il attendait des pouvoirs publics qu’ils remplissent les prisons, soufflettent les voleurs de poule pour qu’ils ne finissent pas en centrale et que des camions équipés de lances à incendie traversent les quartiers chauds pour éviter qu’ils deviennent des territoires occupés.

L’espoir s’en est allé, la confiance en l’extrême droite avec lui, le petit peuple a pris ses cliques et ses claques pour s’en aller rejoindre ce qui commence à ressembler très fort au camp des saints prophétisé par Raspail, et faute d’espérer conclure un pacte électoral avec la classe dirigeante et la voir garantir l’intégrité du territoire, il a passé avec elle un deal: à elle d’empêcher la racaille de sortir trop des territoires qu’elle à conquise et le faire en ne lui volant pas trop son argent, à lui, le petit peuple, d’assurer tout seul l’avenir de ses enfants.

Je me souviens qu’il y a vingt ans, ma mère pestait contre les trois petites frappes qui squattaient les allées du centre commercial de la ville. Aujourd’hui, ces chers petits sont une bonne trentaine, mais elle s’en fout, puisqu’elle ne les voit plus. A l’instar de quelques dizaines de millions d’européens, elle n’ a jamais vu aussi peu l’envahisseur que depuis son arrivée en masse. Elle habite dans un camp des Saints avec terrasse et piscine, et si elle sait encore à quoi ressemble cette faune, c’est de la voir à la télévision, dans des programmes qui montrent aussi des tchétchènes.

Enfin, tout ça pour dire qu’il est bête à se taper le cul parterre, cet Alain Soral…..

Commentaire par Oxymandias

Biteman se faisant encore et toujours défoncé sur ILYS

https://theuprooted.wordpress.com/

Pour qui veut comprendre l’époque, Alain Soral est une fantastique bête à vivisection, dans la mesure où sa propension donner dans la bêtise avec une absence presque surnaturelle de complexes le fait aller en klaxonnant là où les autres finiront en rasant les murs, un peu comme si Doriot avait été assez givré pour appeler à la collaboration dés 1932 et se transformer de fait en prophète malgré lui.

Soral fédère autour de lui des patriotes éventuellement sincères, mais des patriotes souverainistes et républicains dont la France est imaginaire.

Si donc il n’y a pas nécessairement lieu de mettre en doute les sentiments patriotiques des souverainistes et des antisionistes, il convient en revanche de s’en contrefoutre et retenir seulement le fait qu’ils sont mécaniquement emmenés à plonger dans la grande marmite à dhimmitude.

Leur France n’existe pas, elle n’est le pan d’aucune civilisation, n’est donc pas menacé par les ennemis de l’Occident, et en conséquence, elle n’a pas sur son sol des soldats de l’Oumma mais des envahisseurs imaginaires, des français en devenir qu’ils restent à enrôler dans le drapeau bleu blanc rouge ou de traîner à l’église. Tôt ou tard, ils seront satisfait de sauver leur France imaginaire et préserver leurs terroirs si d’aventure le nouveau Maître n’y trouve rien à y redire, pareil à ce que des patriotes levèrent jadis les couleurs la larme à l’œil en n’étant pas vraiment chagrinés de la proximité avec la kommandantur. Mais surtout, si l’envahisseur est fier de sa conquête, qu’il se bat pour préserver la souveraineté du territoire conquis et qu’il en parle avec des sanglots dans la voix, alors le souverainiste aura l’impression d’avoir gagné, et d’une certaine manière, d’ailleurs, il aura gagné.

Un français, un européen, qui ne comprend pas que le conflit israélo-palestinien est UN théâtre des opérations, que l’invasion de l’Europe en est un autre mais qu’il s’agit de la même guerre, ne comprend pas à quelle civilisation il appartient; il ne connaît donc ni la France ni l’Europe dont il est un fils et pour cette raison, il finira mécaniquement par s’accomoder de leurs disparitions.

Commentaire par Oxymandias

@pseudoàlacon

« Et effectivement les blancs avaient plus les moyens de partir que les autres. Tant mieux pour eux. Car rester dans un quartier si POURRI est une plaie. »

Énorme. Et le quartier, il est pourri par qui coco? Hahaha je suis plié là, tu nous fais du Joey Starr, c’est ta meilleure cartouche? Encore le coup de la fameuse réconciliation: les vieux amis fds et cpf vivraient en réalité dans des quartiers maudits, construits sur d’anciens cimetières indiens à la Stephen King, chacun ne rêvant qu’au jour du grand départ. Malheureusement pour ce joyaux de fraternité, seuls les blancs, anciens colonisateurs riches et méchants, en ont les moyens.

Je te laisse donc à la préparation de tes pots de peinture, tu dois probablement avoir une ou deux cages d’escalier à repeindre ce week end.

Commentaire par MBFR

d’abord a défaut de la meute, mettre le chien hors d’état de nuire. quand au maître, son tour viendra aussi

Commentaire par falbalo

Même si je partage à fond l’analyse de papy Soral, sa solution utopique de réconciliation est vouée à l’échec. Il a dit lui-même : « Les masses frustrées n’ont que faire des idéologies réconciliatrices » « les européens n’ont jamais voulu de l’immigration, on l’aura imposée ». Ce qui importe aux français, c’est la prospérité de leur pays et de leur mode de vie même si pour cela, ils doivent virer tous les cpf présent sur leur territoire. Le reste (l’idéologie républicain, antisionisme et autres dans ce genre), ils en ont rien à foutre. Connaitre l’origine du mal ne les intéresse pas car ils sont trop occupés à en subir les conséquences. Soral aura beau raconter ce qu’il veut aux poignés de militants E&R pour calmer les tensions raciales, la réalité est que la simple présence de ces immigrés sur le sol national est une anomalie. Ils ne devraient pas être là sinon c’est la libanisation assurée.

Au final, comme l’a dit Soral, tout le monde y souffre dans cette histoire tandis que les grands gagnants sont « vous savez qui ». Alors quand je vois à la télé ces connards qui pendant des années nous ont trainés dans la boue avec leur histoire du peuple martyre et qui, maintenant, retournent leur veste en jouant les bons français assimilés parce que leur vrai pays est menacé par la démographie muzz, ça me met hors de moi.

Commentaire par Windir

Le sionisme, l’origine du Mal. Hu hu ^^

Windir, votre cerveau, vous l’avez aussi copié dans un groupe de Black Metal ?

Commentaire par Oxymandias

« Alain Soral a raison dans ses analyses. Sauf que l’effondrement du multiculturalisme, qui profite qu’aux sionistes selon lui, touche aussi Israel car quasiment 30% de sa population est arabe. Donc les sionistes ne sont pas ceux qui sont les plus bénéficiaires du multiculturalisme et peuvent, eux aussi, avoir une guerre civile dans leur pays. »

Sauf qu’à la différence de la France, les Arabes d’Israël ne sont pas des immigrés mais des indigènes, les allogènes étant, pour le coup, les Juifs qui ont poussé des millions de Palestiniens à l’exode.

Commentaire par Jean-Jean

Tiens, les connards d’Ilys sont de sortie. Les connards d’Ilys tirent la tronche parce qu’à French Carcan on s’est rendu compte que Soral avait peut-être raison, parfois, souvent, un peu. A quoi on reconnaît un connard d’Ilys ? Le connard d’Ilys ne peut s’empêcher d’évoquer la bite de Soral, et on se demande bien pourquoi. Le connard d’Ilys tremble devant les noirs et les Arabes. C’est un peu à ça aussi qu’on les reconnaît. Le connard d’Ilys croit qu’il se pourrait qu’un jour il disparaisse. A cause des noirs et des Arabes. Le connard d’Ilys se prend pour un résistant, un peu comme dans L’Armée Des Ombres, mais en réalité le connard d’Ilys est un larbin béat. Le connard d’Ilys a un maître à penser qui s’appelle X(éno) P(hobe), qui est probablement tout petit, tout gros, tout frustré. Le connard d’Ilys est une sale race, en réalité.

Commentaire par Manelmanel

Commentaire par paturage

Commentaire par paturage

Quand il reviendra, il fera grand jour
Pour fêter celui qui inventa l’amour
Au fond d’une étable, il naquit de Marie
Personne n’avait voulu de lui

Soral reviens, Soral reviens, Soral reviens parmi les tiens
Du haut de la croix, nous suivons le chemin
Pour à jamais faire le bien

Toute sa vie, il prêchait le bonheur, la paix
La bonté, la justice, et le savoir
Quand il reviendra, il nous pardonnera
Comme il avait fait pour Besancenot et Dantekkk

Soral reviens, Soral reviens, Soral reviens parmi les tiens
Du haut de la croix, nous suivons le chemin
Pour à jamais faire le bien

Et quand il reviendra sur notre terre (sur notre terre)
Il donnera à manger à tous nos frères (à tous nos frères musulmans)
Car comme à Cana, il multipliera
Le pain et le vin sur la terre

Soral reviens, Soral reviens, Soral reviens parmi les tiens
Du haut de la croix, nous suivons le chemin
Pour à jamais faire le bien

Dans une grande clarté, il apparaîtra
Comme il le fit pour Dieudo
Le monde entier laissera éclater sa joie
En chantant Soral est là

Soral reviens, Soral reviens, Soral reviens parmi les tiens
Du haut de la croix, nous suivons le chemin
Pour à jamais faire le bien

Soral reviens, Soral reviens, Soral reviens parmi les tiens
Du haut de la croix, nous suivons le chemin
Pour à jamais faire le bien

Soral reviens, Soral reviens, Soral reviens parmi les tiens
Du haut de la croix, nous suivons le chemin
Pour à jamais faire le bien

Commentaire par paturage

Médiabiz et Bisounours est tout de même aveuglé par le spectacle.
Étrange, lui qui fabrique des vidéos intelligentes…

Commentaire par paturage

Fais moi voir la lumière paturage!

Commentaire par MBFR

@MNR
t’as raison, le quartier était trop sympa avant l’arrivée de la horde destructrice, ces belles barres flambantes neuves, avec leur magnifique couleur grise d’origine, un véritable régal pour les esthètes. Et puis cette absence de commerce, de boulot, de transport , de services publics, quelle tranquillité !
Dès que j’aurai repeint , je t’appelle !

J’ai bien aimé le parallèle paturage, peut-être que Soral finira lui aussi sur une croix pour expier nos pêchés;P
Ça serait un coup des sionistes que ça m’étonnerait pas^^

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

JmSoraldcJmpôMarine,

C’était pas des bidonvilles non plus, il y avait tout le confort moderne,des écoles et des structures sportives, des MJC ect.
Pour ma part ça ne me dérangerai pas plus que ça d’avoir un bel appartement spacieux dans une tour HLM, si ce n’était pas des coupes-gorges pour blancs, débordant de vices et coutumes du tiers-monde africain.
Que les barres HLM ne soient vraiment pas la panacée,c’est une chose, mais c’est la faune qui y vit depuis quelques décennies qui a tout pourri.
Étant gamin je vivais en banlieue parisienne, nos panneaux de basket, je les aimais, ça permettait de passer les longues journées de week end ou des mercredi en faisant quelque chose de sain. Mais ils ne restaient pas longtemps en place, ils étaient arrachées par des amoindris à casquette, qui prenait les paniers pour des cocotiers.
Les banlieues n’étaient en générale pas très drôle à vivre entre français ( pauvreté, misère, travail pénible ), mais il y avait un peu de solidarité et de sens civique.

Avec l’invasion immigration, le climat est devenu invivable, c’est un fait.

Commentaire par paturage

@ManelManel

Ce qui est certain, c’est que si Soral n’a pas besoin d’ILYS pour mentionner la taille de sa bite, le soralien que vous êtes ne peut s’empêcher de réciter 15 fois le mot « connard » pour qualifier son contradicteur.

Du soralisme à la coprolalie, il n’y a souvent qu’un pas.

Commentaire par Oxymandias

Bien. Soral bien.

Commentaire par l'Omnivore Sobriquet

Ah, les grosses bites sont de sortie. Plus grosse que celle de Soral? Pas sûr: ils ne branlent rien. Etat de service? Zéro. Eh, oh, j’en ai marre d’attendre que vous mettiez les bougnoules dehors. Vous foutez quoi, merde? Arrêtez de vous entrainez à la branlette, vous avez des biceps énormes, ça devrait suffire, non?

Dur, dur de passer le stade de la puberté…

Bon, je préfère raconter des conneries qu’argumenter: ça ne servirait à rien, ça ne monte pas jusqu’au cerveau.

S’il y en a quelque uns qui voudraient se rendre utile, ils devraient commencer par….Tiens, se taire.

Et puis on dit connard si on veut. Y’en a bien qui sont obsédés par les Islamistes matin, midi et soir…Surement fascinés par la barbe…les harem…Que sais-je?

Quant à la bite de Soral, ils en sont aussi fascinés. Une fois évoquée en 5 ans, 100 fois évoquée pour tenter de ridiculiser. Même les Gauchistes-Ultras n’oseraient pas. Vraiment, arrêtez. Si le ridicule tuait…

Bon, en tout cas, merci à French Carcan d’avoir les burnes de mettre la vidéo! Enfin un mec qui s’aperçoit que la diversité existe parmi les patriotes! Une preuve évidente de tolérance et d’ouverture dont on aurait bien besoin contre nos « CPF » ! Il faut toujours retourner les armes de l’ennemi contre lui.

Et puis si quelqu’un trouvait mieux que Soral, un truc pas rabâcher depuis 40 ans qu’on puisse faire, nous petits blancs soumis, ce serait french-ment bien!

Commentaire par Sébastien

En prendre et en laisser,oui.
Mais quand je vois cet abruti de Xpet brocarder Soral,c’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité.
Balancer « truc à babouche » quand on lui met le nez dans sa connerie, et « berger diplômé » lorsqu’on lui fait remarquer qu’il écrit comme un gamin du CP,c’est à peu près tout.
D’ailleurs,ne dit on pas con comme Xpet?
Il a au moins une fonction,ce crétin,il sert de défouloir à la réacosphère:

http://bouteillealamer.wordpress.com/2010/10/01/lenigme-du-crop-circle-de-chibolton-royaume-uni/

A bouteille à l’amer,et ailleurs,cherchez un peu,pour ceux qui veulent se marrer …

Commentaire par HS

Commentaire par paturage

@paturage
Ouais y’avait tout le confort moderne… Comme quoi la modernité à l’occidentale ne produit pas que des effets positifs sur les moeurs…
« Débordant de vices et coutumes du tiers-monde africain » : comme cracher par terre ? ou brûler des voitures ?
J’appelle ça les vices du tiers-monde français, moi. Car pour se sentir exister en vendant du shit pour se payer les même sapes que Booba, faut vraiment être un occidental, et à la sauce ricaine de surcroît.
Et paturage, je sais pas où tu habitais, mais pour ma part, je n’aurai jamais envie d’habiter dans une tour, même neuve, isolée à 30 bornes de Paris avec 3 pauvres structures sportives ou MJC, me destinant à une carrière de rappeur/footballeur, afin d’éviter que je me mélange avec la bourgeoisie du centre-ville. Et même dans une tour de gentils petits blancs…
Moi je préfère les bibliothèques, les musées, le patrimoine architectural (antérieur aux années 60) ce genre de choses. D’ailleurs tu remarqueras que plus on s’éloigne de Paris, plus y’a de quartiers sensibles, car plus l’exclusion sociale et le manque de structures culturelles sont forts, plus cela provoque de la violence.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Et effectivement, les connards d’YLIS semblent vraiment être des connards.
Ils vont, ils viennent, pareil à des connards sauvages.
La coprolalie ça change la vie !

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Gotfriend, j’ai posté un roman dans le sujet précédent. Pourrais-tu y jeter un oeil humide si tu as le temps ? Merchi.

Commentaire par Kazim Ihr

@ W

La concialiation inter-raciale n’a jamais commencée

On s’en est tout de même bien approché, avec le modèle assimilationniste, peut être plus sévère même que le modèle romain de notre cher Zemmour, avant que l’Empire ne se viande.
Toutefois, le modèle français n’a jamais été testé dans des conditions d’énormes proportions de populations allogènes.
Reste que je doute que c’eusse été pire que le constant alarmant contemporain.

Commentaire par Kazim Ihr

Lire le Bloc-note n°51 qui accompagne courtoisiement la vidéo présente : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Bloc-Note-No51-4552.html
Centré sur les petits marquis de la résistance internet, environ…
Ca cause à quelqu’un ?

Commentaire par l'Omnivore Sobriquet

Du Soral quoi ! Je pense qu’il a raison sur le fond, d’ailleurs il dit peu ou prou la même chose que dans cette vidéo.
Après, attaquer Nabe, c’est contre-productif, et ça ressemble presque à ce qu’il dénonce selon moi. Jamais Nabe n’a attaqué ni le Hamas, ni le Hezbollah, ni les musulmans, mais bien les Etats-Unis et leur politique pro-israëlienne. Il arrive donc aux mêmes conclusions que Soral et que les militants de reopen. Donc peu importe de savoir si les Etats-Unis ont orchestré les attentats, puisque il dit qu’ils les ont provoqué, comme Arlette^^
http://www.ina.fr/ardisson/tout-le-monde-en-parle/video/I08214949/interview-de-marc-edouard-nabe.fr.html
Ça ressemble un peu à de la jalousie mal placée…

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Je pense qu’il s’agit d’une critique similaire à celle qu’il avait formulé dans un de ses livres à propos des comiques.
Tout y passe. Certains se sont réveillés depuis. Un seul, en fait.
Non pui y’a des hauts et des bas dans son acidité. Deux mois plus tôt, il avait presque de la pitié pour Sarkozy et semblait presque l’excuser tellement ce dernier n’était qu’un bouffon sans pouvoir. Reste qu’un politicien, personne ne lui a mis un pistolet sur la tempe en lui disant « la politique ou la vie ».
Et je suis d’accord sur le fond. Nabe, intéressant sous certains égards mais complètement inexploité. J’ai en réalité bien du mal à me souvenir de quoique ce soit de mémorable, et son nouveau statut d’indépendant devrait lui assurer une autonomie intellectuelle qui pourtant semble avoir pris un autre train.
Taddeï il a été très vite recadré.

Commentaire par Kazim Ihr

JmSoraldcJmpôMarine,

Moi aussi, je préfère les bibliothèques, les musées, le patrimoine architectural (antérieur aux années 60) ce genre de choses.

Mais tu remarqueras que plus on s’éloigne de Paris, mais vraiment, c’est à dire à la campagne, moins il y a de quartiers sensibles, pourtant, l’exclusion sociale des ruraux est encore plus prononcée que dans les banlieue (qui elles, sont desservis par des trains de banlieues, TER, RER ect), et le manque de structures culturelles sont forts dans les campagnes, mais cela ne provoque pas plus que cela la violence.

Plus que l’éloignement, c’est le fait de laisser aux hordes du tiers monde, faire des mômes à tire-larigot, sans s’occuper de leur éducation, en laissant être des enfants rois, des parents qui ne parlent pas correctement le français, ni ne comprenant les codes de la vie en société occidentale, qui a littéralement pourrie ses quartiers. D’ailleurs, cette évidence a été comme par enchantement, découvert par les médias il y a peu de temps, avec les interventions de Sorel Malika, et Lagranges Hugue.

J’en conclu que tu es soit naïf et endoctriné jusqu’à la moelle, soit un manipulateur à l’idéologie plus que douteuse.

Commentaire par paturage

J’oubliais, la propagande répugnante consistant a leur répéter sans cesse( aux jeunes de la diversité , depuis leur plus tendre enfance, que la France a rendu leur pays esclave de la colonisation, qu’elle a exploité terres et hommes, qu’elle a asservie le monde entier à l’esclavage, et toutes ses conneries, n’a pas aider ces futurs citoyens à se sentir français et impliqué dans un prier républicain.

Trente ans que ça dure, pas étonnant qu’ils se réfugient dans la sous culture américaine ou leur sacro saint coran.

Commentaire par paturage

Excusez moi pour les fautes, je suis fatigué.

Commentaire par paturage

Ouais mais tu remarqueras un jour j’espère, que la campagnes et la banlieue, c’est pas vraiment la même chose. Tu sais ces vastes étendues vertes, ces petits cours d’eau, ces odeurs naturelles, cette ABSENCE DE SALES KEUFS, tout ça. Bha je sais pas si je suis endoctriné ou naïf jusqu’à la moelle ou manipulateur à l’idéologie douteuse, mais comparer la banlieue à la cambrousse, me semble pas être une preuve d’honnêteté intellectuelle. Et franchement les enfants rois, je les côtoie, ils sont parisiens, ils sont pas à jouer au foot en bas de chez eux pendant que maman va faire du repassage chez Môsieur Bourgeois à 1h de route de là. Et à Clichy sous bois y’a pas de gare, ni TER, ni RER.
Certes toutes les VERITES ne sont pas bonnes à dire, mais c’est ça l’Histoire, on y apprend ce qui c’est passé…
Reprends toi, ouvre les yeux, notre empire a spolié des richesses, et soumis des populations, le code de l’indigénat ça te dit quelques chose ? Remballe ton rôle positif de la colonisation, c’est tellement abjecte que c’est des connards de l’UMP qui ont voté cette merde, mais c’est sûrement vrai vu que y’a une loi, t’as raison ! Et pour ce blaireaux de Lagranges et son échantillon représentatif de 12 personnes, si tu crois tout ce que dit le CNRS t’es mal baré, d’ailleurs ils ont même fait un dossier pour expliquer comment le WTC s’était désintégré tout seul, à cause d’un feu au 72ème étage, mais ça aussi tu devais déja le savoir.
Et pour savoir que les négros étaient les pires, oups pardon les Sahéliens, tu dois être franchement fortiche, et moi qui pensait que t’avais plus peur des arabes… T’as du flair quand même, en même temps ils sentent forts c’est facile. C’est peut-être ça qui les rend aggressifs ?
Et en passant, c’est parce que c’est une sale race, que les ghetto blancs ressemblent à une poubelle en Afrique du Sud ? Pourtant, ça devrait se passer bien, ils ont la mer pas loin !
Et moi je suis formel : tu es endoctriné jusqu’à la moelle par une idéologie plus que douteuse.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Chavez à gauche, Poutine à droite, Le Pen au milieu.

C’était mon slogan perso de la campagne de 2007, que j’ai collé dans quelques forum à l’époque, entre trois et onze.
Il peut-être toujours temps de le rappeler…

Commentaire par l'Omnivore Sobriquet

JmSoraldcJmpôMarine
« Reprends toi, ouvre les yeux, notre empire a spolié des richesses, et soumis des populations, le code de l’indigénat ça te dit quelques chose ? Remballe ton rôle positif de la colonisation »

Je me reprend si je veux, et mes yeux ont l’air d’être un peu moins crottés que les tiens. En quoi rappeler les côtés positifs de la colonisation est-il abjecte ?
En sommes vous faites du révisionnisme pour nous bourrer le crane de votre idéologie, preuve en est que les africains ne voulaient pas de la décolonisation du père De Gaulle, le Gabon par exemple avait demandé la départementalisation, ça vous la coupe ça, hein?
Les africains n’avaient pas l’air de trouver la présence française comme « abjecte ».

C’est avec vos discours d’auto-fustigation que les « jeunes français de papier » issus d’afrique, chient sur la France en permanence, et par la même se préparent un avenir de larbins, ils vous remercieront un jour, de les avoir mis dans cette position peu enviable.
Votre discours est mensonge, propagande, et preuve d’un grand manque de virilité, vous vous applatissez, pas ettonant que la pseudo virilité du boxer de pacotille vous émoustille tant.

Allez donc voir ces jeunes de papier, vous savez, ceux qui brulent la voiture de leurs prolo de parents, allez leur dire qu’ils ont raison, qu’ils sont sur la bonne voie pour s’en sortir, qu’ils n’ont aucun avenir, en plus d’être des descendants d’esclaves qui ont toujours rampé devant le méchant blanc.

Commentaire par paturage

heu, quézaco : Ylis ? merci d’avance .

Commentaire par arakis4

p’tain , elle était vraiment belle la France Gall !! j’me demande si c’était un bon coup ?
HEU… pourquoi mon post est calé à l’heure d’été ?

Commentaire par arakis4

Arakis4 : Ilys est un blog actuellement en remaniement, un peu comme le gouvernement. Ceci est le blog de secours de ce collectif de jeunes gens modernes : https://theuprooted.wordpress.com/

Commentaire par Yann

d’accord , merci !

Commentaire par arakis4

L’abjection vient du fait qu’il n’y a jamais eu d’égalité de traitement entre la France et ses colonies, et qu’il y a même toujours eu une soumission des populations autochtones. C’est un peu comme dire que ta mère s’étant faite violer, tu devrais remercier son violeur de ne pas l’avoir tuée, c’est ça le rôle positif du viol, si tu saisis un peu mieux. Et je n’ai pas besoin de le dire, c’est un FAIT. Désolé d’avoir étudié l’Histoire. Si « le rôle positif » de la France a besoin d’être écrit dans une loi à la con, c’est bien pour falsifier l’Histoire afin d’empêcher que ce que tu appelles « jeunes de papier » n’apprennent la triste réalité et sombrent dans la Haine. Seuleument, c’est trop gros pour être caché. Et le révisionnisme, il est dans cette loi, comme dans toute loi qui veut imposer une idéologie à l’Histoire et faire ainsi une histoire d’Etat. Mais toi, tu dois penser que c’est la faute de Joey Star ou de Malek Boutih, si des écervelés estiment que tous les français sont racistes, si des jeunes branleurs pensent ça, c’est que ça fait parti de NOTRE Passé. Et si tu penses que tous les bicots sont des merdeux inférieurs à toi, c’est parce que ça fait parti aussi de NOTRE Passé.
Mais l’important c’est de dépasser ça, dans le dialogue et pas dans la négation du Passé.
Il faut aussi que je t’explique que ce n’est pas génétique ? Que je ne suis pas responsable des conneries de mes aïeux, ni que le descendant d’esclaves doit souffrir nécessairement des souffrances de ses aïeux. Ça demande de la pédagogie, et en aucun cas une loi donnant encore raison au plus fort. Ce genre de loi fait monter la haine à juste titre, car elle se gargarise de son passé de colon raciste et dominateur. Je ne leur dit pas d’avoir la haine, la loi le fait.
Et pour ton exemple du Gabon, tu biaises encore l’Histoire, une spécialité apparemment. Si le Gabon a demandé la départementalisation, c’était justement pour obtenir un statut d’égalité avec la France, et que leur a t’on répondu:  » Sanmarco, vous êtes tombé sur la tête ? N’avons-nous pas assez des Antilles ? Allez, indépendance comme tout le monde ! » Je traduis : tant qu’il y a inégalité dans la relation et que le colon peut piller les richesses on reste, mais si vous êtes autonome et que l’on doit payer la marchandise ou vous accordez les mêmes droits et le même niveau de vie que les français, alors là c’est pas la peine, ciao Pantin démembré ! Au moins on t’aura construit une belle route entre le port et la mine, bon ok on a vidé la mine, mais que la route est belle, ne sens-tu pas cette positive attitude ?
Et jeune branleur, sâche que je ne m’aplatis devant personne. Et ne t’en déplaise, mais la virilité de Soral ne m’intéresse pas, c’est plutôt les vérités qui sortent de sa bouche que j’apprécie.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Jeunes gens modernes^^
Et je rajouterai même, pas haineux du tout;p!

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

JmSoraldcJmpôMarine,

A aucun moment je n’ai défendu cette loi, qui me semble complètement inutile, voir nuisible.
Vous êtes drôle, enfin presque. C’est certain, laisser les pays franco-africain en pâture aux islamistes, au américains et aux Chinois, au nom du droit des peuples à disposer d’eux mêmes, qu’elle avancée, mmhhhh, ya bon, ils ont gagné au change.
Depuis que la France est parti, la situation sociale, économique, sanitaire, n’a fait que se dégrader dans les anciennes colonies, mais vous me direz, vous le grand théoricien, qu’ils sont souverains maintenant, la truffe au vent, et tout le baratin qui va avec, mais concrètement, ils regrettent au quotidien ce largage organisé.
Vous prenez vraiment les africains pour des cons, comme l’a fait De Gaulle, et comme le fait Soral avec les français de papier, en falsifiant l’histoire, reprenant mot pour mot la version officielle, il est beau le rebelle.
Votre discours ainsi que Soral, reprend tout les arguments des néo-colonialistes,qui sous couvert de cette théorie d’indépendance, permet aux mondialiste, de se servir sans compter, des ressources du continent africain, avec la bénédiction de tout ses petits dictateur.

Je suis un jeune branleur, et vous un vieux con.

Commentaire par paturage

Contrairement à vous, je ne fais pas de propagande, je ne suis encarté nul part.
Concernant l’Afrique et De Gaulle, cette page de l’histoire de France si importante et si tragique me fait souvent penser à ce qu’il serait advenu si De Gaulle en avait eu dans le froc.
Eh oui, dans le froc, car grâce à ce grand militaire, la France a perdu 80% de son territoire, quel grand militaire ce De Gaulle, j’irais déposer une gerbe sur sa tombe, une nuit d’angoisse.
Il a largué l’Afrique parce qu’il avait peur des noirs et des arabes, Colombeee les deux mosquées etc, en prétendant que c’était au nom du droit des peuples à disposer d’eux même ( à la mode à cette époque, Oncle Sam et ONU sponsors officiel ), quel courage ce De Gaulle, il n’a pas eu à baisser son futale devant les amerloques, il n’en avait pas, Oh grand maitre de la résistance anale!
Le pari d’un empire franco-africain était périlleux, certes, mais à la hauteur d’un peuple fier et orgueilleux que nous sommes.
Certains manquant de burne, rétorquerons que ça aurait été le début de la « fin de la France », l’islamisation de l’hexagone! Pas sur, les peuples africains étaient plus motivés par un avenir des lumières, la laïcité, la modernité, que par l’obscurantisme islamique. Ceux qui doutent de ça, doutent de la grandeur de notre culture, et sont donc des petits, indigne d’être français, des sans envergures, des « sans-grades »,au sens péjoratif du terme.
Sans ce largage, l’islamisme n’aurait jamais gangrené les anciennes colonies, et l’ont aurait pas ce pourrissement des banlieues française.

« Vous avez voulu éviter les noirs au prix du déshonneur. Vous avez les noirs et vous aurez l’islamisme »

Commentaire par paturage

@Pseudoàlacon

En fait, t’es juste un relais du Partie des Indigènes de la République, et d’Houria Bouteljda. Le même discours de la dette morale éternelle de la France et des français, le même discours de la légitime révolte des descendants de colonisés, le même discours des persécutions racistes institutionnalisées et populaires. A te lire, on aurait construit les HLM car c’était plus rentable que des camps de concentration/extermination. A te lire, la police française apprend à la SA et aux Einsatzgruppen ce que c’est le régime de terreur. A te lire, les indiens d’Amérique ou les arméniens peuvent s’estimer heureux comparé au traitement que l’on réserve aux descendants d’immigrés dans les banlieues françaises, ou au traitement que subissaient leurs ancêtres dans les colonies du Maghreb, de l’Afrique et de l’Asie. Bon, dommage, les descendants d’immigrés indochinois n’ont jamais provoqué d’émeutes, ni même réclamé repentance, et ont plutôt bien réussi socialement. C’est un détail de l’histoire du génocide colonial qu’a entrepris la France et qui s’est prolongé dans les banlieues-ghettos, certainement.

La vérité, c’est qu’on ne doit l’égalité à personne. Personne ne nous a jamais aidé, on a conquis à la sueur de notre front et grâce à notre ingéniosité nos capacités largement supérieures à celles des sous-développés du continent africain. Mais on a tout de même librement partagé avec eux. On leur a transmis l’alphabétisation, on a construit des routes, des hôpitaux, on a mis en place des structures et des institutions leur permettant de rentrer dans l’histoire. On leur a donné les moyens de fonder une civilisation. C’était ce qu’on pouvait leur offrir de mieux. Le petit siècle de présence coloniale de la France en Algérie, ou partout ailleurs, leur a été bien plus profitable et nous a été bien moins avantageux que les quatre-cinq siècles de présence romaine en Gaule n’ont été pour les romains.

Car la Gaule, en son temps, a été colonisée. La culture celte, pendant cette présence étrangère, s’est estompée, au point de ne devenir qu’ infime. La société traditionnelle a été entièrement démolie, ou presque. Au niveau religieux, les divinités celtes ont été mêlées aux divinités romaines, voire remplacées par celles-ci. En contre-partie, nous avons reçu l’alphabétisation des élites, l’architecture et l’urbanisme romain (bains, routes, aqueducs, égouts, villas, etc), une structure politique plus unifiée et étatique, mettant fin aux querelles incessantes du système clientéliste, et encore d’autre chose. Les romains en ont retiré de nombreux avantages: l’exploitation des terres et filons aurifères nombreux, la sécurisation de leurs frontières directes, un débouché commercial faramineux, une main d’oeuvre nombreuse et capable pour la production de céramique et de porcelaine, de fer et d’acier, de tonneaux et ouvrages de charpenterie, etc.

La France n’a pas tant gagné dans son entreprise de colonisation, mais a donné beaucoup plus, du fait même que la France était bien plus avancé que les colonies, que la civilisation romaine n’était avancée par rapport à la Gaule. Au contraire, la culture, la société, la religion celte présentent en Gaule ont bien plus été détruit par l’occupation romaine que la France ne les a abimés dans les colonies. Il faut savoir aussi que l’armée romaine ne faisait absolument aucun quartier. Quand un village ou une tribu était rebelle à l’autorité de Rome, tout y était tué, jusqu’au bétail. L’armée français n’était certes pas tendre, mais elle était magnanime, et pas cruelle.

Alors, pourquoi la France et les français ne pourraient-ils bénéficier du droit opposable, éternel et inaliénable à reprocher aux autres toutes leurs propres erreurs et incapacités, qu’on accorde aux anciens colonisés? Pourquoi ne pourrions nous prétendre au statut de victimes éternelles, comme on leur accorde? Si nous avons été méchants pendant la colonisation, c’est la faute aux romains! On s’est trompe d’ennemi comme les jeunes de cités lorsqu’ils foutent le feu à la caisse de leur voisin. Nous devons être pardonné, car ce n’est pas notre faute: nous avons été les victimes du racisme et de la destruction de nos valeurs par les romains. Comment pourrait-on donc nous reprocher, après qu’on ait été violé, qu’à notre tour nous violions? Comme le descendants d’immigrés de banlieue, il nous faut de la compréhension, de l’argent et des passes-droits, pas des accusations, des reproches et des insultes.

Commentaire par Gotfried

Disons qu’il me semble évident qu’une partie de la logique d’exclusion a perduré depuis la décolonisation, et la loi sur le « rôle positif » va dans ce sens. Et je comprends que ça puisse entraîner de la haine chez certains, d’ailleurs c’est peut-être un des buts (diviser pour mieux regner). Mais en aucun cas je n’encouragerai à la haine dans un camp ou dans l’autre. La haine est mauvaise conseillère, et je n’irai pas encourager à la haine, ni une victime d’un fils d’immigré , ni un fils d’immigré victime des résidus d’une époque coloniale. Car ce sont tous les 2 les victimes d’un même système, visant à détruire les cultures, les traditions, et les civilisations de chacun, afin de les fondre dans une même culture mondialiste, sans sens, ni spiritualité.
Je sais pas si c’est ce que dit Houria Bouteldja, mais si c’est ce qu’elle dit je suis d’accord avec elle, pas de problème.
Car il est bien évident que la colonisation occidentale fût un grand pas vers la mondialisation mais surtout vers le mondialisme.

Et pour ton histoire de colonisation romaine, peut-être admettras-tu qu’il y a une différence entre une histoire vieille de 2000 ans et une histoire vieille de 50 ans. Et puis avoir la haine contre les romains, ça voudrait dire quoi en 2010 ? Accuser Berlusconi ?

« leur permettant de rentrer dans l’histoire. On leur a donné les moyens de fonder une civilisation. C’était ce qu’on pouvait leur offrir de mieux. Le petit siècle de présence coloniale de la France en Algérie, ou partout ailleurs, leur a été bien plus profitable et nous a été bien moins avantageux que les quatre-cinq siècles de présence romaine en Gaule n’ont été pour les romains. »
T’as bien appris le discours de Dakar, à ce que je vois. Entre nous je préfère Houria à Nicolas, sans aucun doute.
Si tu crois que l’Afrique a attendu le toubab d’europe pour arrêter de ronger des racines, et bien sérieusement, va faire un tour dans une bibliothèque, je te conseille les éditions Karthala ou l’Harmattan. Et va faire un tour en Algérie ou au Rwanda, tu vas le voir le rôle positif, d’ailleurs je suis allé en Libye et je ne sais pas si tu sais mais c’est le pays le plus riche d’Afrique, et il ne ressemble en rien à son voisin Algérien. Tout y est propre, tout le monde a une voiture, tout le monde est propriétaire de sa maison, tout ressemble à chez nous, sauf que l’occidentalisation a détruit la société libyenne de l’intérieur, les solidarités, les traditions, la culture et ce pays est TRISTE. Les gens ont des magasins, mais ne vendent même pas leurs produits. Ils s’emmerdent!
Bref, Nous faisons partie de plus en plus de cette sous-culture occidentale consumériste et mondialiste, et c’est bien pour ça que Sarko répète que l’Afrique n’a pas de civilisations, afin de pouvoir lui imposer celle-ci en détruisant celles qui existent encore.

Commentaire par Anonyme

Disons qu’il me semble évident qu’une partie de la logique d’exclusion a perduré depuis la décolonisation, et la loi sur le « rôle positif » va dans ce sens. Et je comprends que ça puisse entraîner de la haine chez certains, d’ailleurs c’est peut-être un des buts (diviser pour mieux regner). Mais en aucun cas je n’encouragerai à la haine dans un camp ou dans l’autre. La haine est mauvaise conseillère, et je n’irai pas encourager à la haine, ni une victime d’un fils d’immigré , ni un fils d’immigré victime des résidus d’une époque coloniale. Car ce sont tous les 2 les victimes d’un même système, visant à détruire les cultures, les traditions, et les civilisations de chacun, afin de les fondre dans une même culture mondialiste, consumériste, sans sens, ni spiritualité.
Je sais pas si c’est ce que dit Houria Bouteldja, mais si c’est ce qu’elle dit je suis d’accord avec elle, pas de problème.
Car il est bien évident que la colonisation occidentale fût un grand pas vers la mondialisation mais surtout vers le mondialisme.

Et pour ton histoire de colonisation romaine, peut-être admettras-tu qu’il y a une différence entre une histoire vieille de 2000 ans et une histoire vieille de 50 ans. Et puis avoir la haine contre les romains, ça voudrait dire quoi en 2010 ? Accuser Berlusconi ?

« leur permettant de rentrer dans l’histoire. On leur a donné les moyens de fonder une civilisation. C’était ce qu’on pouvait leur offrir de mieux. Le petit siècle de présence coloniale de la France en Algérie, ou partout ailleurs, leur a été bien plus profitable et nous a été bien moins avantageux que les quatre-cinq siècles de présence romaine en Gaule n’ont été pour les romains. »
T’as bien appris le discours de Dakar, à ce que je vois. Entre nous je préfère Houria à Nicolas, sans aucun doute.
Si tu crois que l’Afrique a attendu le toubab d’europe pour arrêter de ronger des racines, et bien sérieusement, va faire un tour dans une bibliothèque, je te conseille les éditions Karthala ou l’Harmattan.
Et va faire un tour en Algérie ou au Rwanda, tu vas le voir le rôle positif, d’ailleurs je suis allé en Libye et je ne sais pas si tu sais mais c’est le pays le plus riche d’Afrique, et il ne ressemble en rien à son voisin Algérien. Tout y est propre, tout le monde a une voiture, tout le monde est propriétaire de sa maison, tout ressemble à chez nous, sauf que l’occidentalisation a détruit la société libyenne de l’intérieur, les solidarités, les traditions, la culture et ce pays est TRISTE. Les gens ont des magasins, mais ne vendent même pas leurs produits. Ils s’emmerdent!
Bref, Nous faisons partie de plus en plus de cette sous-culture occidentale consumériste et mondialiste, et c’est bien pour ça que Sarko répète que l’Afrique n’a pas de civilisations, afin de pouvoir lui imposer celle-ci en détruisant celles qui existent encore.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Et paturage, je ne suis pas non plus encarté, et il ne me semble pas faire de propagande, et surtout pas pour de Gaulle, si ça peut te rassurer, « et son largage organisé ». Non je ne te dirai pas qu’ils sont souverains avec des Omar Bongo devenu Ali, ou des Laurent-Désiré Kabila devenu Joseph. Et même qu’il est probable que l’Algérie serait en meilleure santé si la France était resté. Et il est encore plus probable qu’elle serait en bien meilleure santé si elle n’était jamais venu.
Et pour ce qui est de l’Islam et de l’islamisme, faut que tu fasses quelque chose, encarte toi à ILYS par exemple. Mais oublie pas que cette psychose te provient au moins pour une bonne partie de la propagande sioniste, avec laquelle on nous lave le cerveau régulièrement. Et quand on voit la consistance des attentats du 11 septembre, y’a de quoi ralentir la parano.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

La dette morale éternelle des Français ?

Il va falloir vous habituer à la nouvelle. La dette morale européenne, celle selon laquelle il est normal qu’on douille en ce moment, après avoir spolié pendant des siècles les autres pays.
Entre amalmage et révisionisme, nous n’avons pas fini d’en entendre parler du devoir de mémoire. Tnat que ça permet aux mêmes de se faire beaucoup de pognon.

@ Jem

Et même qu’il est probable que l’Algérie serait en meilleure santé si la France était resté. Et il est encore plus probable qu’elle serait en bien meilleure santé si elle n’était jamais venu.

Si ce n’avait pas été la France, quelqu’un d’autre aurait pris la place.
La terre d’Alger a le plus souvent eu des maîtres qui n’avaient que peu de choses à voir avec Alger. On n’oubliera pas un certain besoin de pacifier la zone maritime aussi.

Commentaire par Kazim Ihr

Si j’entends un politicard dire qu’augmenter l’âge de la retraite en France , c’est par ce qu’on ne spolie plus l’Afrique, et bein ma conclusion sera qu’on est tombé bien profond dans la désinformation mondialiste.
Et KaZ, oui, j’ai oublié de préciser qu’elle serait en bien meilleure santé si PERSONNE n’était jamais venu, mais il en fallait bien un. Au moins ça a pas fini à la machette entre kabyles et arabes là bas, c’est déja ça…

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

JmSoraldcJmpôMarine,

Pourquoi veux tu que je m’encarte à ILYS,dans quel but?
Tu n’as pas encore compris que Houria et Nicolas, sont les deux faces d’une même pièce?
Tu conseilles l’Harmattan, très bien. Sait tu que dans l’édition l’Harmattan, un bouquin s’appelle « histoire occultée de la décolonisation franco-africaine » ? Cet ouvrage consacré exclusivement à la décolo, sans idéologie et avec objectivité,démonte point par point tout ce que tu avance, d’une part le refus catégorique des populations à voir la France se barrer, contrairement à ce que tu avances, et justement, la volonté d’une globalisation mondialiste ne supportant pas de voir un empire comme la France se démarquer par sa taille, qui était à l’époque gigantesque, et allait peser un poids trop grand. Les américains avaient tout intérêt au divorce franco africain, sans lequel la France ne se serait pas affaibli, et n’aurait pas eu l’envie ni la nécessité de rentrer dans l’Europe.

Commentaire par paturage

« Ceci est le blog de secours de ce collectif de jeunes gens modernes »

N’écoute pas Carcan, Arakis4, Ilys, c’est l’extrême droite ultra libérale, le cauchemar total, la branle sur l’Amérique, la haine du communisme et des pauvres et de tout ce qui ressemble ne serait-ce qu’un peu au progressisme social, Ilys c’est la détestation du noir et de l’Arabe, confondus avec la sale racaille de banlieue. Ilys, c’est Ivan Rioufol et Maurice.G. Dantec, c’est pour dire…

Commentaire par Manelmanel

Dire que la colonisation était un projet du Nouvel Ordre Mondial est une vision tronquée, envahir les voisins fait partie de toutes l’histoire de l’humanité depuis la nuit des temps. Les Romains, les Sumériens ou que sais-je encore, on toujours voulu agrandir leur territoire, c’est comme ça, ce n’est ni bien, ni mal, monsieur de père la morale. A vous entendre, on croirait que vous refusez de comprendre quelle est la nature de l’homme, d’où il vient,quels sacrifices as-t-il endurer pendant des millions d’années. Vous êtes dans l’abstrait, la théorie, et je commence à comprendre votre position. Vous partez de bons sentiments, mais ses bons sentiments vous fourvoie, vous refusez de voir la réalité.

Par contre comme je le disais juste avant, la décolonisation franco-africaine était justement, un avantage pour ceux que vous appelez les américano-sionistes apatrides. Sans le savoir, vous roulez pour eux en tenant ce genre de discours, soit vous êtes un sioniste machiavélique, soit un idiot utiles des cosmopolites…
Faut voir.

Commentaire par paturage

@Manelmanel
C’est vrai que question libéralisme, ils ont pas l’air assez balèze.
En fait, ta description m’amène à penser que ce sont des adeptes de Sarkozy, ais-je tort ?

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

@paturage
Sûrement, je te l’accorde, la décolonisation a bien servi les mondialistes comme les patrons d’Areva ou de Total, mais ni plus ni moins que la colonisation elle même, enfin pas qu’il me semble, mais j’attends tes commentaires.
Ce n’est pas tellement la décolonisation que j’approuve, c’est plutôt la colonisation telle qu’elle a été pratiquée que je vilipende. Après tu peux comparer avec l’empire Perse si tu veux, mais je ne crois pas que ce soit comparable. Au bout d’un certain temps, relativement court, les populations sont intégrées à l’empire. Sauf que là, il n’y avait pas de volonté d’intégration, car l’époque était à l’heure des théories racistes.
Et en passant la seule véritable colonie de peuplement a été l’Algérie, et il y a toujours eu une disctinction entre européens/séfarades/arabes et kabyles. D’ailleurs si tu relis ce que je t’ai dit sur le Gabon, je n’approuve pas comment la décolonisation s’est passée, car même la décolonisation a été en faveur des colonisateurs.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

JmSoraldcJmpôMarine,
« Sûrement, je te l’accorde, la décolonisation a bien servi les mondialistes comme les patrons d’Areva ou de Total, mais ni plus ni moins que la colonisation elle même, enfin pas qu’il me semble, mais j’attends tes commentaires. »

Justement, il me semble que si.
Rome ne s’est pas fait en un jour, et les cultures africaines étant tellement différentes de la culture française,le projet était ambitieux, mais l’empire de Rome ne l’était-il pas?
Durant la période coloniale, la France a dépensé énormément d’argent pour le développement en Afrique, d’infrastructures nécessaires dans le nouveau monde, celui de la modernité. Elle a aussi pris des ressources, personne ne peut le nier, mais elle ne s’est pas gavée comme le font les multinationales dont tu parles.
La France avait un soucis d’intégration et d’éducation des populations africaines, contrairement aux anglo-saxons qui eux, ne voulaient surtout pas de « nègres » dans l’administration, preuve en est qu’elle n’était pas si raciste que ça cette France.
Il fallait du temps, tout simplement, pour que cet empire soit solide, unis et fiers d’être sous la même bannière, français de métropole et franco-africains.Pour que les droits des franco-africains soient les mêmes que ceux de métropole, comme le voulait le Gabon, entre autre.
Croyez vous comme Bernard Lugan ou De Gaulle, que les Africains étaient tellement différents de nous qu’il ne pouvaient pas accéder à l’universalisme, aux lumières, à la démocratie à la monogamie?
Combien de français blancs, de simples citoyens, de missionnaires ou d’autres, avaient lié d’amitié avec les indigènes africains, avaient échangé notre lumière philosophique contre leur magie primordiale, pendant les colonies
Pensez vous qu’après toute cette énergie,cette aventure, tout cet argent investi, toutes ces graines semées, il fallait partir et tout laisser comme le bon Général en a décidé?
Si nous sommes, nous français de souche, de l’huile, et les franco-africains du vinaigre ( ou l’inverse ), nous ne pouvons pas nous mélanger, du moins d’après De Gaulle, qui en plus d’avoir des problèmes de stratégie militaire, n’était pas un bon alchimiste, alors tout ça n’est laisse un gout amer dans la bouche, et des africains, et des français.
En gros et comme de bien entendu, c’est le peuple qui a trinqué.

Commentaire par paturage

« En fait, ta description m’amène à penser que ce sont des adeptes de Sarkozy, ais-je tort ? »

Oui, puisque malgré tout, Sarkozy c’est un peu trop français, un peu trop populo. A Ilys, on est au-dessus de ça, on est l’élite, on fait dans l’idéologie. Il fallait alors une crapule à idolâtrer. Ils ont choisi la pire. Ils ont choisi Pinochet.

Commentaire par Manelmanel

Mos maiorum ….
Chassons les !!!

Commentaire par dimezzano

On a retrouvé xyr !
http://www.hordalf.com/

Commentaire par Hordalf

« Sarkozy, c’est un peu trop français »
Il vaut certainement mieux entendre ça que d’être sourd, mais ça n’est même pas si sûr.

Commentaire par Nicolas

“Sarkozy, c’est un peu trop français”
« Il vaut certainement mieux entendre ça que d’être sourd, mais ça n’est même pas si sûr. »

Pour la pute Ilysienne, Sarkozy, c’est la Hongrie. Vive les nègres.

Commentaire par Manelmanel

Nicolas Sarközy de Nagi-Bocsa… C’est vrai que ça sonne un peu nègre.

Commentaire par Nicolas

Manelmanel,

Il ne faut pas exagérer non plus sur ILYS, ils ont parfois des articles bien tournés.
Mais je te l’accorde, l’ensemble fait très jeunesse « pisse froid de l’UMP », avec ce petit côté prétentieux qui passe mal de la part de ploucs.
Mais en passant outre ses défauts, ce petit blog mérite le détour.

Commentaire par paturage

@paturage
Ce n’est pas de Gaulle qui a décidé quoi que ce soit, il a subi le soulèvement des populations autochtones, comme en Algérie, du fait de la politique française dans les colonies, qui n’avait pas pour but l’intégration, ni l’équité entre les citoyens d’origine africaine et les européens. Si tu regardes la proportion de la population algérienne qui soutenait l’Indépendance face à la France, à savoir une immense majorité, c’est parce qu’il était bien évident pour eux qu’il n’y avait pas de volonté de régir toutes les populations de l’empire sous les mêmes lois. D’ailleurs pour une colonie sous domination française depuis 1830, si il y avait réellement eu comme tu le dis, une volonté d’intégration, 130 ans plus tard on aurait pu penser que ça aurait été fait. Et il n’y aurait certainement pas eu de guerre, ni d’exil, si cela avait été le cas.
« Durant la période coloniale, la France a dépensé énormément d’argent pour le développement en Afrique, d’infrastructures nécessaires dans le nouveau monde, celui de la modernité »
« Pensez vous qu’après toute cette énergie,cette aventure, tout cet argent investi, toutes ces graines semées… »
Tu parles d’argent investi, de dépenses faîtes, à croire que tu penses réellement que l’Algérie a coûte à la France plus qu’elle n’a rapporté…
Tu vois de l’altruisme là ou il n’y en a pas. Les infra-structures ont été mises en place pour les colons et ont profité dans un second temps aux populations autochtones, certes, mais c’est plutôt de l’ordre du dommage collatéral. En fait c’est comme ça que je l’appellerai cette loi : « le rôle positif du dommage collatéral dans les colonies ». Tu perçois la colonisation comme humaine(pour ne pas dire humaniste) et généreuse, alors qu’elle n’a été qu’égoïste et ethnocentrique(pour ne pas dire raciste).
De Gaulle n’avait pas le choix, je pense, il ne l’aurait jamais fait sinon. Lui aussi, il aimait bien le concept d’empire, y’a pas à en douter.

En parlant des mecs d’ILYS, j’ai vu récemment le leader charismatique des jeunes UMP, auteur du Lib Dub pour débilos, et c’est une vrai tête à claques(ambiance plouc^^), c’est impressionnant la ressemblance avec son maître. Je vous invite à ne pas l’écouter tortiller du cul, il est vraiment fatiguant.

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

Yann,

Gotfried a vraiment raison…
Tu pourrais faire un break avec Russians de Sting?

Commentaire par Wiwon

Le problème de Soral, c’est que ses « analyses » sont devenues : « Tous des cons, des salauds, des traitres, des pourris, des lâches, des sionistes, sauf Dieudonné, Le Pen et moi ! ». Le tout enrobé de la bonne veille paranoïa du complot judéo-maçonique ! C’est con, parce que pendant longtemps, Soral a été un vulgarisateur efficace de certaines idées, certains concepts, qui contribuait à casser les codes politiquement corrects des années 80/90. Mais l’entendre aujourd’hui pleurnicher en disant que « Nabe est un con et un vendu parce qu’il est plus invité que moi à la télé par Taddéi qui, du coup, est aussi un con et un vendu », au secours ! Soral, sors de ta parano, de ton aigreur, de ta rancune, redécouvre les vertus de la nuances, de l’équilibre, et surtout retrouve ton sens de l’humour et de l’ironie qui contribuait si bien à faire passer tes idées !

Commentaire par HoldeC

@HoldeC
Tout à fait, très cher ! S’attaquer à Nabe, faut pas déconner non plus. Mais c’est un bon p’tit gars quand même le Soral, un poil d’aigreur, certes, mais y’a des jours ou j’arrive à le comprendre, le mec a de la bouteille, il a dû en avoir des désillusions. Mais humour, nuance, équilibre et ironie, ça marche pas mal pour un intellectuel, c’est pas faux. Dès qu’il aura un peu d’espoir, il va se reprendre !

Commentaire par JmSoraldcJmpôMarine

« Dès qu’il aura un peu d’espoir, il va se reprendre ! »

Ouais, j’aime bien cette phrase, qui semble vraie.

Commentaire par Manelmanel

Je ne dois pas avoir encore l’habitude, mais ça me fait mal de voir des nationalistes s’insulter les uns les autres.
En bon moraliste, j’aurais tendance à dire que respecter ceux qui partagent malgré eux ton destin est un devoir en plus d’être ton intérêt.
Ce n’était que la première idée qui me vient en tête après quelques commentaires.

Commentaire par durandl3enoit

Le raisonnement de Soral est simple : les esclavagistes pensent vertical, il est donc de leur intérêt de nous amener à penser horizontal. Soral est prétentieux, irrascible et autocrate tout en rêvant de République solidaire. C’est vrai. Mais sur l’immigration il est cohérent. Et ce qui compte dans l’affaire, ça n’est pas son salsifi, ce sont ses melons. Ce qu’à compris Soral c’est que l’identitaire est moins con que ce qu’on croit, il sait qu’il fait le jeu des vrais « boss ». Mais il se venge sur l’esclave avec qui on l’a mis en conccurence pour se venger de son impuissance. L’identitaire, il fait les gros bras et veut casser de la crouille parce que en réalité c’est une petite fiotte.
Sa colère est légitime, mais il l’a retourne contre l’esclave concurrent, parfois par bêtise (Maurice et son petit blanc), parfois par lâcheté (certains intervenants sur ce site, qui ne manquent pourtant pas de culture ni d’intelligence).
Là dessus, il a raison.
Ensuite, Soral passe à la deuxième phase : du coup si le but c’est de se réunir tous dans la fraternité contre le vrai oppresseur qui nous manipule, il faut le définir…
Et là on en vient à du plus lourd.
Tout les gens un peu sérieux qui pensent et écrivent sur le sujet s’accordent à définir l’Empire. En gros, on va dire l’empire financier anglo-saxon judéo-protestant. Sauf que certains mettent le focus sur anglo-saxon, d’autres sur la finance (ou le capitalisme marchand) et d’autre enfin sur le protestant, ou le judéo. Il est très interessant que Soral privilégie l’abord « ethno-religieux » (une pierre deux coups avec le judéo), lui dont l’idéal reste cantonné à la nostalgie de l’Etat-nation des trente glorieuses, genre CNR contre CFR.
Soral est devenu profondément antijudaïque par idéologie marxiste. Ce qui pourrait sembler logique, après tout. Dans « la question juive  » Marx identifie clairement le capitalisme au judaïsme.
Mais pour défendre l’Etat-Nation républicain, c’est à dire le capitalisme à la papa et sa classe moyenne avec piano, Soral va invoquer l’aryanité apollinienne sédentaire et tripartite contre le nomadisme mercurien dominateur des vilains youpins esclavagistes du désert.
Et là, il y a un problème… C’est par volonté farouche de ne pas permettre un ethnicisation des rapports sociaux qu’il fait tout ce qu’il fait… Pourquoi ? Parce que sinon c’est faire le jeu des sales youpins ! C’est pas ça quand même l’objection qu’on peut lui faire au brillant Soral ? En plus, l’idéologie du travail est une idéologie biblique. la patriarcat dont il se réclame est juif.
le socialisme patriotique, ce sont les loges et la Révolution.
La contradiction de Soral, c’est qu’il voudrait appliquer le christiannisme à la politque, ce qui s’est passé quand celui-ci a été vaincu, c’est à dire quand la France a perdu la guerre pour la domination en Europe au profit de l’Angleterre.
Le fantasme théorique de Soral, en dépit de ses analyses brillantes, c’est la Révolution française.
Mais comme il sait que les meilleurs penseurs la honnissent, il est embêté.
Il faut lui dire gentiment qu’on ne peut pas être chrétien et républicain. Ce sont deux religions différentes.
Et républicain-laïque, c’est une religion judéo-protestante sécularisée, tout comme socialiste est une idéologie chrétienne sécularisée. Puisque Soral ne veut pas voir que Christ est fils de Yahvé, ce qui l’obligerait à délaisser le monothéisme, du coup il ne peut pas délaisser non plus le marxisme. Du coup, un peu de marxisme politique (gauche du travail), un peu de christiannisme moral (droite des valeurs)…

Commentaire par max4817

@max4817
Je pense que tu fais une bonne analyse, en nuançant un peu l’antijudaïsme de Soral envers les « vilains youpins esclavagistes du désert », car il me semble évident qu’il est plus marxiste que chrétien (politiquement parlant j’entends), mais dis moi en quoi être républicain et laïque est une « religion judéo-protestante sécularisée » ? N’y a t-il pas de républicain laïque musulman ou catholique ? Ou seraient-ils eux aussi de « religion judéo-protestante sécularisée », ce qui semblerait un peu tordu quand même ?
Et la loi de séparation de 1905 est à l’origine d’Aristide Briand, qui a même été clerc, donc résolument ni protestant, ni juif. Peux-tu développer ?

« Puisque Soral ne veut pas voir que Christ est fils de Yahvé, ce qui l’obligerait à délaisser le monothéisme, du coup il ne peut pas délaisser non plus le marxisme. »
J’ai vraiment du mal à comprendre le sens de cette phrase… Le marxisme, c’est l’antisémitisme, c’est ça ? Sérieusement, je ne crois pas avoir assez d’éléments pour te comprendre.

Commentaire par StayPuftMan




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s