French Carcan


Qu’est-ce-que l’art contemporain ? by Yann
26/10/2011, 01:00
Filed under: Société | Mots-clefs:

C’est pourtant pas compliqué…

[blip.tv http://blip.tv/play/AYLauX4C%5D

Publicités

58 commentaires so far
Laisser un commentaire

L’un des élitisme de notre époque…
Tout est dit.
A lire absolument: « La grande Falsification, l’art contemporain » de Jean-Louis Harouel.

Commentaire par Edwald

Ca me fait trop mal au coeur de voir cette ces choses immondes plantées au milieu du château de Versailles. Par contre le dessin animé Barbapapa est très bien. Il explique la raison du succès de l’Art moderne. Un artiste talentueux n’aurait aucune chance de vendre ses oeuvres de Beaux Arts à un public inculte. Par contre il a toute ses chances de vendre des oeuvres de canniveaux avec des goût de chiotte Art moderne aux bobos incultes et dégénérés.

Commentaire par bastide

Tout est évidemment partial mais pas totalement hors de sens, qui un jour n’a pas réagi contre une oeuvre insipide jugée pourtant géniale ou visionnaire ?
L’extrait des Barbapapa est révélateur (et assez engagé pour un dessin animé de gamins !) de ce que l’art contemporain éveille en nous une part de dédain. L’art contemporain ne mérite pourtant pas d’être totalement mesestimé, tout ce qu’il engendre est bien souvent creux, mais les oeuvres d’Andy Warhol ou de Keith Haring ont par exemple une renommée car leur force évocatrice est couplée à une simplicité de réalisation.

Commentaire par Bastos

Moi j’adore l’art contemporain, entre 1938 et 45 j’ai trouvé de magnifiques œuvres d’art… censuré

Commentaire par Juif Hongrois

j’aime bien aussi le début de ce Barbapapa :

il faudrait en faire quelque chose…

Commentaire par FDT

Je trouve l’art moderne intéressant pour décorer chez soi, je suis un grand admirateur des rembrandt, mais avec les filles ça ne marche pas, il vaut mieux afficher une ou deux toiles vides de sens et décorative, pour avoir de meilleure chance de passer pour un type bien ;-)

Commentaire par wouarf

Cependant on notera que M Dolande accepte d’accrocher sa toile dans n’importe quel sens. Belle humilité. d’un autre coté, que ne ferait on pas pour être accroché au Louvre?

Commentaire par Erig Le Brun de La Bouëxière

et bien, que de clichés, de contre-vérités et de méconnaissances accumulés en quelques minutes… décidément, ce blog porte bien son nom…

Commentaire par Léonidas

Ce qui me semble le plus étonnant, c’est que l’Art contemporain, au contraire du classique, a besoin d’être expliqué par des guides, quand les tableaux classiques parlent d’eux-memes,pas besoin d’en expliquer la beauté, non ?

Commentaire par JEANDO

Pourquoi ce courroux Léonidas ? Vous êtes artiste contemporain ?

Commentaire par Yann

Courroux? Bien sûr que non, qu’allez vous donc chercher…^^’ C’est juste un peu désolant de voir tant de méconnaissance et d’incompréhension…voilà tout….Vous savez, ce serait vraiment pompeux de dire que je suis un artiste car…. s’l est vrai que je dessine un petit peu de temps en temps, c’est juste en amateur pour occuper mes heures perdues ^^’

Je m’intéresse à l’art par contre et je l’avoue, à l’art de toute époques. Et, tout comme il y a d’excellent et de très mauvais artistes anciens, il y a aussi d’excellent et de très mauvais artistes contemporains…

et là, j’avoue que je ne comprends pas cette vidéos. Y a t-il des rapports qui s’établissent entre ses différents petits morceaux ?….la démarche de M Dolande n’a aucun sens, quel est le rapport entre une histoire d’ampoule et une exposition de basquiat, avant d’attaquer sur un sketch des inconnu et l’accoller à buren etc… bref, à trop vouloir tout mélanger on ne vise plus rien et on ne critique plus rien… et pourtant des choses à critiquer il y en a dans ce domaine comme dans d’autres… mais pour produire une critique pertinente cela supposerait de sortir du carcan confortable des idées toute faites et des caricatures éculées…

Commentaire par Léonidas

@jeando: pense tu vraiment que le seul intérêt d’un tableau classique soit d’être beau… n’est ce pas un peu superficiel? Tout comme dans l’art classique, il y a des oeuvres tout à fait contemporaine et qui sont d’une grande beauté et d’une grande technicité. Il y a même des oeuvres tout à fait contemporaine qui sont d’une grande beauté et d’une grande « limpidité » d’accès et d’interprétation … mais….

Je pense très sincèrement que l’on ne peut réellement trouver de l’intérêt à l’art classique (comme contemporain) que si on le comprends (son sujet, son auteur, son histoire, son style…etc…) Sinon, comment trouver de l’intérêt à l’art… ( si on veut juste voir du joli qui n’a pas de sens, autant allez chez IKEA )

je pourrais prendre des tas d’exemple d’artistes anciens très classiques et qui m’ont rebuté de prime abord… avant que je ne m’intéresse à leur oeuvre et que je comprenne en quoi leur travail fut intéressant et finalement beau, une beauté pourtant pas forcement an accord avec les codes actuels… je pense notamment aux nus de cranach, au greco ou même le très classique ingres…etc

Seulement, aujourd’hui on est plongé dans une société avec un tel degré de consumérisme que l’on s’attend à ce que tout nous tombe tout cuit dans la bouche et surtout, sans faire le moindre effort… Comme une pub, on devrait comprendre avant d’avoir penser à se poser la question… triste époque. Car, je suis désolé mais, même le plus beau des concertos ne se révèle pas forcément en claquant des doigts. La culture classique (et contemporaine aussi) me semble justement me semble effectivement recquerir parfois un petit effort si on veut réellement y avoir accès…et j’imagine qu’à notre époque, on en a pas forcément l’habitude…

Commentaire par Léonidas

AH AH AH !

regardez bien comment « l’artiste » place sa toile au début de la vidéo.
Et regardez à la fin.
C’est pas le même sens!
C’est révélateur de la qualité de son art !

AH AH AH !

Commentaire par civitas

moi je trouve tout simplement que fixer un prix pour une oeuvre est une démarche contre-artistique : comment peut-on évaluer la valeur monétaire de l’Art ??? une sphère de plexiglass qui « convoque le vide » (oh purée!) estimée à 170 000FF : c’est quoi ces conneries ? comment un véritable artiste pourrait-il ainsi « peser » son oeuvre, en estimer la valeur financière ? ça s’appelle du mercantilisme, pas de l’Art , c’est honteux.

Commentaire par gonzo

Exact gonzo ! je souligne même le fait que toutes les grandes oeuvres du passé ont toujours été commandées par des acheteurs AVANT leur réalisation ou alors vendues pour une bouchée de pain exemple van gogh etc.

Quelle est donc la justification qu’à l’artiste contemporain vis-à-vis de son prix ???

Commentaire par Perseus

Bien ridiculisés en deux coups de cuillère à pot les z’aaartistes !

Commentaire par Roma

wow gonzo et perseus que d’absurdité…..artiste a toujours était un métier comme un autre pendant et celà pendant toute l’histoire de l’humanité… cela a changé récemment avec l’art moderne et la naissance de la fameuse figure de l’artiste crève la faim dont vangog est la caricature la plus significative…

quand au prix, ce n’est évidemment pas l’artiste qui le fixe unilatéralement XD quelle naïveté…. c’est le marché qui le fait pour lui et il n’a pas franchement son mot à dire.

Commentaire par Liloo

liloo

quand on ne sait pas de quoi on parle ( ce qui est TON cas ) ben on se tait…

Commentaire par gonzo

Mélanger les abus de l’art officiel avec une expo Basquiat, voilà qui dénote d’une méconnaissance crasse et d’une sensibilité bien pâle.
Basquiat n’a jamais fait du « graf » ou du « tag » ni des gribouillis: je trouve au contraire qu’il dialogue énormément avec toute la peinture occidentale. C’est bien de la peinture savante.

Facile aussi de ressortir « les vieux dossiers » genre colonnes de Buren. Il suffisait d’aller voire l’expo Buren à Beaubourg il y a quelques années pour comprendre qu’il s’agit d’un artiste majeur.

Ce petit film illustre de toute manière la méconnaissance du monde de l’art actuel (vision bloqué sur les années 80) par celui qui l’a réalisé. Il oubli notamment où sont les véritables abus actuels: l’art branché (honteusement aider par l’État) qui ressemble plus à de la comm qu’a une véritable création artistique.

La première règle du réac que l’on écoute, c’est tout de même de savoir un minimum de quoi il parle, sinon, il passe très légitimement pour un con.

Commentaire par Fred

Fred…

sur wikipédia on trouve pour Basquiat :

« Il commença comme artiste de rue peignant des graffitis » et »Son œuvre reste empreinte des graffitis de ses débuts » : alor qui croire ??

Quant à ses « oeuves » (difficiles de savoir si elles n’ont pas été faites par un gamin de 6 ans):

http://art-passion.site.voila.fr/basquiat.htm

Commentaire par gonzo

D’un coté, tu as raison gonzo: oui, Basquiat a bien commencé à peindre dans choses qui, de près, ne ressemble pas du tout à des graffitis. Il a d’ailleurs été vite repéré ainsi car son travail s’éloignait délibérément de la forme et du style de la rue.
Sur le plan picturale comme sur le plan de la composition, on sent très bien que Basquiat a digéré toute l’histoire de l’art occidentale et la mêlant à sa propre culture. Basquiat représente justement une rare réussite d’un mélange culturel réussi très loin de la naïveté qu’on peut lui prêter de prime abord.
Rien à voire avec les branchouilleries détestables de nombreux petits blancs bourgeois incapables de sortir quelque chose de leurs tripes. Ces gens fabriquent du style, pas de l’art.

Après çà, bien sur, tout le monde n’est pas sensible à tous ce qui est reconnu comme beau (moi le premier), mais dans la production actuelle, il y largement de quoi trouver son compte.

Pour ce faire une idée, je conseil de visiter le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris et de le comparer à l’aile qui lui fait face au palais de Tokyo: d’un coté un musée exigeant qui monte de merveilleuses expositions sur des artistes reconnus du XX°siècle, de l’autre, une sorte de faux squat stylisé et ultra-branchouille d’on la masse des usagers forment la seule installation digne d’intérêt et d’étude.

Yann dit : Désolé mais je ne considère pas Basquiat comme un peintre, pas plus que Warhol, Rothko ni même Pollock. Je sais discerner le manque de technique sous le paravent de la modernité. La peinture est un art qui est mort aux alentours des années 50, les derniers véritables artistes notables devaient figurer dans l’exposition d’art dégénéré sous les nazis, après ça on peut sauver Chagall mais guère plus.

Commentaire par Fred

Dans le même genre, un grand classique:
http://www.video-marrante.com/les-inconnus/peintre-sculpteur-video_de34c0d5e.html

Commentaire par Etienne

Rothko pas de technique?
Là, tu m’en bouche un coin. C’est justement le mauvais exemple.
Si tu en as seulement vue des reproductions, je comprends mieux: elles sont absolument incapables de rendre la profondeur, la spécialité d’une toile de Rothko. Au contraire, voilà un admirable technicien. Il n’y a pas un peintre vivant aujourd’hui capable de maitriser l’addition de nombreuses couches rendant la tension et l’espace de ses toiles.

« Je sais discerner le manque de technique sous le paravent de la modernité »
—-> On voit çà…

« La peinture est un art qui est mort aux alentours des années 50 »

——> Voilà une rengaine bien connue que j’utilisais quand j’étais plus jeune mais je faisait plutôt disparaitre la peinture vers la fin des années 60.
Depuis une quinzaine d’années, on assiste a un formidable retour de la peinture notamment en Allemagne et au Japon. Il y a des choses très intéressantes.

« les derniers véritables artistes notables devaient figurer dans l’exposition d’art dégénéré sous les nazis »
—->Chaque époque à connu un art désigné comme dégénéré. Je ne crois rien d’apprendre à ce propos.

Franchement, sortez la tête de vos ordi et allez au musée. Il y plein de choses à découvrir.

Un oeil, c’est comme un corps, çà doit s’exercer. Le plaisir est au bout.

Commentaire par Fred

Madame, Monsieur
Bien plus qu’un commentaire, je me permets de vous déposer une œuvre d’art versée au catalogue du non-objet « Commentaires » sous le numéro : Pièce com85/avril/2010
Artiste d’art contemporain,je travaille essentiellement sur le vide en collectant tous les événements de ma vie quotidienne qui pourraient éventuellement réussir à le remplir. Vous avez par cet article réussi quelque peu à rendre plus concrètes mes nombreuses œuvres absentes.
Merci.
Olivier Borneyvski-

Commentaire par Olivier Borneyvski

Olivier Borneyvski : De rien, respect pour votre travail.

Commentaire par Yann

un bon mélange de vidéo, bon montage et percutant

Commentaire par Olympe

Le grand Art c’est d’avoir fait cette super vidéo. Vraiment bravo. Le talent c’est inné. Cela ne s’achète pas.

Commentaire par kurcio malaparte

Mais pour le test il y a gold mastercard

dsl j’ai pas pu m’en empêcher

Commentaire par jenycroispas

Merci pour cette vidéo.
Entendre des ignorants parler d’art contemporain, c’est aussi drôle que d’entendre des étrangers parler de la France. Le ridicule des bobos de l’art contemporain n’a d’égal que la connerie de ceux qui l’attaquent. Quand je pense aux artistes contemporains français, French Carcan est dans la liste.

Commentaire par paturage

Ce qui me semble le plus étonnant, c’est que l’Art contemporain, au contraire du classique, a besoin d’être expliqué par des guides

Parce qu’il est 100% subventionné. Il faut bien faire passer la pillule au peuple qui le finance !

Commentaire par mcvities

9 minutes de pur bonheur

Commentaire par Kazim Ihr

Si vous aimez l’art Moderne, je vous conseille le musée d’art Moderne de Strasbourg.

J’appelle cela les Oeuvres FDG (Foutage De Gueule) vous pourrez y admirer notamment une succession de 3 tableaux carrés de 60 x 60  » tout blanc  » , et aussi deux carrés Noirs 60 x 60 cm avec une légère nuance de noir, mais aussi un mur tout Jaune, Bref l’apologie de la médiocrité dans toute sa splendeur. Mais j’ai tout de même bien rigolé pendant deux heures, surtout de voir les bobos qui s’extasient devant toutes ces merdes.

Mais c’est clair, je n’y connais rien à l’ART.

Commentaire par jerome

J’ai vu des fonds d’écran Windows plus complexes et émouvants. Mais peut être suis-je aveugle.

Commentaire par Kazim Ihr

Je suis étudiant en art, j’entends des gens dénigrer l’art contemporain… et comme je les comprends. De longues années d’étude mon fait comprendre que si je n’y ai jamais rien compris, c’est qu’il n’y avait rien à comprendre, et je tiens à le dire, je suis absolument sérieux! Plus on s’est acharné à m’expliquer le pseudo sens de ces immondices, plus j’ai été convaincu de leur vacuité!
Dans le fond, l’art comptant pour rien est un accident de l’histoire, et l’histoire aura tôt fait de l’oublier.

Commentaire par Bastien

L’art labellisé contemporain par les agents artistiques et les pouvoirs publics n’est probablement que le fruit de notre époque.

Les artistes sont devenus des animateurs sociaux et des pop stars s’agitant dans un carcan où ils se contentent d’exprimer leur point de vue d’expert, comme de vulgaires journalistes ou sociologues. Tout juste bon à produire des objets manufacturés de décoration ou des contemplations politico-psycho-sociologiques.

Dans un monde de créatifs, d’espaces culturels et de parcs d’attractions tout devient art. Réaliser une authentique oeuvre relève du survivalisme.

Commentaire par Walter Mäntzsche

« Plénitude amnésique »… Excellent! Encore plus drôle, car vrai: un artiste auto-proclamé dans sa petite galerie locale ne se démonte pas devant nos regards médusés (toiles pathétiquement enfantines et très laides, les enfants sont bien meilleurs) et nous explique sans qu’on lui demande rien la technique qu’il a inventée: le couling. Tu trempes le petit pinceau d’écolier dans la gouache puis dans l’eau (pot de yaourt en verre La Laitière) puis tu appliques le pinceau contre la toile et tu laisses la peinture couler. Technique du couling. Véridique. Tableaux affreux. Mais papa paie le local.

Commentaire par Sergiu Celibidache

A l’aide ! ….au secours ! …je suis peintre et sculpteur !!!
Mais bon ….je savais depuis longtemps …et me suis recyclée dans la restauration d’art ….ça vaut mieux …

Commentaire par Chris

Allez voir : barrelblog.wordpress.fr il y a des strips sur l’art contemporain entres autres.

Commentaire par barrelblog

Correction : barrelblog .wordpress.com

Commentaire par barrelblog

« L’art contemporain c’est quoi ? »

C’est (l’art et) la manière pour ceux qui jettent l’argent du peuple par les fenêtres de montrer aux émotifs qu’ils sont raffinés, et que dans la vie si on est obéissant il est possible de devenir le héros d’un jour avant de retourner dans l’oubli après service rendu.
Rien, comme tout ce qui peut rapporter gros n’est gratuit, même les mystifications sans perspective pour le collectif valent leur pesant en salive et en croute. L’astuce réside au déclassement de tout ce qui pourrait s’avérer gênant aux égos carriéristes. Souvent ces œuvres sont suspendues, voire accrochées comme des trophées.
Exemple :

– Admirable petit Spartacus, fais un petit sourire à manman, sale bête !

Commentaire par zefi

bonjour, l’ambiguite de l’art contemporain, c’est qu’en mettant en cause la representation (ce qui est juste) pour mettre en lumiere la presentation (le reel), il triche. Tentative d’explication subjective qui remet en circuit (4eme terme) « voir ordre mondial » une nouvelle representation dans l’explication subjective. En fait dans l’art abstrait l’oeuvre se suffit en elle meme(et souvent la spontaneite approche plus le reel que la structuration decidee. Il y a des oeuvres et il y a des croutes. Le temps seul pourra determiner ce qui tiendra ou non. En attendant a chacun son appreciation qui peut etre esthetique ou raisonnee. Nous naviguons sans cesse entre representation et presentation. La representation nous ramene toujours au sujet, donc a une definition culturelle du Beau.(Il n’y a la rien de blamable, les epoques anterieures gardent leur beaute et leur richesse artistique. Et je crois que Malraux avait raison de parler de « metamorphose ». Notre nature aborde deux manieres d’etre. La vision dialectique a 3 termes et la vision du reel subjectif a 4 Termes (le 4eme etant le sujet implique dans l’action). Cela ressemble en Physique au principe d’incertitude. Certains artistes super realistes s’affirme dans une difference qui est tres prete de l’original, c’est une accroche trompeuse qui a mon sens joue sous les 2 tableaux representation, presentation. C’est du trompe l’oeil mais pour autant cela ne manque pas d’interet. Notre musee imaginaire implique toutes les oeuvres qui ont brave le,temps et chacune a sa place. Mettre systematiquement au pilori l’art moderne est une appreciation de plus (L’art que l’on dit primitif n’a pas une connotation esthetique mais plutot sacree)Et pourtant nous l’aprehendons pour beaucoup comme un profil esthetique, ce qui n’est pas le cas. Et j’ose dire qu’ils sont plus pret de la realite, car il n’y a jamais eu autour de leurs oeuvres sacrees, une necessite explicative consciente, a l’encontre de l’art contemporain qui s’efforce de le formuler. Cordialement. Milou

Commentaire par MONIER ALAIN

Le « Art Renewal Center » aux États-Unis dénonce aussi l’arnaque de l’art contemporain et prône, si je puis dire, un retour aux sources. Il met en avant à la fois des peintres classiques comme Bouguereau et des artistes contemporains qui poursuivent la tradition des grands peintres. Leur site est une mine d’or pour les amateur de « vraie » peinture: http://www.artrenewal.org/

Commentaire par derville

L’Art Contemporain, au mieux, est souvent un one shot (autrement dit le coup d’un soir)… alors que l’art doit conserver toute sa part réellement subversive et consciente de son Histoire. L’art n’a jamais été l’affaire de bénis oui-oui. Duchamp en 1920, ça pète… ses copies contemporaines puent la nécrose du derche.

Commentaire par xaviou

Ca m’a toujours un peu géné de devoir consulter une notice explicative de 2500 mots pour appréhender correctement le message intrinsèque d’une oeuvre d’aujourd’hui.
La forme s’étiole et le fond s’alourdit.
Un bidet devient l’incarnation du désoeuvrement bourgeois, des cadavres de chinois taxidermisés des éloges à la vie, et des tableaux monochromes des sumums de perfection… A grand renfort de verbiage et de colique verbale pour faire avaler la purée.

Cepandant, il y en a un qui avait tout compris:
http://www.art-mode-design.com/artists-shit-merde-dartiste-piero-manzoni.html

Commentaire par BergSteinWitzSkyMann

Le vrai art n’a pas besoin de la lourdeur d’une note d’intention pour être saisi. Il est tout à fait étonnant qu’aujourd’hui ces artistes contemporains ne recherchent plus la passion, la chair la souffrance mais le concept, froid et intellectuel ce qui est antinomique avec la notion d’émotion (que doit produire une oeuvre d’art).
Seul Maurizio Cattelan me fait rire, car au moins dans ses concepts il y a de l’humour (et pas du foutage de gueule : on rit avec lui, on ne rit pas de nous pauvre public obligé de subir les ricanement des riches avec leurs « goûts »)
@ Yann : ton montage est excellent ! J’aurais bien vu la remarque de Soral (invité je ne sais plus ou chez Naulleau) inclue dedans ainsi que les interventions de Nabe, excellent défenseur de l’école classique et moderne contre le contemporain. Dans un prochain montage ?

Commentaire par néon violet de bar à pute

baisser le niveau artistique c’est augmenter la quantité donc plus de pognon a faire.

Commentaire par lolo

La barre est basse, ça va pas être facile de descendre en dessous.

Peut être avec une métaphore parabolique de la condition humaine.

Commentaire par Anonyme

Pour ma part on peut résumer la recherche artistique par ces 2 seules questions:

1) qu’est-ce que l’art ?
2) quel est sa finalité ?

1) l’art est simplement l’expression, la cristallisation (consciente ou inconsciente) de l’esprit de l’époque dans laquelle il apparaît.
Il n’a pas de forme prédéfinie ainsi il peut être tableau, petite cuillère, ou encore spectacle.

à ce titre toute les défections que vous venez de voir sont bien de l’art. L’art de se foutre de la gueule du monde certes mais empreint d’une grande justesse vis à vis d’une époque qui encourage ce genre d’aberration.

Ainsi ce que tous bobos inculte ignorent c’est que l’objet importe peu mais la façon dont on interagie avec l’œuvre. Ainsi malgré lui en se délectant en groupe de la vue de ces immondices il devient le spectacle vivant de la décadence intellectuelle de notre nation.

2) L’art à toujours une finalité.

notre civilisation à connu différentes époques certaines d’expansion (napoléon), d’autre de décadence (aujourd’hui), voir encore de prospérité (le début du moyen âge).

Si la finalité de la sculpture romane a été de transmettre des valeurs saines à la population dans le but de l’élever (lui offrir la capacité de se rendre maîtresse de son destin), mais aussi de la placer sous le pouvoir de l’église, La finalité de notre art contemporain est d’être vendue.

Je n’aborde même pas la question de l’architecture parce que là on touche à la limite. Celle qui sépare la connerie du crime.

En guise de conclusion je propose qu’après l’élection de Marine Lepen on organise un grand vide grenier destiné à soutenir les finances de l’état.
Celui-ci aura pour but de refourguer « ces oeuvres » à des collectionneurs tarés qui se jetteront dessus lorsqu’ils verront les manifestations de bobos que l’état aura pris soin de mettre en scène afin de donner le plus de valeur possible à « notre patrimoine » culturel.

(bonne rentabilité car non seulement on refourgue nos merdes mais en plus on trouve un travail à nos comédiens ratés, et nos pros du marketing)

Les musées ainsi vidés de leur contenu pourront être réhabilités en prisons ou en hôpitaux psychiatrique afin que ces lieux puissent enfin avoir une utilité pour la population.

Enfin un musée des horreurs, du mauvais et de l’inutilité sera créé dans lequel on exposera « les objets élus » (c’est à dire les merdes tellement invendables que même un milliardaire chinois plein de coke n’en aura pas voulu). La visite en sera obligatoire pour les étudiants et les élus de la république.

J’ai déjà trouvé le lieu idéal.

Avez-vous remarqué que ce bâtiment ressemblai à une merde verte fluo ? Ca coûte une blinde, ça fuit, c’est moche, et c’est en face des locaux de Natexis.

bonne journée.

Commentaire par laurent

@ Laurent : je plussoie. S’il vous faut un ministre de la culture je veux bien postuler. Mais je souhaite être armé d’une guillotine à bobos car j’aimerai faire de l’art contemporain avec du sang. ça permettra aux boucheries de produire du boudin en temps de disette.

Commentaire par néon violet de bar à pute

@ Laurent

Je me permets d’XXXXXX la mouche que vous laissez choire.

L’art est un médium d’expression, c’est une « phrase », il dit, il raconte.
Une danse, un poème, un opus, un tableau,…, fait sens. Il sous-entend une cohérence, une unité, c’est un récit CONSTRUIT.

Commentaire par BergSteinWitzSkyMann

L’Art commercial d’état, sans émotion : c’est de la merde a haut coup spéculatif!

Commentaire par Olivier Ze Tree

Comment différencier de la merde & « certains » œuvres contemporaines?

C’est beaucoup trop chère & compliqué pour être considérer comme de la merde!

En résonnant dans la logique inverse : Le sommet pour un artiste contemporaines est de réussir a donner une grande valeur à sa merde!

Commentaire par Olivier Ze Tree

Mettre en parallèle l’évolution de l’art avec la logique de fonctionnement de la spéculation est très bien vu et explique bpc de choses. Cette capacité à rendre tout abstrait, à tout désincarner, à s’autoalimenter tout seul sans autre logique que faire tourner la machine toujours plus. On est bien dans la même logique que dans la finance. Les prix montent et des stars apparaissent plus parce que le marché en a besoin par nature que pour la valeur réelle de leur travail.

Commentaire par Arnaud

Merci pour ce doc siglé French Carcan de haute volée

Commentaire par Anonyme

Bonjour à tous !

Art contemporain : Une femme de ménage confond «œuvre d’art» et baignoire sale

http://www.fdesouche.com/254681-art-contemporain-une-femme-de-menage-confond-%C2%ABoeuvre-dart%C2%BB-et-baignoire-sale/comment-page-1#comment-2795785

Commentaire par camulogenosfdsCamulogenos

Bonjour, Il y a 99 % de verite dans la critique de l’art comtemporain, et cela a coute a Baudrillard son Billet Hebdomadaire dans un grand journal. Pour un temps il y a les 1% restant et ce 1% qui represente la difference entre l’homme et le singe est donc significatif. Le jugement nrgatif n’est pas contemporain, deja l’ane de Dorgeles a deja donne. Et le vol de la Joconde que la place « vide » du tableau a entraine une foule innobrable a ce deplacer pour voir du vide, du rien, de l’absence tenant lieu de presence. En Fait l’art a toujours necessite un besoin de paroles sot explicative, soit critiques en fait beaucoup de mot tenant lieu de justification d’une presence d’une oeuvre qui a eu toujours besoin d’etre epaule par les Mots. Le monde d’aujourd’hui demande encore plus de paroles, toujours plus de paroles. L’artiste joue le role du Psy, les regards discourent. Ceux qui n’ont rien a dire voudraient pouvoir eprouver, mais ils n’eprouvent rien. Le langage qui assigne les elites a leurs placeest incontournable, il reste le privilege ou le handicap. Nous sommes depuis Simondon a l’heure du mecanisme a l’expression de structure ou un point, une tache, un ustensible cache sa realite structuelle d’atomes. On imagine ce qui se trouve, derriere, autour, dedans, l’oeuvre en elle meme est transparente. La place vide dutableau de la Joconde. Les personnes qui sont venus n’etaient pas des specialistes, des elites surtout a une epoque ou l’Art etait loin d’etre populaire. La magie du mot « Art » se suffit deja en lui meme? Le peuple venait voir la veritable representation de l’Art, une expression qui necessite la surprise, le nouveau, le renouveau. Et ce pouvait etre le vide. Pourquoi s’etonner aujourd’hui ce qui au debut du XXeme siecle s’exprimait deja. Il y a dans l’art contemporain du detournement d’une veritable attente, mais il y a des oeuvres qui expriment veritablement cette attente. Le bon gre et l’ivraie se fera sur le temps bien entendu. Comme le pensait Malraux avec l’ARt on voyage dans le temps car le temps y est suspendu. La simplification n’est qu’apparente, une peinture simple a l’apparence abstraite a necessite des transformation, des bouleversement sur la toile, menant la peinture a sa plus simple expression. Mais en fait c’est le resultat simplisime le plus compatible avec le Ree, c’est a dire l’expression la plus adequate pour presenter l’irrepresentable. Une Toile simple peut necessite un temps court, beaucoup plus long en journee ou l’artiste ne trouve pas la meilleure posture. Quitte parfois longtemps apres regardant sa toile, il eprouve le besoin de la restructurer a nuveau. Je ne me souviens plus du peintre impressionniste que retouchait sa toile dans le musee. Le signe qu’utilisait alors les peuples sans ecriture par un trait,un graphisme quelconque etait deja l’ouverture a l’ecriture et par la meme a l’Art. Le beau est chacun le sait tre

Commentaire par Anonyme

La première version était plus courte et donc plus visionnable par beaucoup plus de personnes pour la plupart pressées par le temps … … …
Il faudrait la laisser libre d’accès .
D’avance merci .

Commentaire par F.A

DSK, ex gourou de la mondialisation, ex européen ouiouiste, s’est effondré (avant l’effondrement de l’Euro), après avoir heurté une femme de chambre…
Raphaël Enthoven, un autre baratineur, un autre ex (mais de la première dame)
cite ce matin 9 novembre des cas ou des oeuvres d’art contemporain ont été détruites par des femmes de ménage. Il nous explique au frais du contribuable que non: ce n’est pas le bon sens de la femme de ménage ni celui du critique
qui les amènent à assimiler des oeuvres à des déchets:

[audio src="http://mike.welbeck.free.fr/20111109Enthoven_ArtContemporain.mp3" /]

Commentaire par MikeWelbeck




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s