French Carcan


« La zone euro est déja morte » by Yann
15/06/2011, 22:45
Filed under: Actu | Mots-clefs:

Notre amie Arlette Chabot accueille Marine Le Pen qui prédit la mort de la zone euro, le retour aux monnaies nationales, et préconise de rendre à la Banque de France sa prérogative de battre monnaie. L’entretien se poursuit sur la question du protectionnisme économique.

Europe 1 Soir / Europe 1 / 15.06.11

Publicités

16 commentaires so far
Laisser un commentaire

Oui,et après nous pourrons toujours repartir faire la guerre contre l’Allemagne et l’Autriche :-/

Commentaire par Election Présidentielle

…on est déjà sur trois fronts gars…

Commentaire par titifoso

Je me souviens, d’il y a quelques mois, où Coppé essayait de ‘ringardiser’ le discours de Marine Lepen, au sujet de sa volonté de revenir au Franc…

On ne l’entend plus le brave homme.
En revanche, on entend de plus en plus d’économistes dire la vérité sur la construction bancale de cette monnaie.

L’euro est presque mort, les petites nations ayant du mal à quitter l’euro, l’allemagne finira bien par revenir au Mark, exaspéré par les turpitudes des français à se remettre en question.

Commentaire par Anonyme

Salauds de Prussiens. Ils mangent les enfants !

Commentaire par le vrai olaf

moi j’achète pas d’avion, mais mon dernier vélo, 1200 euros tout de même, je l’ai acheté par patriotisme économique. on peut tous faire pareil !

Commentaire par xavier

Énervant ce petit ton méprisant que tous les journaleux prennent avec Marine. Vivement qu’on les pendent tous.

Commentaire par Rosco

Arlette Chabot a l’air completement deprimee. Elle parle lentement et a l’air vraiment endormie. Quel contraste face a Marine Le Pen qui en dehors de toute consideration ideologique a les arguments du bon sens!
Vraiment, je crois que nous sommes a la veille de grands bouleversements parce que l’elite actuelle a l’air completement fatiguee et discreditee (DSK, declarations de FERRY)!
Vivement 2012!

Commentaire par P

Cela ne sert à rien d’avoir raison trop tôt, d’abord on est pris pour un idiot ou pour un fou et après pour un aigri (je vous l’avait bien dit). Les gens préfèrent les belles histoires du vivre ensemble dans la mondialisation, des petits juifs leur ont dit qu’ils y seraient au chaud, dans le cercle de la raison.

Commentaire par Titus

Bon je sais que c’est hors sujet mais là franchement, Arlette Chabot déjà que c’est tout sauf un canon, là elle n’est jamais apparue aussi moche.
Arlette Chabot c’est le « système ». Je ne peux m’empêcher d’y voir un symbole.

Commentaire par C.O

«Non je n’ai jamais essayé.»
Même pas une petite pipe?

Commentaire par Anonyme


20 juin 2011 – BFM Business


5 juin 2011 – France culture

Commentaire par titifoso

Tel père, telle fille!
Elle les bouffe tous crus, d’où la tronche à Arlette-le-Siècle. En plus, elle comprend parfaitement ce qu’elle dit, contrairement aux ânes au pouvoir qui braient à qui mieux mieux.
La question est: les Français aveuglés apercevront-ils la petite lumière au bout du tunnel? Il s’agit aussi d’une question de foi d’un peuple qui a perdu sa propre estime…
Je suis favorable à une « French’pride », l’idée a déjà été évoquée ici ou là. En reprenant les canons actuels (festivus debilus), on ramenerait au moins quelques veaux au bercail… Il est évident que ce n’est pas en récitant du Céline à la télé qu’on y arrivera.

Commentaire par Sébastien

Non, mais sérieusement, vous croyez quand même pas à son petit jeu?

On sait parfaitement que même élue à 80% des voix, et que même si elle est sincère, la constitution, les lois, les institutions publiques et privées l’empêcheront de réaliser quoi que ce soit de significatif.

La démocratie a été conçue pour ça!

La seule chose à faire, c’est s’appuyer sur la légitimité fournie par la victoire électorale pour abolir la démocratie et établir un régime autoritaire et arbitraire. Hitler avait déjà tout compris. Il n’y a pas d’alternative si le but est de redresser, voire de sauver la France. Par contre, si le but c’est les petits fours, les sièges en velours, et les serrage de mains avec les puissants, Marine fera son quinquennat, complètement indifférente au fait qu’elle ne peut rien changer, puisque tout et tous l’en empêchent. Plus je la suis, plus il est assez évident que Marine est supporté par les médias, et que dans les lignes profondes elle n’a rien d’antisystème, au contraire. C’est seulement la plus habile bonimenteuse du paysage politique français à l’heure actuelle, mais au fond, elle est de ces extrêmes droites « de gouvernement » qui sont parfaitement tolérées par le système, et qui demandent juste une place au chaud sous les aisselles, comme dans la pub KissCool.

Vers la catastrophe, mais avec le sourire.

Commentaire par Gotfried

Ce n’est pas « son » petit jeu. J’admire beaucoup son courage d’essayer de faire croire à 65 millions de chèvres qu’elles ont le pouvoir sur le berger et son chien.
Il n’existe pas d’idéologie ni d’homme providentiel. On peut juste espérer qu’un certain nombre de gens « éclairés » et désintéressés sauront mener le troupeau en direction des verts pâturages plutôt qu’à l’abattoir.
D’où l’importance de comprendre la situation actuelle, les réseaux de pouvoirs et de domination, la manipulation.
Comme tu dis, la démocratie est un mensonge. Il nous faut donc trouver un chef potable, qui une fois élu, aura les coudées franches pour nous faire fermer nos gueules en faisant son boulot à peu près correctement. Comme je ne vois pas mieux que Marine, commençons par là, quitte à faire avaler des couleuvres gigantesques à la population et aux médias. Il n’y a pas d’autres choix, sinon des méthodes qui n’ont justement pas fait leurs preuves. A moins qu’il y ait des volontaires? Le reste c’est du vent.

Commentaire par Sébastien

Premièrement quand les médias n’existeront plus, sinon dans des coopératives détenues à part égales par n’importe quel citoyen qui en fera la demande. Seul l’expression publique et individuelle sur Internet sera libre.
Le journaliste est un parasite créé de toutes pièces par la République pour servir de gardien de camp. N’importe qui peut être journaliste. Le journaliste, c’est le type qui prétend réfléchir à ta place. Ils sont juste bon à donner les résultats du tiercé ou commenter les passes de baballes. Et encore.

Commentaire par Sébastien

Aucune personne élue ne pourra redresser les choses. Le pouvoir d’un élu repose non pas sur son pouvoir personnel, son autorité, ou quoi, mais sur le bon fonctionnement, ou plus exactement la docile coopération de l’institution dont il est à la tête. Si l’institution est gauchiste, il sera impossible de lui faire appliquer des mesures de droite sérieuses. En réalité, le vrai pouvoir n’est pas entre les mains des élus, mais de tous leurs appuis idéologiques, financiers, médiatiques, principalement occultes et sournois. On peut être au pouvoir en théorie, et n’avoir aucun pouvoir en fait.

A mon sens, seul un dictateur, un roi, bref un autocrate peut arriver à quelque chose, car lui n’a pas d’institution à maintenir, de loi pour le cadrer, de droits à respecter. Et il doit arriver au pouvoir par la seule force active et réelle de ses partisans. S’il n’est pas diabolisé par les médias, s’il n’est pas pris pour cible, c’est qu’il joue pour eux, consciemment ou inconsciemment. En gros, il doit lever une croisade à partir de rien. Marine Le Pen s’est retrouvée à la tête d’un parti qui s’est réellement érigé contre le système, et qui était diabolisé à mort. Mais avec elle, petit petit, ça cesse, ça se minimise, on l’invite, on la laisse parler, on lui demande son avis. On invitait JMLP pour lui tendre des pièges, lui faire sortir des petites phrases, et comme ça n’arrivait pas souvent, on le rangeait dans la placard pour l’oublier à nouveau quelques mois.

De fait, je n’ai aucune confiance en Marine, je pense qu’elle est une sorte de cheval de Troie pour canaliser les inquiétudes, donner l’impression que les choses changent, que l’échiquier politique dérive à droite, et que la France a une place. Je pense que c’est seulement pour donner le change à l’opinion, qui elle-même glisse à droite, mais que profondément elle ne cherche pas à renverser quoi que ce soit. Par contre, présidente sans pouvoir, elle ferait un punching ball sans égal, et une occasion pour redonner à peu de frais un exemple des « ravages du vote d’extrême droite », en collant toutes les conséquences des erreurs du système sur son dos, et en se démerdant pour que tout lui tombe sur la gueule.

En fait, je suis assez pessimiste. Considérant l’évolution démographique, et l’état général des mentalités, le changement salvateur (la dictature, le royalisme, le pouvoir absolu d’une manière ou d’une autre) est impossible.

Commentaire par Gotfried




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s