French Carcan


Les Français écrivent aux Shadoks by Yann
15/01/2011, 12:11
Filed under: Le souvenir du moment | Mots-clefs:

Les Shadoks constitueront l’un des premiers grands sujets polémiques de la télévision française. La France fut alors divisée en deux parties : shadokophiles et shadokophobes. On comptait parmi les téléspectateurs une moitié pour, et une moitié contre, la même proportion se retrouve dans les courriers reçus. Cette quantité phénoménale de missives de téléspectateurs fit l’objet d’une émission présentée par Jean Yanne dans laquelle celui-ci lisait les lettres authentiques.

Publicités

9 commentaires so far
Laisser un commentaire

Je me suis toujours demandé si cette histoire n’était pas un hoax ou quelque chose qui a été gonflé.

Commentaire par mcvities

Je m’insurges, ou est passée Grace Kelly ! Elle est bien plus jolie que BB !

Commentaire par Norbert

Comme quoi on était capable aussi de faire de la télé de merde il y a 40ans.
Affligeant.

Commentaire par BergSteinWitzSkyMann

Les Shadoks, sous des dehors insensés, sont en fait une grosse private joke pour mathématiciens et physiciens. Par exemple, le coup du bus/passoire/casserole, c’est une application amusante de la topologie. Malgré la simplicité du dessin, dont on peut même dire qu’il est nul à chier, cette micro-série avait du charme. Quand on pense que certain se plaignaient de trois minutes de shadoks par jour, et que maintenant on a 20-25 minutes de Plus belle la vie….

Commentaire par Gotfried

« Comme quoi on était capable aussi de faire de la télé de merde il y a 40ans.
Affligeant. »

C’était génial les Shadoks.

Service de la recherche ORTF present:

Commentaire par mcvities

As seen on ORTF !

Commentaire par mcvities

fascinant, y-compris du point vue historique.

Le monsieur Camus, ‘simple téléspectateur’, a tout du français moyen (de l’époque) : cadre moyen ou agent d’assurance sans prétention, peut-être vendeur d’électro-ménager, rien d’extravagant donc.

Pourtant son niveau d’expression, le choix de ses mots, son phrasé comme sa syntaxe sont en tous points supérieurs, et je parle ici d’une supériorité objective, à nombre des membres actuels de l’élite politico-médiatique.

On mesure de combien a pu chuter, en seulement 40 ans, le niveau moyen d’instruction…

Commentaire par babar_becue


« Le monsieur Camus, ‘simple téléspectateur’, a tout du français moyen (de l’époque) : cadre moyen ou agent d’assurance sans prétention, peut-être vendeur d’électro-ménager, rien d’extravagant donc.

Pourtant son niveau d’expression, le choix de ses mots, son phrasé comme sa syntaxe sont en tous points supérieurs, et je parle ici d’une supériorité objective, à nombre des membres actuels de l’élite politico-médiatique. »

J’ai une fois vu l’interview dans la file d’un bureau d’embauche en 1960 d’un gamin de 14 ans cherchant un job dans la chaudronerie. Il s’exprimait mieux qu’un prof de francais actuel.

Commentaire par mcvities

Austin Powers à l’ORTF :)

Stevie Wright y est FABULEUX !

Commentaire par mcvities




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s