French Carcan


Notre amie la femme by Yann
08/03/2011, 11:30
Filed under: Société | Mots-clefs:

C’est la journée de la femme, alors, Bisous les filles !

Vodpod videos no longer available.

Publicités

47 commentaires so far
Laisser un commentaire

excellent soral ,c’est vrai je travail dans l’industrie , je suis tuyauteur industriel j’ai jamais vu une femme preparer un tuyaux de 30 pouces carbone et le monter .

Commentaire par rachid

Ce qui est vrai aussi c’est que dans la société occidentale post moderne il n’y a que l’homme blanc qui a des problème de sexe. Houellbec c’est pas valable pour les autres.

Commentaire par magneto

magneto, ne serai-ce pas plutot parceque seul les occidentaux osent en parler…

le sex est trop tabou dans les autres cultures c’est tout…

Commentaire par ummo

Très très fort, bravo, avec du Al Bundy en prime que demande le peuple !

Ping par Marc-Antoine

Soral… pour dire des conneries, toujours au taquet ! Le féminisme n’a pas la prétention qu’il lui donne. Il s’agit juste de faire des études sociologiques afin de déterminer s’il y a des inégalités du au sexe. Point barre. Les questions d’avortement, c’est du pratique. Pas besoin de grand discours de macho aigri.
De plus, il parle de Morano qui aurait fait du féminisme pour obtenir un poste que sa compétence ne lui permettrait pas d’obtenir. Et lui, ce gros nul, il est où son diplôme de sociologie qui lui permettrait de baver ses conneries dans une émission pipole ?
Ouais, bravo Soral, tu nous aide à évacuer notre rage avec ce qu’il y a de plus abondant en nous : notre connerie.
Un conseil, reste simple. Abordez les problèmes par le concret, pas les pseudos grandes idées qui brillent à la lumière mais ne font que contenter l’œil de l’ignare.

Commentaire par Arnaud

@Arnaud : Soral parle d’Isabelle Alonso, chroniqueuse télé, pas de Nadine Morano.

Commentaire par Yann

Merci ;-)

Ca revient au même et j’avais bien la chroniqueuse télé en tête quand j’ai écris.

Commentaire par Arnaud

Moi j’aime bien le coup de la gouine au début du doc, lol !

Commentaire par thor

Excellent !

Mais autant de femmes, autant de comportements.
C’est vrai il y a eut et il y a encore beaucoup d’excès. Mais dans le société il y a toujours un système de balancier. Donc ça va s’améliorer ! Vous allez voir…ELLES vont être plus gentilles !

Commentaire par christine

Ca me fait penser au patron de F1 qui disait :
« Les femmes devraient s’habiller en blan, comme les appareils ménagers. » Le genre de douceur qui fait toujours plaisir à la gente féminine.
Apparamment, d’après la photo, elles ne devraient pas s’habiller du tout.

Commentaire par BobGratton

Pour ma part une chose me choque, elle ne sait pas tenir un balet pour faire le ménage, j’en conclu qu’il s’agit d’une femme très en avance sur son temps bien que mauvaise actrice en plein rôle de composition.

Wouarf http://wouarf.wordpress.com

Commentaire par wouarf

Je viens de voir un reportage sur Aljazzera english sur le génocide des enfants de sexe féminin. Ici une vidéo d’ARTE de 2006, rien n’a changé, 100 millions de ce qu’ils appele le génocide silencieux.
Pas chouette !

Commentaire par BobGratton

Génial !

Commentaire par BillieForever

C’est bien vu, original et drôle mais je ne suis pas du tout d’accord grrr !

Commentaire par Julie

Combien de crimes sont perpétrés dans cette cuisine, cafards, fourmis, microbes divers..
Le féminisme n’est et ne sera jamais attendrissant, tout au plus rassurant de vanité et de bien-pensance. Et puis, dans l’histoire les sorcières sont représentées avec leur balai phallique et adoré et ainsi se passent d’hommes car ils ne savent que faire la guerre, ..à les entendre.

Commentaire par zefi

« Hey ! Vous les filles, Nous les femmes, Si on re-prenait-l’programm… »
Pour moi, « Condition féminine », c’est une chanson de…
Où il est question effectivement de remettre l’amour en place, véritable ‘condition féminine’. Le tout d’un ton ‘m badin…

Commentaire par l'Omnivore Sovriquet

Excellent, comme toujours!
Deux petites questions à l’auteur du montage: quel est le film avec Marielle utilisé? quel est le titre de la chanson ancienne, de Georgius probablement?
Merci pour les réponses.

Commentaire par Bourguignon

Le titre du film, sauf erreur de ma part c’est peut être « comme la Lune », mais je n’en suis pas sur. Marielle y est impayable !

Commentaire par zefi

Excellent court-métrage, comme d’habitude ! C’est bien de mettre un peu d’érotisme pour rendre le débat plus stimulant…

À part ça, je vous ai envoyé un e-mail à l’adresse que vous avez donnée sur mon site :
yXXXXXXXi@wanadoo.fr

L’avez-vous reçu ?

Commentaire par gastonphebus

Magnifique montage.
Je suis sûr d’un truc: les premiers qui se branlaient sur Soral sont maintenant les plus virulents à son encontre.
Moi j’ai toujours plaisir à voir ce bon vieux So So.
Et j’emmerde les connards d’ILYS et du CGB.

Commentaire par manelmanel

Soral dit peut-être des conneries parfois mais s’il pousse son auditoire à penser correctement, que peut-on lui reprocher ?
Moi j’aime pas les femmes ;-)
Wouarf : http://wouarf.wordpress.com

Commentaire par wouarf

[…] montage vidéo de l’ami Frenchcarcan mélangeant pêle-mêle Jean-Pierre Marielle, Al Bundy, Eric Zemmour, Gisèle Halimi et Alain […]

Ping par Célébrons la femme

« La main qui, samedi, tient un balai est celle qui, dimanche, caresse le mieux. » Goethe

(Ce commentaire va être placé aussi dans le film suivant sur Simone de Beauvoir, bien sûr)

Commentaire par Yvon

« La main qui, samedi, tient un balai est celle qui, dimanche, caresse le mieux. » Goethe

(Cette citation va être placé aussi dans le film suivant sur Simone de Beauvoir, bien sûr)

Commentaire par Yvon

Super vidéo ! vivement la prochaine

Commentaire par jf

Rassure-moi, tu as tout de même trouvé comment intégrer ta vidéo sur ru-tube non?
>>>> Ссылка и код

Commentaire par Kroulik

(l’intégrer sur ton blog s’entend)

Commentaire par Kroulik

ben c’est ça:

>>>> Ссылка и код

Sous ta vidéo, 2ème en partant de la gauche.

Commentaire par Kroulik

Nan Kroulik.

Commentaire par Yann

Excellent Yann !

Commentaire par Maud

C’est vrai, la femme est notre meilleure amie. Depuis que je suis impuissant, énervé, homo, unijambiste, maladif, manchot, misérable, chauve, borgne et lépreux, j’ai jamais eu autant de prétendantes. En plus elles adorent remplir les papiers, surtout quand c’est une bonne fois pour toutes, pour dire oui par ex..

Ahhhh que je suis heureux ! Et vive les femmes !

Commentaire par zefi

Rhoo je manque à tous mes devoirs, bravo la video.
Si vous trouvez captain_and_tennille_-_love_will_keep_us_together, Halal vous l’rendra.
Merci d’avance.

Commentaire par zefi

@ La French Connexion,

je ne saurais trop dire mais à l’époque j’eus craqué pour.

Merci encore pour votre talent.

Commentaire par zefi

Je vais chercher ça Zefi. C’est de la soul, genre northern des années 60 ?

Commentaire par Yann


Commentaire par Zeugma

Oh la vache ! T’as retrouvé un court métrage d’Agnès Varda, chapeau ! Elle a aussi oeuvré dans la mauvaise foi avec « L’une chante, l’autre pas », film eblématique de la lutte pour l’avortement avec Valérie Mairesse dont le personnage tombe amoureux d’un Iranien qui parvient à lui faire ressentir son besoin d’enfanter alors en pleine révolution iranienne (1979). Ben voyons…

Commentaire par Diane

[…] 16:54 Filed under: Société | Mots-clefs: ça va faire mal Sur le même thème voir aussi : « Notre amie la femme », « L’invasion de la sexualité », « Simone de Beauvoir […]

Ping par Youpi, la femme se libère « French Carcan

Commentaire par Windir

Chouette redif’, Marielle et Al Bundy suffisent à faire mon bonheur.
Soral donne les chiffres des avortements qui font froid dans le dos, 1/3 des naissances ! C’est vraiment le pire des génocides.
Zemmour pertinent comme toujours, effectivement les féministes médiatisées sont celle qui détestent les femmes.

Commentaire par Fond De Terroir

[…] un montage sympa sur FrenCarcan, Soral dit – outre qu’un tiers des fœtus d’enfants est poubellisé – dit que […]

Ping par Le marronnier Soral « L'Heureux Dresseur de Torts

Je vais vous racontez pourquoi j’ai écris ce pamphlet, j’ai écris cela parce que j’ai un savoir, un savoir que je ne peux pas expliquer mais qui m’habite, un savoir que j’ai ressenti toute ma vie. Je sais que le monde ne tourne pas rond mais je le sais comme un implant ancré dans mon esprit, de quoi me rendre malade, c’est ce sentiment là qui m’a amené à écrire ce pamphlet, savez vous de quoi je parle exactement ? Je parle de la matrice ! Voulez vous savoir ce qu’est la matrice ?
La matrice est universelle, elle est omniprésente, elle est avec nous ici en ce moment même. Vous l’a voyez chaque fois que vous regardez un magazine ou lorsque vous allumez la télévision, ont ressent sa présence quand ont part au travail, quand ont vas au marché ou quand ont paient nos factures. Elle est le monde que l’on superpose à notre regard pour nous empêcher de voir la vérité.
Quelle vérité ? Le fait que les hommes hétérosexuels sont tous des esclaves liés par la torpeur, comme tout les autres, nous sommes nait enchainés, le monde est une prison où il n’y ni espoir, ni saveur, ni odeur, une prison pour notre esprit.
Il faut que vous sachiez que malheureusement si vous voulez découvrir ce qu’est la matrice, vous devrez l’explorer par vous même. C’est là votre dernière chance, vous ne pourrez plus faire marche arrière, choisissez de ne pas lire et tout s’arrête, après vous pourrez faire de beaux rêves et pensez ce que vous voulez, choisissez de lire et vous irez vers la réalité et ont descend tout droit dans les abimes. N’oubliez pas, je ne vous offre que la vérité, rien de plus.
Si l’on a toujours vécu dans une prison, comment ferait-on pour distinguer la liberté d’une prison ? Vaut-il mieux être aimé pour son physique ou son argent ?
La matrice (matriarcat) est un organe creux qui, chez la femme et les femelles des mammifères, contient le produit de la conception (le fétus) jusqu’à sa mise au monde (la naissance), donc nous sommes tous issus d’une matrice (utérus).
Les femmes savent pourquoi les hommes miséreux sont ici, elles savent tout ce qu’ils ont fait et tout ce qu’ils feront, elles savent pourquoi ils dorment à peine, pourquoi ils vivent seuls et pourquoi nuit après nuit ils restent assis devant leurs écrans, c’est parce qu’ils cherchent désespérément une femme.
Les hommes qui ont un problème avec l’autorité, qui pensent qu’ils sont uniques, que les règlements ne les concernent pas et bien sûr ils se méprennent. Les belles femmes sont parmi les plus grandes incitatrices et consommatrices de la production de marchandises au monde et chaque esclave homme sait qu’il fait parti d’un tout. Par conséquent si un esclave a un problème c’est les femmes qui ont un problème, alors les hommes doivent faire un choix, soit ils choisissent d’êtres asservis par les femmes, ou soit ils choisissent de vivre sans femme.
Notre société capitaliste est notre structure, une sorte de corne d’abondance, ont peut y produire tout ce que l’ont veux, vêtements, équipements, véhicules, nourritures industrielles, armes de destruction massive… tout ce qui nous est  »nécessaire », nous sommes dans une société de facilité et d’apparence. Nous vivons tous dans une société virtuelle, notre tenue est dictée par la mode, nous devons aller au coiffeur, nous raser et nous parfumer, nous devons correspondre à l’image extérieure artificielle de la dictature des femmes, afin de leur plaire, tandis que les femmes usent sournoisement du maquillage pour nous manipuler. Donc, rien de tous ça n’est réel.
Le vrai monde c’est un monde sans compétition, sans inégalité et sans exclusion, c’est le monde qui existait il y a 10 000 ans et qui n’est plus qu’un rêve utopique. On vit dans un monde imaginaire, voici le monde tel qu’il existe aujourd’hui. Nous disposons uniquement d’informations fragmentaires mais nous avons une certitude, c’est qu’à un moment donné à l’ère de la préhistoire, l’humanité a voulu s’unir dans la célébration, nous nous sommes émerveillé de notre magnificence de l’invention de l’arc, une invention cruciale qui s’est répondue dans toutes les générations de sociétés humaines et qui a engendrée des classes sociales et les guerres dont les femmes arbitraient ce jeu en sélectionnant les plus puissants, diviser pour mieux régner. Nous ignorons qui a frappé les premiers, les hommes puissants ou les belles femmes ? mais on sait que s’est l’humanité qui a stratifiée en niveau pécuniaire les hommes et polluée la nature. À l’époque, seul l’état de santé été sélectionné pour la procréation, alors la monnaie fut inventée afin que les hommes faibles puissent avoir une femme, vouloir régner en maitre était un rêve, mais c’est les hommes qui dépendaient des femmes pour survivre, nous voilà les victimes de ce que nous appelons l’ironie du sort. Le corps humain génère des endorphines qui agissent comme une drogue combinée par une forme de fusion entre un homme et une femme. Les femmes ont trouvaient là plus de profits qu’ils ne leur en faudrait jamais, car les hommes sont davantage obsédés par les rapports sexuels que les femmes. Il y a des classes sociales, des divisions sociales dans toutes les sociétés où les êtres humains ne viennent plus au monde naturellement, elles nous sélectionnent intuitus pecuniae et non plus intuitus personae, qui fut auparavant la sélection naturelle des femmes à l’égard des hommes. Des années durant je refusais d’y croire, et puis j’ai vu ces inégalités de mes propres yeux, j’ai vu les belles femmes telles des machines, sélectionner les hommes riches même les plus psychopathes, exclurent les hommes pauvres et les exploiter afin de nourrir leur cupidité illimitée. Et ce jour là devant l’horreur bien réelle d’une telle précision, j’ai fini par admettre l’évidence de la vérité.
Toutefois, les hommes aussi excluent les femmes moches, cependant, les femmes laides sont largement moins nombreuses que les hommes pauvres. En conséquence de quoi, même les femmes les plus hideuses détiennent un très grand pouvoir de séduction envers l’ensemble des hommes impécunieux.
Qu’est ce que la matrice ? Le contrôle absolu. La matrice est le reflet d’un monde imaginaire, motivée dans le seul but de maintenir les hommes sous contrôle, jusqu’à ce qu’ils soient tous transformé en esclaves ou en pourvoyeurs. La cupidité des femmes est un système et ce système est mon ennemi, quand on est à l’intérieure qu’est ce que l’on voit partout ? Des hommes d’affaire, des enseignants, des avocats, des charpentiers, des policiers… c’est avec leur esprit que je communique pour essayé de les sauver, mais en attendant tout ces hommes font quand même parti de ce système, ce qui fait d’eux mes ennemis, ce qu’il faut que vous compreniez, c’est que la plus part ne sont pas prêt à se laissé libérer, bon nombre d’entre eux sont tellement inconscients et désespérément dépendants du système capitaliste qu’ils vont jusqu’à se battre pour le protéger.
C’est drôle, certains hommes savent que l’amour n’existe pas, mais lorsqu’ils s’unissent à une femme, c’est leurs endorphines qui disent à leurs cerveaux que cette femme est désintéressée, sincère et fidèle, et quand la vérité est révélée, ils comprennent malheureusement trop tard, que seuls les ignorants sont bénis. Mais renier nos propres pulsions c’est renier ce qui a fait de nous des humains. Ce qui va vous mettre le ravioli en ébullition, c’est, es-ce-que vous vous seriez marié si vous l’aviez su avant ? Ne vous inquiétez pas, dès que vous aurez fini de lire ce pamphlet vous retrouverez le moral, vous vous rappellerez que vous ne croyez pas à ces sornettes écrites par un pauvre homme aigri et que vous contrôlez votre vie, ne l’oubliez pas. Le déni est un mécanisme de défense.
Êtes vous déjà tombez en arrêt devant-elle, émerveillé par sa beauté et son intelligence ? Des milliards d’hommes qui mènent leurs petites vies anonymes sans même y penser. Savez vous que la première société était censée instituer un monde idéal où personne n’aurait souffert, le bonheur parfait pour chaque être humain ? ce fut un désastre, les femmes n’ont pas acceptée ce système, c’était une catastrophe pour les sélections. Certains croyaient à l’époque qu’il fallait que l’on révise le concept du socialisme, mais les femmes croient que les hommes doivent êtres différenciés financièrement afin qu’il y ait des dominants et des dominés. Donc, le monde parfait doit être réservé à la classe sociale dominante, afin que cette classe apporte aux belles femmes tout le confort matériel qu’elles attendent, et laissé espérer la classe dominée de se sortir de son indigence. Voilà pourquoi le système fut remanié dans ce sens, c’est le point culminant de la civilisation des femmes et je dis bien celle des femmes, car depuis qu’elles contrôlent les hommes, c’est elles qui font évoluer la civilisation capitaliste, là où les rapports entre les êtres humains sont uniquement des rapports marchands. L’évolution se réalise grâce aux belles femmes et l’avenir est entre leurs mains. Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observais les belles femmes et ce qui m’est apparu lorsque j’ai tenté de qualifier leur espèce, c’est qu’elles ne sont pas réellement des mammifères. Tout les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais les femmes sont différentes, elles incitent les hommes à produire des marchandises futiles au détriment de la planète en leur faisant espérer qu’ils pourront mieux les séduire, et lorsqu’un homme ne peut plus les entretenir, elles le quitte et se déplacent vers un autre hôte. Il y a d’autres organismes qui ont adopté cette méthode, c’est les virus, les femmes sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète, elles sont la peste et le communisme démocratique en est l’antidote, car il permettrait de faire cesser la division de la société en classes, division qui demeure au profit d’un petit groupe de capitaliste qui détiennent tout les moyens de production ainsi qu’une armée de jeunes femmes et d’ouvriers, qui sont tous en compétition et animaient par l’appât du gain, dans l’espoir d’obtenir le maximum de confort et de sécurité, c’est cela qui a entrainé les guerres, les religions et l’individualisme.
 » Si l’homme n’est qu’une machine à produire des marchandises et des profits, la femme n’est qu’une machine à consommer ces marchandises et capitaliser ces profits  ».  » Nous ne sommes pas libre lorsqu’on le croit, mais lorsqu’on le sait  ».  » Il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin  ». Maintenant vous savez tout, et si vous voulez continué de l’ignorer, le voudriez vous réellement ? Je pense que je vous dois des excuses, mais il y a une règle, ne jamais libérer un esprit avant qu’il est atteint un certain âge, c’est dangereux, l’esprit résiste de toutes ses forces, c’est ce qui arrive la plus part du temps. Je suis navré, j’ai écrit ce pamphlet car je le devais. Quand les classes sociales se sont trop divisées, il y avait un homme (Marx) nait dans l’une d’elle qui avait la capacité de modifier les comportements, de remodeler la cupidité selon ses souhaits et c’est lui qui a libéré le premier d’entre nous, en disant la vérité. Aussi longtemps que le capitalisme existera, l’humanité ne sera jamais libre.
Je sais que vous avez peur, vous avez peur de la vérité, vous avez peur du changement. Je ne connais pas l’avenir, je ne suis pas venu vous dire comment tout cela finira, je suis venu vous dire comment tout cela va commencer. Je vais maintenant arrêté d’écrire et ensuite j’irais montrer à tous ces gens ce que vous ne voulez pas qu’ils voient, je leur ferais voir un monde sans égoïsme ni lutte des classes, un monde sans loi ni contrôle, sans limite ni frontière, un monde où tout est possible, ce que nous en ferons ne dépendra que de vous.

Commentaire par Mortphalus

Je crois que c’est Eric Zemour (pas sûr d’avoir reconnu la voix), qui dit « quand j’entends un garçon dire à une fille qui lui demande si elle peut monter chez lui, lui répondre « non pas maintenant, je sort d’une histoire dont je ne me suis pas encore remis », je trouve ça effrayant ».

Il dit qu’il n’aime pas la bière, pourtant on croirait bien qu’il picole autre chose alors.

Alain Soral pas mieux : selon lui les homos sont homos par dégouts des femmes. Essayez toujours de demander à un hétéro de devenir homo, bon courage si vous y arrivez.

Le norme, c’est le fantasme personnel des dirigeant… ou des stars médiatiques. Un des problèmes de la société contemporaine est là; et il faudra le régler.

Commentaire par Yannick Duchêne

Royal au bar !

Le film avec Marielle, je crois que c’est plutôt « Les Galettes de Pont-Aven » de Joël Seria.

Concernant Soral, les extraits qu’on a ici sont ceux de sa grande époque, il était vraiment bon.

De toute façon, il n’y qu’un seul truc à comprendre concernant les femmes : ce qu’elle veulent, c’est coucher avec le mâle dominant. Après, si vous n’êtes pas une rockstar ou un chef d’Etat, il faut apprendre à leur raconter ce qu’elles veulent entendre. Et face à celui qui ne fait pas le poids, elles sont sans pitié.

Ensuite, c’est simple : il suffit de bien les baiser pour qu’elles se tiennent tranquille. Cru mais vrai.

Commentaire par Rosco

« il suffit de bien les baiser »

Est-ce que les femmes aiment les hommes virils, oui. Est-ce qu’elles méprisent les hommes féminisés, oui.

Est-ce que la relation homme-femme se limite à une bonne baise? Là on sent que Rosco est soit très jeune, soit qu’il s’est bien fait baiser, au sens figuré cette fois, par la femme de sa vie…

Définissez la virilité, messieurs.

Et femmes, soyez féminines plutôt que féministes, et surtout pas masculines! Ainsi, Zemmour affirme que baiser sans aimer est typiquement masculin. Soit. Faire attendre, languir, exciter sans rien donner est au contraire typiquement féminin. Femmes, ne vous faites pas avoir, et ne baisez pas avant d’avoir la bague au doigt. Car les hommes respecteront toujours les épouses et les mères, jamais les putes.

J’espère avoir été aussi vulgaire que vous, Rosco.

Commentaire par viviane

@ Yannick Duchêne

Alain Soral pas mieux : selon lui les homos sont homos par dégouts des femmes. Essayez toujours de demander à un hétéro de devenir homo, bon courage si vous y arrivez.

Les quantités d’hormones femelles rejetées dans les rivières dont nous nous abreuvons sont un indice. Cela affecte aussi bien garçons que filles.

Autre sujet :

http://www.lecrips.net/L/L5/index.htm
http://www.lecrips.net/L/L5/violences.htm

Commentaire par Kazim Ihr

Je vais vous raconter pourquoi, j’ai écrit ce pamphlet. J’ai écrit cela, car j’ai un savoir que je ne peux pas expliquer mais qui m’habite, une expérience que j’ai pu ressentir toute ma vie. Je sais que le monde ne tourne pas rond, mais je le sais comme un implant ancré dans mon esprit, de quoi me rendre malade. C’est ce sentiment là qui m’a amené à écrire ce pamphlet.
Savez-vous de quoi je parle exactement ? Je parle de la matrice ! Voulez-vous savoir ce qu’est la matrice ?

La matrice est universelle. Elle est omniprésente. Elle est avec nous ici en ce moment même, vous l’a voyez chaque fois que vous regardez un magazine , lorsque vous allumez la télévision, nous ressentons sa présence quand nous partons au travail, quand nous allons au marché ou quand nous payons nos factures.
Elle est le monde que l’on superpose à notre regard, pour nous empêchez de voir la vérité.

Quelle est donc cette vérité?
Le fait que les hommes hétérosexuels(et les aurtes aussi) sont tous des esclaves liés par la torpeur, nous sommes nés enchainés et le monde une prison. Où il n’y a ni espoir, ni saveur, ni odeur, une prison pour notre esprit.
Il faut que vous sachiez que, malheureusement, si vous voulez découvrir ce qu’est la matrice, vous devrez l’explorer par vous même. C’est là votre dernière chance!! Vous ne pourrez plus faire marche arrière… Choisissez de ne pas lire et tout s’arrête, après vous pourrez faire de beaux rêves et pensez ce que vous voulez… Choisissez de lire et vous irez vers la réalité; nous descendrons tout droit dans les abimes. N’oubliez pas, je ne vous offre que la vérité et rien de plus.

Si l’on a toujours vécu dans une prison, comment ferait-on pour distinguer la liberté d’une prison ? Vaut-il mieux être aimé pour son physique ou son argent?
La matrice (matriarca) est un organe creux qui, chez la femme et les femelles des mammifères, contient le fruit de la conception (l’ovule) jusqu’à sa fécondation, sa mise au monde (la naissance), donc nous sommes tous issus d’une matrice (utérus).
Les femmes savent pourquoi les hommes miséreux sont ici; elles savent toutes ce qu’ils ont fait et ce qu’ils feront. Elles savent pourquoi ils dorment à peine, pourquoi ils vivent seuls et pourquoi nuit après nuit ils restent assis devant leurs écrans, c’est parce qu’ils cherchent désespérément une femme.

Les hommes qui ont un problème avec l’autorité, qui pensent qu’ils sont uniques, que les règlements ne les concernent pas et bien sûr qu’ils se méprennent. Les belles femmes sont parmi les plus grandes incitatrices et consommatrices de la production de marchandises au monde et chaque esclave homme sait qu’il fait parti d’un tout.

Par conséquent si un esclave a un problème, c’est les femmes qui ont un problème, alors les hommes doivent faire un choix, soit ils choisissent d’êtres asservis par les femmes, ou soit ils choisissent de vivre sans femme.

Notre société capitaliste est notre structure, une sorte de corne d’abondance, ont peut y produire tout ce que nous voulons, vêtements, équipements, véhicules, nourritures industrielles, armes de destruction massive ET CÆTERA et Tout ce qui nous est « nécessaire ». Nous sommes dans une société de facilité et d’apparence!! Nous vivons tous dans une société virtuelle, notre tenue est dictée par la mode, nous devons aller chez le coiffeur, nous raser et nous parfumer, nous devons correspondre à l’image extérieure artificielle de la dictature des femmes, afin de leur plaire. Tandis que les femmes, elles usent sournoisement du maquillage pour nous manipuler.

Donc, rien de tous ça n’est réel!!
Le vrai monde, lui, c’est un monde sans compétition, sans inégalité et sans exclusion(pour tout les hommes et les autres), c’est le monde qui existait il y a 20 000 ans et qui n’est plus qu’un rêve utopique. On vit dans un monde imaginaire, voici le monde tel qu’il existe aujourd’hui!! Nous disposons uniquement d’informations fragmentaires, mais nous avons une certitude c’est qu’à un moment donné à l’ère de la préhistoire, l’humanité a voulu s’unir dans la célébration. Nous nous sommes émerveillé de notre magnificence du gourdin, de l’invention de l’arc, des inventions cruciales qui se sont répandues dans toutes les générations de sociétés humaines et qui a engendrées des classes sociales et les guerres dont les femmes arbitraient ce jeu en sélectionnant les plus puissants, diviser pour mieux régner!! Nous ignorons qui a frappé les premiers, les hommes puissants ou les belles femmes?

Mais nous savons (HA! LE SAVONS…) que s’est l’humanité qui a stratifiée en niveau pécuniaire les hommes et polluée la nature. À l’époque, seul l’état de santé était sélectionnée pour la procréation; alors la monnaie fut inventée afin que les hommes faibles puissent avoir une femme, vouloir régner en maitre était un rêve, mais se sont les hommes qui dépendaient des femmes pour survivre, nous voilà les victimes de ce que nous appelons l’ironie du sort. Le corps humain génère des endorphines et DOPAMINE surtout qui agissent comme une drogue, qui engendre une forme de fusion entre un homme et une femme.
Les femmes ont trouvé là plus de profits qu’elles ne leur en faudraient jamais, car les hommes sont davantage obsédés par les rapports sexuels que les femmes.

Il y a des classes sociales, des divisions sociales dans toutes les sociétés où les êtres humains ne viennent plus au monde naturellement, elles nous sélectionnent intuitus pecuniae et non plus intuitus personae, qui fut auparavant la sélection naturelle des femmes à l’égard des hommes.

Des années durant je refusais d’y croire, et puis j’ai vu ces inégalités de mes propres yeux, j’ai vu les belles femmes telles des machines, sélectionner les hommes riches même les plus psychopathes, exclurent les hommes pauvres et les exploiter afin de nourrir leur cupidité illimitée.
Et ce jour là devant l’horreur bien réelle d’une telle précision, j’ai fini par admettre l’évidence de la vérité.
Toutefois, les hommes aussi excluent les femmes moches, cependant, les femmes laides sont largement moins nombreuses que les hommes pauvres.

En conséquence de quoi, même les femmes les plus hideuses détiennent un très grand pouvoir de séduction envers l’ensemble des hommes impécunieux.

Qu’est ce que la matrice ? Le contrôle absolu. La matrice est le reflet d’un monde imaginaire, motivée dans le seul but de maintenir les hommes sous contrôle, jusqu’à ce qu’ils soient tous transformé en esclaves ou en pourvoyeurs. La cupidité des femmes est un système et ce système est mon ennemi. Quand on est à l’intérieure, qu’est ce que l’on voit partout ?
Des hommes d’affaire, des enseignants, des avocats, des charpentiers, des policiers… C’est avec leur esprit, que je communique pour essayé de les sauver, mais en attendant, tout ces hommes font parti de ce système, ce qui fait d’eux même mes ennemis.
Ce qu’il faut que vous compreniez, c’est que la plus part ne sont pas prêt à se laissé libérer, bon nombre d’entre eux sont tellement inconscients et désespérément dépendants du système capitaliste qu’ils vont jusqu’à se battre pour le protéger.

C’est drôle, certains hommes savent que l’amour n’existe pas, mais lorsqu’ils s’unissent à une femme, c’est leurs endorphines et dopamine, qui disent à leurs cerveaux que cette femme est désintéressée, sincère et fidèle, et quand la vérité est révélée… Ils comprennent malheureusement trop tard, que seuls les ignorants sont bénis.
Mais renier nos propres pulsions c’est renier ce qui a fait de nous des humains.

Ce qui va vous mettre le ravioli en ébullition : es-ce-que vous vous seriez marié si vous l’aviez su avant ?
Ne vous inquiétez pas, dès que vous aurez fini de lire ce pamphlet, vous retrouverez le moral, vous vous rappellerez que vous ne croyez pas à ces sornettes écrites par un pauvre homme aigri et que vous contrôlez votre vie, ne l’oubliez pas.

Le déni est un mécanisme de défense.

Êtes-vous déjà tombez en arrêt devant-elle, émerveillé par sa beauté (et son intelligence) ? Des milliards d’hommes qui mènent leurs petites vies anonymes sans même y penser. Savez-vous que la première société était censée instituer un monde idéal où le bonheur parfait règnerait pour chaque être humain et où personne n’aurait souffert ? Ce fut un désastre, les femmes n’ont pas acceptée ce système, c’était une catastrophe pour les sélections.
Certains croyaient à l’époque qu’il fallait que l’on révise le concept du socialisme, mais les femmes croient que les hommes doivent êtres différenciés financièrement afin qu’il y ait des dominants et des dominés.

Donc, le monde parfait doit être réservé à la classe sociale dominante, afin que cette classe apporte aux belles femmes tout le confort matériel qu’elles attendent, et laissé espérer la classe dominée de se sortir de son indigence.

Voilà pourquoi le système fut remanié dans ce sens, c’est le point culminant de la civilisation des femmes et je dis bien celle des femmes, car depuis qu’elles contrôlent les hommes, c’est elles qui font évoluer la civilisation capitaliste, là où les rapports entre les êtres humains sont uniquement des rapports marchands. L’évolution se réalise grâce aux belles femmes et l’avenir est entre leurs mains.

Je souhaiterais vous faire part d’une révélation surprenante, j’ai longtemps observé les belles femmes et ce qui m’est apparu lorsque j’ai tenté de qualifier leur espèce, c’est qu’elles ne sont pas réellement des mammifères… Tout les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d’un équilibre avec le reste de leur environnement, mais les femmes sont différentes.
Elles incitent les hommes à produire des marchandises futiles au détriment de la planète, en leur faisant espérer qu’ils pourront mieux les séduire, et lorsqu’un homme ne peut plus les entretenir, elles le quitte et se déplacent vers un autre hôte.

Il y a d’autres organismes qui ont adopté cette méthode, c’est les VIRUS, les femmes sont une maladie contagieuse, le cancer de cette planète ET CÆTERA. Elles sont la peste et le communisme démocratique en est l’antidote, car il permettrait de faire cesser la division de la société en classes, division qui demeure au profit d’un petit groupe de capitaliste, qui détiennent tout les moyens de production ainsi qu’une armée de jeunes femmes et d’ouvriers, qui sont tous en compétition et animés par l’appât du gain, dans l’espoir d’obtenir le maximum de confort et de sécurité. C’est cela qui a entrainé les guerres, les religions et l’individualisme.
« Si l’homme n’est qu’une machine à produire des marchandises et des profits, la femme n’est qu’une machine à consommer ces marchandises et capitaliser ces profits ». « Nous ne sommes pas libre lorsqu’on le croit, mais lorsqu’on le sait ». « Il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin ».

Maintenant vous savez tout, et si vous voulez continué de l’ignorer, le voudriez-vous réellement ?
Je pense que je vous dois des excuses, mais il y a une règle, ne jamais libérer un esprit avant qu’il est atteint un certain âge, c’est dangereux, l’esprit résiste de toutes ses forces, c’est ce qui arrive la plus part du temps. Je suis navré, j’ai écrit ce pamphlet car je le devais. Quand les classes sociales se sont trop divisées, il y avait un homme (Marx) né dans l’une d’elle, qui avait la capacité de modifier les comportements, de remodeler la cupidité selon ses souhaits et c’est lui qui a libéré le premier d’entre nous, en disant la vérité. Aussi longtemps que le capitalisme existera, l’humanité ne sera jamais libre.

Je sais que vous avez peur, vous avez peur de la vérité, vous avez peur du changement. Je ne connais pas l’avenir, je ne suis pas venu vous dire comment tout cela finira, je suis venu vous dire comment tout cela a commencer.
Je vais maintenant arrêté d’écrire et ensuite j’irais montrer à tous ces gens ce que vous ne voulez pas qu’ils voient, je leur ferais voir un monde sans égoïsme ni lutte des classes, un monde sans loi ni contrôle, sans limite ni frontière, un monde où tout est possible, ce que nous en ferons ne dépendra que de vous.

Commentaire par Mortphalus 31/07/2010 @ 06:18

Je me suis permis quelques modif…(juste pour la forme et la lisibilité)

La France parle aux français…JE VOUS AI COMPRIS!!
Bonne continuation…

Cordialement.

Commentaire par WinnerbisscanA




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s